Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
14 Juillet 2020 à 22:47:23

  Voir les messages
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 ... 115
61  Au jardin des pensées et philosophies / Vos inspirations personnelles ou autres et poèmes / Laisser danser les énergies en liberté... le: 31 Mars 2020 à 09:51:31








Laisser danser les énergies en liberté...




Ce soir, le temps n’est pas bien clément… Ma plume se cherche, s’égare et s’étiole…

Le vent mutin a enfin assoupi sa colère, enroulé dans les notes du pianiste farandole.
Dans l’ombre de la lune, un homme et une femme nuages se promènent main dans la main, sous l’œil languide des étoiles attablées.
Le voile de ma plume les dessine et puis les perd dans la forêt des songes.

Le gardien malin de la Nuit veille sur nos soupirs.

Aux pieds de la Déesse au tambour, une histoire se déroule sur la vague de nos âmes. Voyage au creux de nos mémoires, noyées sous la brume de lumière acrobates.

Il rayonne de nos vie et s’amuse de nos rêves.

Au détour d’une crécelle, la branche s’est déployée, arrondie de nos chants.

Un loup énorme aux pupilles d’amour s’est approché lentement pour dévorer nos craintes et adoucir nos voix.

Un tigre gigantesque aux babines de joie à tournoyé sans fin aux sons du lendemain.

Un panda terrible aux bienveillante mains a chantonné mutin un refrain coloré.

Ce soir, le temps n’était pas bien clément…
Ma plume a laissé tout le gris s’envoler et les feuilles se teinter d’un soir en Harmonie.





Nathalie Cohen
62  Au jardin des pensées et philosophies / ☯ Méditations du TAO ☯ / ☯ Méditations du TAO ☯ rassemblées par Jean-Paul Bourre le: 30 Mars 2020 à 15:00:57








Le sage gouverne par le non-faire

Il enseigne par le non-dire

Il ne refuse rien à la foule des êtres

Mais il nourrit chacun sans se l'approprier

Il accomplit sa tâche sans s'en prévaloir

Il achève son oeuvre sans s'y attacher

Et comme il ne s'y attache pas

Il se maintient.





Lao-Tseu

Tao-tê-king
63  Au jardin des échanges / Aux nouvelles, actualité, découvertes / L'âge de l'Anthropocène, des origines aux effondrements le: 29 Mars 2020 à 13:45:52










Un film de Gwarr (2019)

Production : Alternatiba Toulouse - Toxic-planet

Synopsis : En quelques générations, l'humanité a transformé la Terre au point d'avoir un impact écologique indéniable et irréversible. Alors que tout s'emballe, peut-on encore imaginer une solution à l'urgence climatique, la préservation des espèces menacées, peut-on même espérer un monde pour l'homme sur le long terme ? Les scientifiques lèvent certains doutes et nous donnent des éléments de réponse qui peuvent encore guider nos comportements ou nos choix politiques.



64  Au jardin des pensées et philosophies / Yi-King : Le livre des transformations / Enquête : du geste juste par Cyrille Javary le: 29 Mars 2020 à 11:35:11




Enquête : du geste juste par Cyrille Javary






"Cyrille Javary a déjà été cité dans certains épisodes précédents.
Il est ici interviewé autour de quelques sujets inspirants autour du mouvement :
le hasard, le yin et le yang, entretenir la vie.

A écouter et ré-écouter !"




65  Au jardin des échanges / Sport, santé et bien-être / Re : Créer un sanctuaire le: 29 Mars 2020 à 11:07:45







Créer un autel




Rassembler vos objets préférés pour donner un point d’ancrage à votre sanctuaire.



J’aime particulièrement créer des autels. Ce sont des endroits au sein desquels vous pouvez définir vos intentions, prier, offrir vos rêves et vos vœux. C’est un endroit sacré qui sert de point d’ancrage au sein de la maison.  J’y dépose les objets chers, comme des bougies ou des vase de cristal, et des trouvailles naturelle, comme des plumes des pierres, des brindilles, des feuilles, et des pommes de pin.

Avant de commencer, prenez le temps de vous accorder. Pourquoi voulez -vous  créer cet autel ?

