Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
10 Juillet 2020 à 13:35:19

  Voir les messages
Pages: 1 ... 6 7 [8] 9
141  La vie du site / ♥ Gifs, créations graphiques ♥ / Re : Féminins le: 19 Novembre 2008 à 09:12:59
très très belle galerie !

Le féminin que du féminin exposé
est une prouesse de beauté,
en fait l'exposition d'harmonies !


merci Iza !

Guy H
142  Au jardin des échanges / Aux nouvelles, actualité, découvertes / Re : Interwiews du Dalaï-Lama le: 14 Septembre 2008 à 00:26:09



......................à toi  Isazen de nous permettre de visionner
cette retransmission.

Et ayant récemment rencontré le 14 èm dalaï lama le 12 août
dernier, cela me replace dans cet événement particulier.

A bientôt.

guy H
143  Au jardin des pensées et philosophies / Yi-King : Le livre des transformations / Re : Le Yi Jing le: 07 Mai 2008 à 00:19:15

( A SUIVRE ) 2

" La plus belle des manières pour connaître un livre,
 c'est de le lire."
( Guy H)


Et donc avant de lire cet ouvrage, ce livre des transformations, il convient aussi d'être imprégné de deux mots Yin et Yang, nous dirions " imprégné " de l'interaction de ces deux mots.

Un fil conducteur… la cuisine, l’alimentation et quoi de plus simple que d’apprendre que tel ou tel légume, fruits épice etc.. est  de nature Yin ou Yang et qu’avec une transformations par le froid ou la chaleur il est modifié pour obtenir l’effet inverse que celui que nous lui prêtons d’ordinaire.

Je cite un exemple c’est celui de l’aubergine.
Le rapport sodium sur potassium est un taux trop Yin,
donc néfaste si nous en consommons une quantité importante régulièrement.
Mais voilà si sa nature est trop YIN, comment lui donner des effets positifs ?
En brûlant ce légume.
Lui faisant ressortir son Yang jusqu’à le calciner le réduire en poudre, puis ajoutant un peu de sel et du dentifrice, nous en faisons un très bon produit pour combattre les caries.

Je m’adonnai alors à la macrobiotique, juste le temps de confirmer que ces interaction des éléments Yin et Yang sont omniprésentes partout, il n’y a pas d’espace où elles ne sont pas.
Les saisons sont là pour nous le faire rappeler comme nos agriculteurs en sont bien inspirés !

Action- immobilisme, froid chaud, haut bas, homme femme, dans l’infiniment petit ou grand Yin et Yang sont présents.

La macrobiotique , je dirais passage obligé pour ma part, la cuisine macrobiotique et l’alimentation macrobiotique.
J’appris à boire mes aliments et manger mes boissons.
Si si  essayez donc !

Voilà pour vous situer le décors de mes débuts et comme dans le « LIVRE » nous aurons à parler des passages où il est fait mention de l’alimentation… lire des livres en est une…

Alors j’appris à manger quotidiennement ce livre, à le poser,
faire pause puis le reprendre sans qu’il ait pu perdre de mon assiduité.

S’installer dans la durée n’est pas chose facile face au quotidien ( familial – social – professionnel ) mais c’est cela la découverte d’un livre,
emprunte d’une dose d’opiniâtreté comme pour la lecture d’un polar ou roman, la fin nous tient en haleine,
 et voilà qu’après bien des années de lecture du Yi Jing,
 je n’en ai pas encore vu de fin.

Cette alimentation me fit donc acheter progressivement tout ce qui s’écrivait autour du Livre,
tout et ensuite n’importe quoi, oui les petits livres comme les grands
où à plusieurs reprises le livre était montré comme un livre de divination révélant passé comme avenir.

Malheureusement ces livres ( de vulgarisation comme « Votre avenir révélé ») se sont bien vendus et suis assuré qu’encore bien d’autres sont en devenir.


Alimentation, de l’esprit , alimentation du corps tout une préparation nécessaire à trouver le goût puis reconnaître le goût des TRANSFORMATIONS ?

S’il est des auteurs de Yi Jing qui peuvent s’enorgueillir d’avoir réaliser la dernière des versions la plus « top », en « grattant » un peu, nous nous apercevons que nous n’apprenons pas grand-chose de nouveau.

Mais il y a toutefois d’agréables découvertes dernièrement, celle d’une version de juillet 2007 où l’auteur fait mention d’une autre catégorie d’hexagramme « rattaché » appelé  hexagramme « aux aguets », j’en dirais quelques mots plus tard..