Posez la nappe ou l’étoffe dans le lieu de votre choix et commencez à déposer vos objets. Réfléchissez à ce que chaque objet représente pour vous, et repartissez-les de manière harmonieuse. Le résultat doit être esthétique à vos yeux. Apportez tout votre amour, toute votre concentration.

Rendez visite à votre autel chaque jour. Si vous le souhaitez, écrivez vos prières ou vos vœux sur les bouts de papier et placez-les sous les objets.

Ce lieu doit rester en phase avec vous  : n’hésitez pas à déplacer les objets, à en retirer, ou en ajoutez de nouveaux.



Insufflez de la fraîcheur à votre autel en lui offrant des fleurs.





Extrait : Sacred Self-Care : Everyday rituals for a more joyous and eaningful life de Chloe Isidora.
66  Au jardin des échanges / Sport, santé et bien-être / Re : Créer un sanctuaire le: 28 Mars 2020 à 11:31:45








Préparer son espace



Faites le ménage pour libérer une pièce de ses vielles énergies


Avant d’entreprendre tout travail sacré, il est essentiel de planter le décor d’un point de vue physique et énergétique. J’appelle cela " s’accorder. "  Nous nous accordons aux énergies subtiles, et invisibles, qui circulent autour de nous. Nos corps s’apparentent à des diapasons ; ils reçoivent constamment  de nouvelles informations et perçoivent diverses énergies. Mais à quelle fréquence sommes-nous vraiment accordés ?

Pour commencer à vous accorder aux énergies environnantes, et si vous essayiez d’explorer des émotions que vous ressentez lorsque vous entrez dans une pièce, Vous sentez-vous détendu ?
Nerveux ? Sondez vos émotions à chaque endroit où vous allez, Que vous dit votre corps ?


Nettoyez et désencombrez votre sanctuaire,
Imaginez que des amis s’apprête à vous rendre visite et que vous souhaitez que la maison soit parfaitement  ordonnée, Rangez toutes les choses qui n’ont pas besoin d’être sorties, passez l’aspirateur, retaper les oreillers, et mettez des fleurs fraîches dans vos vases,
Le fait d’avoir trop de chose qui traînent peut faire stagner l’énergie, alors qu’elle doit pouvoir circuler librement.

Il sera ensuite temps de procéder au nettoyage énergétique de votre sanctuaire.

Commencer par ouvrir les fenêtres pour permettre aux énergies anciennes de se dissiper.

Mettez un peu de musique pour faire résonner l’air, Concentrez-vous ensuite sur les senteurs :

par exemple : un spray de bénédiction  comme un mélange d’huile essentielles romarin , encens, lavande, sauge sclarée eau bénie (il s’agit  simplement d’eau que vous aurez remerciée) 

Laissez ces senteurs remplir l’espace et faites quelques pas dans votre sanctuaire, en exprimant silencieusement votre intention de le nettoyer et de le purifier.




Extrait : Sacred Self-Care : Everyday rituals for a more joyous and eaningful life de Chloe Isidora.




67  Au jardin des échanges / Sport, santé et bien-être / Créer un sanctuaire le: 27 Mars 2020 à 19:50:10



Créer un sanctuaire




Insuffler de la quiétude dans un coin de votre  maison grâce à ces rituels quotidiens.



Texte : Chloe Isadora


________________________________________________________________________________________________



Nettoyer et épurer votre environnement est essentiel à votre bien-être. Vous aurez en effet  un endroit où vous pourrez vous asseoir au calme, laissez l’énergie de la journée s’évanouir, et vous reconnecter avec vous-même.


Il est particulièrement  enrichissant de créer des sanctuaires dans vos maisons ; ceux-ci nous permettent d’être réceptifs aux énergies subtiles qui circulent autour de nous, tout en nous laissant suffisamment de place pour sonder nos pensées et nos émotions intérieures. Exposer nos objets en cristal préférés dans un endroit dédié, par exemple, nous encourage à nous émerveiller devant leur beauté, et à nous  connecter avec leur énergie, tandis que le fait d’allumer une bougie à la fin de journée devient un moment de transition distillant une énergie plus reposante.

Lorsque nous créons un rituel, nous faisons consciemment le choix de co-créer avec l’Esprit. Nous laissons notre Moi humain, avec ses propres idées et ses propres objectifs, s’écarter du chemin et nous créons un espace pour être guidé par le divin. Lorsque nous travaillons avec l’Esprit de cette manière, la magie à l’opportunité de s’exprimer .

Le rituel implique forcément la notion de répétition.

Vous pourrez par exemple déguster un expresso tous les jours dans le même café, soit une activité fixe qui respecte une formule donnée. Nous ne sommes pas forcement conscients de ces habitudes  en rituels de bienveillance et que nous leur insufflons du sens, une raison d’être, et de la connectivité, les moments anodins revêtirons une sacralité magique.

Je crois que les soins personnels sacrés nécessitent de l’engagement, une dévotion envers soi, et la volonté de se dire oui.

Êtes-vous prêt à vous choisir vous-même ?




Accordez-vous un moment  pour répéter le texte suivant.

Je suis prêt à me confier à moi-même.

Je suis prêt à m’accorder du temps pour moi.

Je suis prêt à m’aimer.

Je suis prêt à me respecter.

Je suis prêt à m’honorer.

Je suis prêt à me traiter comme quelqu’un de sacré.

Je suis prêt à dire OUI au fait d’être MOI





Extrait : Sacred Self-Care : Everyday rituals for a more joyous and eaningful life de Chloe Isidora.

68  Au jardin des échanges / Psychologie / Quand ça va trop vite... le: 27 Mars 2020 à 12:38:57






Quand  ça va trop vite,




Parfois ça va trop vite. On a l’impression que tout s’emballe. Lors d’une fête ou de vacances exaltantes, ce sentiment est très agréable, euphorisant même, nous replongeant dans les meilleurs souvenirs de nos années d’enfance et d’adolescence… Mais la vie courante, l’excès de vitesse peut se révéler pénible, et parfois usant, On n’a plus le temps de sentir, de réfléchir, de décider ; plus le temps d’aimer : le travail, les enfants, les courses, les repas, les amis, la famille, les lectures en retard, les papiers qui s’accumulent, le bénévolat, tec. Oh là, pitié ! On n’a même plus le temps de sourire. C’est grave docteur ? Oui c’est grave.

Alors que faire ? On a seulement besoin de se reposer, de tout laisser tomber, de souffler. On préférerait s’asseoir là, tout simplement, à ne rien faire, plutôt que de s’obliger encore à méditer, à faire du sport, en plus de tout le reste, ou  de devoir faire quelque chose de bien, quelque chose d’utile,,,, Oh comme ça nous ferait du bien de ne plus avoir à nous forcer !

On voudrait même pouvoir retomber un peu en enfance. Pourquoi pas ? Pour pouvoir jouer sans penser à rien d’autre, rire, s’amuser encore et encore. Goûter la légèreté de la vie vraie, sa merveilleuse saveur… On aimerait passer du temps avec celles et ceux qu’on aime, goûter le bonheur d’être ensemble ; profiter de leur  présence, profiter de la chaleur de l’affection, se laisser fondre lors d’un câlin.

Contrairement à une fausse idée_répandue par des décennies de mauvaise éducation puis maintenue par le culte de la rentabilité_, prendre du temps, prendre notre temps est un tremplin pour mieux réussir à faire ce que nous souhaitons ou devons réaliser. Il existe chaque fois une petite marge de manœuvre, même infime, qui permet l ‘accueil des sensations, la pensée juste, le geste adéquat ou le mot le plus approprié…

" nous avons profondément besoin de vivre à notre rythme "


Est-ce trop tard ? Pas pour autan, car nous commençons à vivre notre vie éveillée à partir du moment où nous choisissons de nous engager et, au regard de l’éternité, cette durée- là ne compte pas, L’essentiel est de nous  y aventurer, un jour.


Au fond, nous avons besoin d’autres choses que d’aller vite, toujours plus vite !
Nous avons profondément besoin de pouvoir vivre à notre rythme, Quand apprendrons-nous aux tout-petits, gentiment, tendrement, avec cette sollicitude qui seule  leur donne le sourire, à poser des mots sur leurs besoins...



" Petit, dis-moi ce que tu ressens, toi, là maintenant ? C’est la seule chose qui m’intéresse, Oui c’est toi qui m’intéresses."