… s’approcher du Livre c’est également s’éloigner des versions du Livre
qui peuvent être lues bien sur mais pour l’amusement sans plus.
je m'éloigne petit à petit de la sève du Livre, les Hexagrammes !

Bien mais qu’est-ce un hexagramme ? 


( A SUIVRE )…   Guy H comme Holi
144  Au jardin des échanges / Mythes et légendes / Re : Le gui le: 06 Mai 2008 à 00:43:16
Izazen

j'ajoute à ton texte que le gui porte des noms caractéristiques de son symbolisme...
et tu fais référence à Pline,
 qui dans son fameux passage où il décrit la cueillette,
dit que les Gaulois le nomment d'un nom signifiant qui guérit tout .

Mais dans le mythe germanique de Balder,
un roi faisait mourir par le gui,
qui était sa personnification:
ce trait pourrait symboliser le passage d'une forme de vie à une vie supérieure quasi-divine.


Revenons alors à ce rituel que l'on fête en novembre,
qui marque le début de l'année celtique et
correspond bien au symbolisme d'immortalité et de régénération du gui.

Une année s'achevant pour laisser place à une autre.

Et qui le véhicule ( le gui) ... les oiseaux du ciel...

ah  symbolisme quand tu nous tiens.


merci Izazen de ses trouvailles au bord des chemins
en levant la tête et les yeux.


Guy H comme Huihui !
145  Au jardin des pensées et philosophies / Yi-King : Le livre des transformations / Re : Le Yi Jing le: 06 Mai 2008 à 00:23:01
Et voilà c'est parti.

Enfin... ( A SUIVRE ) débute.

" La plus belle des manières pour connaître un livre,
 c'est de le lire."

( Guy H)

Toutefois il existe tellement de versions, que l'on peut se demander...
lirions nous celle de "derrière les fagots " ou plutôt la plus récente ,

celle qui se vend bien, qui fait fureur... la plus originale ?

Ou plutôt celle dont nulle personne ne parle ,
 celle par exemple du plus grand des initiés,
vous savez cette version de l'ermite
des cavernes vivant dans le fin fond des alpes suisse.
( Version, soit dite en passant , achetée au prix du poids de la neige).

Bref je m'é gare de Lyon !

Donc ce livre vieux depuis disons 3 000 ans est et demeure une énigme pour bien des occidentaux et une sorte de divination pour des orientaux qui ont laissé le temps passé jusqu'à en devenir autiste..;
 alors que né en Chine ( le livre).

C'est dire que ce livre a été laissé en l'état avec des phrases
qui font encore sourire,
phrases parfois incohérentes, empruntes
de mysticisme... de mystériosité,
 si ce mot je le fait naître c'est qu'il nous manque dans notre langue des mots existant " ailleurs " !
Ce Yi Jing ( ou encore écrit Yi King),
 ne contient qu'une vingtaine de pages blanches en caractères chinois alors que nos traductions parfois fastidieuses font consommer beaucoup de pâte à papier !

Alors... ... !

Quelle version choisir pour s'en imprégner?
Le choix est à soi !

Il en existe à ce jour une bonne centaine... dont une bonne quinzaine d'appréciable.
Le mien ( mon livre) fut inscrit en 1970 dans mon chemin, lors d'un hiver de janvier , à la suite
d'une conférence sur le Yi King par Paul Iki .

Et la seule de l'époque sur le "marché" était celle des Editions Médicis, la version de Richard Wilhelm avec une traduction de E.Perrot.

Acquise en deux temps ( car deux tomes furent publiés séparément), elle fut suivie par la suite de bien belles autres, à narrer prochainement.
Et hélas sans la préface de C.G.Jung... (que je lus bien plus tard)
qui ne fut pas reproduite sauf dans la version anglaise.


Mais voilà c'est un long fleuve tranquille que je vous révèle...
laissons le cooler !

( A SUIVRE )


Guy H comme Hach che fou lavé di !


146  Au jardin des pensées et philosophies / Yi-King : Le livre des transformations / Re : Livres en téléchargement le: 01 Mai 2008 à 14:29:41
Dommage que le site
du téléchargement du Livre des Transformations ou Ji King
n'est plus actif.

Bref... ... mes prochains propos seront sur ce site
accueillant et harmonieux.



Guy H comme had'taleur.
147  Au jardin des échanges / Au jour le jour... / Re : 1 er Mai 2008 le: 01 Mai 2008 à 11:06:59



Merci Jeannine...................................................................Guy H comme Habillon
148  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : Poème Indien le: 23 Avril 2008 à 21:57:04
Je retiens ceci:

"/...Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui.
Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout s'écroule./..."

Merci  Izazen de ce moment oublié.


Guy  H
149  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / La réincarnation le: 23 Avril 2008 à 19:49:27
La réincarnation... sujet pouvant engager de la controverse
mais voilà je poste ce sujet pour éclairer les uns les autres.

  La réincarnation vue de la part des chinois depuis des millénaires.


   " /... Le corps physique, n’est qu’une apparence :
 comme le vêtement cache le corps, celui-ci voile le corps éthérique; composés de particules lumineuses très denses pour le premier, subtiles pour le second, ils ne sont pas séparables l’un de l’autre.
Dans la tradition chinoise, c’est le corps éthérique qui anime le corps physique.

La conscience est piégée dans un corps qui l’attire
 par les passions, le émotions, les plaisirs et les jouissances,
mais elle est aussi attirée par l’esprit et les valeurs spirituelles.
Elle goûte aux uns et aux autres selon ses désirs et son libre-arbitre.

Dans ses choix, elle éclaire et allège les vibrations de son ROUN ou elle l’alourdit.
(ROUN ou Conscience)

Mais le corps ne dure qu’un temps ;
peu à peu il s’amenuise et ses forces physiques déclinent,
 comme celles du soleil qui se couche.
Un vêtement usé est remplacé par un autre ;
un jour, au bout de sa course, il meurt et devient poussière.


Alors ROUN est libre !
Il a quitté la prison où il ne voyait que par deux petites fenêtres
qui ne regardent que d’un seul côté.

Léger, aérien, sans attache, il jouit de sa délivrance comme un ballon que le petit garçon a lâché dans les airs sans le retenir.

Il voyage ; il revient voir ceux qui l’ont aimé,
 mais il les voit pleurer et eux ne le voient pas ;
 il veut leur parler, il n’entendent pas, il voit les modifications de "  sa maison ", le partage de " ses " possessions, il éprouve des sentiments,
mais n’ayant plus de pouvoir, il est impuissant.

S’il est sage, il ne reste pas sur la terre et va se " reposer " en paix,
selon sa valeur et sa puissance.
L’éther n’a pas de limite.
La conscience ne se modifie pas dans l’éther, elle n’oscille plus entre les plaisirs et le devoir, elle ne cherche ni à grandir ni à acquérir.
Elle se repose.

Un ballon dans l’atmosphère voguant au gré des vents reste le même,
 mais diminue peu à peu de volume.
A la même image, le ROUN se voit un jour lassé d’être libre et en paix,
il se sent si léger qu’il part se fondre dans l’atmosphère et ne revient pas sur terre ;
 mais si une attirance, « une impulsion du besoin d’une existence sensible, de sensations vives, de troubles et de passions » le saisit, il se rapproche de la terre.


Pythagore disait.


  « Les âmes, dans le ciel, glissent le long des constellations, tombant de celles-ci comme des étincelles, afin d’entrer dans le corps matériel.
Elles tombent d’une planète à l’autre et pleurent dans l’abîme leur patrie perdue. » 

En descendant vers la terre, la conscience « jette » un rapide jugement sur son dernier passage ; ravivant sa mémoire,
elle voit la vie qu’elle a menée dans ses moindres détails avec la rapidité d’un flash ;
elle apprécie, comprend, décide ce qu’elle va faire cette fois-ci ; alourdir son corps éthérique en le nourrissant de désirs et de passions, ou l’alléger par le devoir, le don de soi et le sacrifice ; elle choisit, le met en mémoire et l’y oublie.

Le petit point vibratoire qu’elle est devenue cherche un couple qui l’accueille.
L’union amoureuse ou brutale émet une vapeur, au moment de l’étreinte, qui se dégage comme une fumée ; elle la prend comme véhicule, si leurs codes génétiques sont en accord avec le sien.
Elle se fond dans cette émanation.

Pendant les neuf mois de cette nouvelle incarnation, la mère se tourne vers la lune, dit la Chine, et façonne un corps physique en le modelant exactement sur le corps éthérique de ce nouvel arrivant.

Elle n’y apporte aucune modification : l’hérédité du bébé s’ajoute à l’hérédité de la famille dans laquelle il rentre.