Pour qu’un jour chaque enfant qui grandi sache exprimer ses émotions et ce dont il a besoin pour être au mieux de lui même. Alors, si vous aussi, vous êtes comme Antoine de Saint-Exupéry, trouvant les grandes personnes décidément bien ennuyeuses , continuez à rêver, à jouer et , surtout, à ne pas vous prendre trop au sérieux ; donnez vous le temps de vivre !


Je vous souhaite beaucoup, beaucoup d’amour.


Saveiro Tomasella : Docteur en psychologie, psychanalyste et chercheur.
Chronique : extrait du magazine Happinez.



69  Au jardin d'images / Films de musiques et chansons / Re : ♫ J'écoute en ce moment et j'aime bien ... ♫ le: 25 Mars 2020 à 12:01:45





Alanis Morissette - Thank You







Et si j’abandonnais ce traitement antibiotique ?
Pourquoi pas arrêter de manger une fois rassasiée ?
Pourquoi pas des carottes transparentes pendantes ?

Merci à toi Indes

Merci à toi, terreur
Merci à toi, désillusion
Merci à toi, fragilité
Merci à toi, conséquence
Merci, merci à toi, silence
Et si je cessais de t’accuser de tout ?

Et si, pour une fois, je savourais pleinement le moment ?
Et combien il est bon d’enfin te pardonner
Et pourquoi ne pas embrasser toute la douleur d’un trait ?
Merci à toi, Indes

Merci à toi, terreur
Merci à toi, désillusion

Merci à toi, fragilité
Merci à toi, conséquence
Merci, merci à toi, silence
Le moment quand j’eu lâchée prise fût le moment

Quand j’eu trop reçu pour que je puisse contenir
Le moment quand j’eu sauté
Fût le moment quand j’eu touchée terre.
Et si on cessait d’être masochiste ?

Et si tu remémorais ta divinité ?
Et si on écarquillait grand les yeux sans rougir ?
Et si on cessait de réunir mort et arrêt ?
Merci à toi, Indes


Merci à toi, providence
Merci à toi, désillusion
Merci à toi, néant
Merci à toi, clarté
Merci, merci à toi, silence








How 'bout getting off of these antibiotics
How 'bout stopping eating when I'm full up
How 'bout them transparent dangling carrots
How 'bout that ever elusive kudo
Thank you india
close
volume_off



Thank you terror
Thank you disillusionment
Thank you frailty
Thank you consequence
Thank you thank you silence
How 'bout me not blaming you for everything

How 'bout me enjoying the moment for once
How 'bout how good it feels to finally forgive you
How 'bout grieving it all one at a time
Thank you india

Thank you terror
Thank you disillusionment
Thank you frailty
Thank you consequence

Thank you thank you silence
The moment I let go of it was the moment

I got more than I could handle
The moment I jumped off of it
Was the moment I touched down
How 'bout no longer being masochistic

How 'bout remembering your divinity
How 'bout unabashedly bawling your eyes out
How 'bout not equating death with stopping
Thank you india

Thank you providence
Thank you disillusionment
Thank you nothingness
Thank you clarity
Thank you thank you silence

70  Au jardin d'images / Films de musiques et chansons / Musique de nettoyage de soi et de votre intérieur. le: 23 Mars 2020 à 12:19:56



528Hz Energy CLEANSE Yourself & Your Home - Heal Old Negative Energies From Your House Frequency







71  Au jardin des pensées et philosophies / Le monde du Bouddhisme / Re : Sagesse avec Matthieu Ricard le: 22 Mars 2020 à 19:16:39









Un message personnel de la part de Matthieu Ricard.

Ensemble nous construisons ce monde dans ces moments difficiles. Prenons le temps d'entrer en contact avec notre propre calme intérieur et notre bon cœur naturel.








72  Au jardin d'images / Films de musiques et chansons / Musique classique le: 22 Mars 2020 à 18:10:56









Antonio Vivaldi : Concerto pour violon op. 8 n° 1 "Le Printemps"








73  Au jardin d'images / Photos, images et films de nature / Re : Jardin Zen le: 22 Mars 2020 à 16:03:26







Reportage sur la conception des Jardins Japonais zen et sur le zazen

74  La vie du site / Aux présentations / Bienvenue Licorne le: 20 Mars 2020 à 19:37:29







Bienvenue Licorne  Sourire




izazen
75  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Zhuangzi (Tchouang-Tseu) le: 19 Mars 2020 à 16:30:43