«  Sa » destinée est tracée par la dernière incarnation qui continue dans celle-ci, comme un acteur au théâtre est marquis dans le premier acte, va dans les coulisses et revient comme valet.

Chaque incarnation a pour but de permettre à la conscience de se corriger de ses erreurs en affinant la force de vibration de ses lasers ( ou méridiens). Un ivrogne réincarnera autant de fois qu’il le faudra pour boire à satiété jusqu’au jour où il y mettra fin et se réincarnera avec la ferme résolution d’arrêter cette débauche.

S’il y réussit, ses lasers F ( foie) et VB ( vésicule biliaire) s’éclaireront, ils auront gagné en valeur intérieure.

Un ballon ne peut s’élever vers le ciel que si on le leste des sacs de sable alourdissant la nacelle.



Le vêtement du corps achevé, le bébé veut sortir au grand jour.
Pour entrer sur terre, le passage est étroit et il faut se glisser……

A la première seconde, le nouveau-né voit qu’il est à nouveau piégé dans un corps,
il ferme les poings et hurle de fureur,
 tandis que la sage-femme sait voir quel personnage arrive,
signes qui s’effacent quand le bébé s’endort.

Lors d’une naissance, la terre rit et le ciel pleure ; lors d’une mort, la terre pleure et le ciel rit.

L’enfant nouveau-né est le vieillard d’hier qui va cheminer sur la route d’aujourd’hui.

Ce vieillard arrive avec un passé lourd dont les parents ignorent tout ; le jeune ne le connaît pas non plus.

La vie est une suite d’incarnations qui s’enchaînent et racontent une longue, longue histoire.
L’incarnation précédente est le produit de toutes les autres, rien ne sert de revenir en arrière, la vie est DEVANT.

A ce texte de Marguerite de Surany, dans Dictionnaire de la médecine taoïste,

 j’ajoute un court texte du missionaire-jésuite-sinologue Léon Wieger
dans « Les pères du Taoïsmes » :



 «  L’homme a deux âmes, un double principe de vie, d’abord l’âme issue du blanc (le sperme paternel),
 principe de la genèse et du développement du fœtus dans le sein maternel.
Plus cette âme tient étroitement au corps, plus le nouvel être est sain et solide.
Après la naissance, l’absorption et la condensation de l’air,
 produisent la seconde âme, l’âme aérienne,
principe du développement ultérieur et surtout de la survivance.

En bref une première âme se forme à l’entrée dans la femme,
l’autre à la sortie au premier souffle de l’enfant.
A la mort la première se disperse dans la terre,
la seconde s’envole dans le ciel. »


Bien sur que de ces textes je n’en tire aucun autre commentaire ni jugement puisque je laisse à chacun de parcourir le texte et de ressentir ou pas une vibration.
 C’est ce que l’on peut qualifier d’énergie des mots comme des pensées.

Guy H





150  Au jardin d'images / Photos, images et films de nature / Re : Tibet le: 25 Mars 2008 à 15:07:07
A ces images il manque
des commentaires.

La nature au Tibet
est impressionnante, montagnes, vallées,
terre aride et plaines verdoyantes, ciel épuré, nuages floconneux, paysages resplendissants, le flux des saisons, le courant est en tout ce yin-yang étalé.

Cela fera bientôt (en 2009) 50 ans que le Tibet a été envahi, annexé, colonisé, dont une partie des habitants a été expatriée dans les provinces chinoises limitrophes à l’exemple d’autres populations comme en ex URSS , les Ukrainiens et Georgiens.

Le Tibet avec sa frontière avec l’Inde est un pays stratégique depuis des siècles.
Elle demeure pour la Chine un enjeu primordial qu’elle ne cesse de défendre.
S’obstiner c’est entamer un combat perdu.

La nature même du Tibet : est sagesse et non-violence.
Et cette sagesse comme cette non-violence auront droit de poursuivre ce chemin si long à escarper mais si beau pour en devenir serein.




Guy H comme Hibétain.
151  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Pensées du jour Bouddhisme Tibétain le: 24 Mars 2008 à 11:34:33
.....à  tous !


Koan zen  " Sachez qui vous êtes, soyez ce que vous savez ".

152  Au jardin des échanges / Au jour le jour... / Re : Au jour le jour... le: 23 Mars 2008 à 11:19:51


Bonnes fêtes de PAQUES  à tous .

Guy H comme Homelette !
153  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Pensées diverses auteurs... le: 19 Mars 2008 à 23:15:25


" Tu es conduit
à travers le temps de ta vie
par la créature intérieure qui apprend,
l'être spirituel alerte,
qui est ton moi réel.

Ne t'écarte pas
des futurs possibles
avant d'être certain que tu n'as rien
à apprendre d'eux.

Tu es libre
de changer d'idée et de
chosir un futur différent, ou
un différent
passé. "
 
 
" Richard Bach "
154  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : Sagesses Indiennes le: 19 Mars 2008 à 23:02:49
Génial

cette courte évocation de cette ethnie
me fait écrire ce soir
qu'il y a toujours en ces humains
le sens de redevoir à la nature
ce qu'elle nous a toujours donné !

Merci  Jeannine, Izazen

Guy H comme Hindien vo mieu ke 2 tu l'auras.
155  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Dalaï Lama le: 17 Mars 2008 à 13:18:46
Oui Jeannine

nous pouvons lancer plusieurs pensées
puisqu'elles sont des énergies...

Le Dalaï Lama en son livre " Comme un éclair déchire la nuit "

met l'accent sur la responsabilité universelle,
 la prise de conscience que chacun de nous,
 en tant que membre de la famille humaine,
 peut être un artisan de la paix et un défenseur de l'environnement. "

Et les événements actuelles du Tibet sont là
pour nous rappeler que l'on ne force pas un pays à une destinée
par la violence .

Le Dalaï Lama dit ceci du bouddhisme,

 
" .../...ce n'est pas un dogme ou une religion,
 mais bien un art de vivre,
 une source de bonheur,
de paix intérieure et de sagesse.

Il réveille en nous la bonté et l'amour,
nous apprenons à protéger tout ce qui vit sur cette terre."
Les tibétains.

Ayons une pensée pour ces habitants du Tibet,
pour que le calme revienne et que la communauté internationale
puisse mettre enfin, en actes la protestation unanime contre les exactions
perpétrées par le gouvernement chinois.

Tiens mais où sont les Kouchner et compagnie ?
Silence radio.


Guy H comme harrêtons les jeux olympiques.
156  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : La vie le: 17 Mars 2008 à 10:58:37
J'ai retrouvé mon texte et je l'associe à ce sujet;
Il était déposé sur d'autres forums dont deux ont disparu.

Mais le voici retourné à ce " jardin" et a sa place ici dans ce texte de
" La vie ".

-o-o-o

Pratiquant le Yi King depuis 38 ans,
 j'en ai 55 et poursuis mes découvertes avec ce Livre des Transformations.
Ce livre chinois, vieux de plus de 3 mille ans.

Je m’adresse à une personne anonyme qui ne viendra pas
 tout de suite sur ce forum et qui découvrira à posteriori ce texte.
Alors qu’elle aura vécu la situation qui l’attend.

" Imagine toi l'anonyme, que ce livre soit un train.

Le train de la VIE.

Avec tous ces cas de figures, de situations résumées en 64 images, archétypes, symboles.

64, pas une de moins ni de plus.

Imagine alors ce TRAIN avec 64 wagons.
Représentant des situations bien particulières de la vie de tout un chacun .

( Je te dis de suite que ce n'est pas de la VOYANCE à deux balles
 ni du charlatanisme comme au bon vieux temps du new age, OK. )

Donc imagines que tu montes à une des stations de ce train de 64 wagons,
 imagine que tu entres dans le 15èm wagon .

Il s'appelle la modestie, l’Humilité ou bien céder comme le roseau.

Et durant le parcours de ce train d'une station à une autre,
 on te montre toutes les facettes de cette situation... la modestie.
De A à Z tu as une vision des plus nettes de la situation et alors ...STOP, tu descends à la station suivante.

ET OUI ? CAR le train allait vite et tu n'as eu que peu de temps pour tout voir de cette situation dans ce 15èm wagon.
Tu laisses ce train repartir et tu te reposes sur un banc.

Sur ce banc tu n'es plus en situation mobile.
Tu digères alors la situation qui t'a été permise de visionner.
Ensuite tu peux appréhender en tout lucidité cette situation et ce à ou vers quoi elle se transformera.

Malheureusement ou HEUREUSEMENT un autre train arrive…mince ou CHOUETTE,
 je vais pouvoir prendre un autre WAGON.
 Et peut être le 15 (pas sur) car y a un point que j’ai pas bien vu pendant le parcours.