Quand le monde est en ordre - le saint accomplit sa mission, - quand le monde est en désordre - le saint préserve sa vie.






de Zhuangzi (Tchouang-Tseu)



76  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Zhuangzi (Tchouang-Tseu) le: 19 Mars 2020 à 16:07:24












    La vie d'un homme entre ciel et terre passe comme le saut d'un poulain blanc franchissant un fossé: un éclair et c'est fait.




de Zhuangzi (Tchouang-Tseu)



77  Au jardin des échanges / Astuces pratiques / Activités créatives pour la famille. le: 19 Mars 2020 à 15:00:20









Posters de coloriage géants







Occupez vos enfants intelligemment pendant des heures avec des posters géants à colorier. Vous allez adorer vous aussi : relaxants, apaisants, pas d’écran...

Source : OMY






78  Au jardin d'images / Films de musiques et chansons / Re : ♫ J'écoute en ce moment et j'aime bien ... ♫ le: 18 Mars 2020 à 16:55:44



Jamiroquai , un frère d'âme












Jamiroquai - Corner of the Earth








Petite chérie ne vois-tu pas que le soleil brille
Rien que pour toi, seulement aujourd'hui
Si tu te dépêches tu peux avoir un rayon sur toi, viens avec moi, juste pour jouer
Comme chaque colibri et bourdon
Chaque tournesol, nuage et chaque arbre
Je me sens vraiment appartenir à cela
La Nature m'enivre et c'est beau
Je suis avec ce profond univers éternel
Depuis la mort jusqu'à la renaissance

[Refrain]
Ce coin du monde est comme moi en bien des façons
Je peux m'asseoir ici des heures et regarder virevolter les plumes d'émeraudes
Devant cela je suis béni
Quand la lumière du soleil se libère.
Je sais que ce coin du monde il me sourit

Tellement inspiré de cela il n'y a plus rien à faire ou (à) dire
Je pense que je vais rêver, jusqu'à ce que les étoiles brillent
Le vent il chuchote et les nuages ne semblent pas faire attention
Et je sais profondément, que tout est à moi
C'est le choeur de l'aurore montante
La brume qui apparaît avant que le soleil naisse
En un après-midi voilé en Mai
La Nature m'enivre et c'est si beau
Je suis avec ce profond univers éternel depuis la mort jusqu'à la renaissance

[Refrain]

Ce coin du monde est comme moi en bien des façons
Je peux m'asseoir ici des heures et regarder virevolter les plumes d'émeraudes
Quand la lumière du soleil se libère
Je sais que le coin de ce monde, il me sourit



Little darlin' don't you see the sun is shining
just for you, only today
If you hurry you can get a ray on you, come with me, just to play
Like every humming bird and bumblebee
Every sunflower, cloud and every tree
I feel so much a part of this
Nature's got me high and it's beautiful
I'm with this deep eternal universe
From death until rebirth

This corner of the earth is like me in many ways
I can sit for hours here and watch the emerald feathers play
On the face of this I'm blessed
When the sunlight comes for free
I know this corner of the earth it smiles at me
So inspired of that there's nothing left to do or say
Think I'll dream, 'til the stars shine

The wind it whispers and the clouds don't seem to care
And I know inside, that it's all mine
It's the chorus of the breakin' dawn
The mist that comes before the sun is born
To a hazy afternoon in May
Nature's got me high and it's so beautiful
I'm with this deep eternal universe from death until rebirth

[chorus]
You know that this corner of the earth is like me in many ways
I can sit for hours here and watch the emerald feathers play
On the face of it I'm blessed
When the sunlight comes for free
I know this corner of the earth it smiles at me x5

This corner of the earth, is like me in many ways
I can sit for hours here and watch the emerald feathers play
When the sunlight comes for free
I know the corner of this earth it smiles at me






79  La vie du site / ♥ Gifs, créations graphiques ♥ / Re : Spirituelle le: 18 Mars 2020 à 14:39:39






















































80  Au jardin des échanges / Psychologie / Merveilleuse douceur le: 12 Mars 2020 à 08:38:28







Merveilleuse douceur




Les premiers frémissements de l'année nouvelle nous surprennent déjà, avec les jours qui grandissent, et nos espoirs aussi. Nous sommes ainsi faits, profondément ancré dans notre nature sauvage, même lorsque nous habitons les grandes villes : nous sommes indéfectiblement liés à la nature, pour notre plus grand bonheur...

Pourtant, nous oublions facilement ce lien avec la nature, donc notre nature profonde.
De surcroît, beaucoup de discours psychologiques ont malencontreusement voulu classer l’espoir du côté des illusions, alors qu’espérer est tellement bénéfique, nécessaire aussi, et vraiment salutaire, Nos souhaits ne peuvent se réaliser que parce que nous les rêvons, que nous y croyons et que nous les incarnons.


En fait , l’existence est souvent bien plus simple, et plus légère, que nous voulons bien le croire. Nous nous fourvoyons lorsque nous oublions de partir de notre sensibilité, car notre sensibilité est la seule à pouvoir nous informer sur la réalité de chaque expériences vécus. A l’inverse, si nous partons des idées que nous nous faisons sur telle situation, nous ne sommes plus dans la réalité, mais déjà dans l’interprétation de la réalité. Sans compter les croyances issues de nos familles ou imposées par la culture dans laquelle nous baignons. Tout cela nous éloigne de nous-même et du réel. La sensibilité, peu valorisée par les sociétés numérique, technique et virtuelle, reste néanmoins le socle de notre vie incarnée, de notre existence concrète. Ne l’oublions pas, d’autant que vivre à partir de notre sensibilité, avec elle et non contre elle, permet d’être en accord avec la réalité. C’est aussi gage d’équilibre, de bonne santé et de bonheur, un chamane me disait un jour que Gaïa, la Terre, est notre maman, que nous pouvons lui demander de nous bercer, de nous câliner, de nous réconforter.

Pour celles et ceux très nombreux, comme moi, qui n’ont pas eu une mère capable ou désireuse de les bercer, de les câliner,  de les réconforter, ou trop peu disponible pour leur témoigner de la tendresse, cela peut être une démarche apaisante de demande à cette douceur à la Terre, à Gaïa, ou à la déesse  de la compassion comme le font les Coréens, ou à une figure maternelle imaginée, réelle, qu’elle soit encore vivante ou déjà passée dans le monde de l’invisible… Parfois nous n’osons pas demander de témoignage d’affection à une personne de notre entourage, même très proche. Alors nous restons avec ce fond de tendresse inexprimé, puisque demander de la tendresse est , aussi, déjà, en témoigner à l’autre dans la confiance.



Pour cette année 2020, mon vœu est tout simple : ne nous moquons pas de la douceur ; au contraire , préservons-la, chérissons-la comme un trésor extrêmement précieux. Donnons de la douceur à nos proches, et d’abord à nos enfants qui en ont tellement besoin pour bien grandir.

Donnons de la douceur dans le travail créatif, dans l’amitié fiable, dans l’amour frissonnant, dans la joie de la vie qui va ; une douceur chaude et lumineuse, une douceur délicate et étincelante, une douceur encourageante aussi.


Un triste mépris de la sensibilité a pu parfois nous pousser à croire que la douceur est fade, ou molle , ou faible, etc. Il n’en est rien. La vraie douceur accompagne la profondeur, la présence, l’affection ; la lucidité aussi. A ce sujet, Jean Cocteau invitait à ouvrir les yeux des vivants avec autant de douceur que celle avec laquelle on ferme les yeux des morts. Quel merveilleux conseil, n’est-ce pas ? Mort et vie s’entrelace, et s’enlace, dans une danse mystérieuse qui laisse beaucoup d’énigmes à résoudre sur les chemins, chaque fois singuliers, de nos existences.. .


Alors, pour une fois, nous pourrions peut être laisser de coté les listes de bonnes résolutions. Nous pourrions nous laisser en paix pour aller spontanément là ou la vie nous mène et nous porte _ oui , la vie nous porte_ , avec tant de grâce,  de surprise et de générosité aussi .


Je vous souhaite énormément de douceur tout au long de cette année, une infinie douceur, et beaucoup d’amour partagé !





Docteur en psychologie, psychanalyste et chercheur, Saverio Tomasella est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels : Hypersensible : trop sensible pour être heureux ? Aux éditions Eyrolles.
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 ... 115


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 6.3 secondes avec 18 requêtes.