Et ressortant de nouveau de ce nouveau wagon…
-Que cette vie est plus VIVANTE avec toutes ces visions toujours nouvelles.
Mais avec la même et seule ESSENCE, l’unique.
J’en ai conclu que nous avons bien de la chance de savoir qu’il existe ce train de 64 wagons. ALORS… !

" Tu es ARME pour toute épreuve qui surgit dans ta vie ".
Enfin bien armé.


Je ne te fais pas d'autre image car c'est ma façon de faire et je prends des trains multiples,
j'entre dans le wagon précis qui sera la réponse à donner.
 Dis toi que j'ai été dans le wagon qui te préoccupe et
comme j'ai tout la lucidité de celui qui ne fait pas à la place de,
 et qui n'est ni une bouée de sauvetage, je donne... des petits cailloux.

Sur le sentier, des cailloux et ces repères peuvent servir.
Je ne regarde jamais derrière moi si ils ont été ramassés ou pas.

J'ai posé et ensuite je te le répète je prend un autre train.
C’est passionnant, c’est excitant.

Pour finir ce sujet : une belle sentence du Yi King parmi tant d’autres : l'hexagramme 45
le Recueillement ou rassemblement:

" sur la terre, la souffrance vient la plupart du temps d'expériences imprévues
pour lesquelles on n'est pas armé.
Si on est préparé on peut les prévenir. "


Voilà alors qu'elle était mon intention première :
 celle de te préparer...toi l’anonyme,
 cependant faire à ta place... jamais de la vie.


C'est simple pour moi de te l'écrire car je mets en chapitres
( je compose un ouvrage ) toutes mes expériences dans le domaine du Yi King, ..
et dont j'ai toujours fait partager mes découvertes merveilleuses ,
 enrichissantes… au compte goutte à mes amis les plus proches.

Amitié… à  toi l’anonyme dans cet instant sacré de ce train ! ( automne 2005)




Guy H comme Hanonymement.

157  La vie du site / Aux présentations / Re : Bonsoir à tous, à toutes le: 17 Mars 2008 à 00:18:44
J'savais po
ke les abeilles avaient 4 mains et deux pieds.
Mdr.

/color]

 Lèvres scellées

Guy H comme habinchaalors
158  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : La constitution du Japon. le: 16 Mars 2008 à 11:32:44
Le plus énigmatique

c'est que je l'ai découvert ce texte  qu'en remplissant
mon mandat d'élu aux affaires sociales...
 lorsque  de manière originale,
l'on m'adressa des voeux
de la nouvelle année, puisque j'allais quitter mes fonctions.

Mais ce qui est à noter de significatif

c'est la date de cette constitution....  en 604,
dans ce pays ( la France ) les balbutiements
d'une constitution apparurent plusieurs siècles après.

Il n'y a pas d'époque pour réapprendre la simplicité.


Ma petite idée c'est que ce site  Izazen, ton JARDIN se devait de prendre corps......
tu as jeté de bonnes bases, il suffit de monter les pierres
petit à petit comme l'instant se décidera.


A la suite du sujet sur le train  de la vie, j'avais déjà évoqué
mon approche du livre des transformations avec
cette image du train et des voyages. 

Comme je n'ai pas retrouvé mon texte ( égaré mais pas perdu) il sera posté plus tard quand le maintenant se fera "ressentir."


Guy H comme Honstituons.

159  La vie du site / Aux présentations / Re : Bonsoir à tous, à toutes le: 16 Mars 2008 à 10:35:24
Marie  bonjour  et merci
de passer avec tes pensées, tes posts qui " respirent " une paix et plein d'autres bonnes choses !


Et si nous étions ensemble, ici et maintenant
à faire avancer cette Terre ......... dans l'harmonie.
   


Bonne journée à toi .  Guy H comme Ha j'ai oublié:  " bienvenue Marie ! "
160  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / La constitution du Japon. le: 16 Mars 2008 à 02:06:59

Il est des constitutions de plusieurs pays qui sont faites de longs articles.

De textes condensés, lourds parfois,
 que l'on donne à un conseil formé de personnalités de dire
si la constitution n'est pas mise en défaut par des lois
ou si celles-ci sont conformes à la dite constitution.

Bref il en existe une qui est simple et au lieu de lire
 tel texte sur des faits d'armes ou de jeunes fusillés,
à l'école... .. il serait bon de faire lire cette constitution du Japon.

-o-o-o-

 " ABSTENONS-nous de tout courroux et gardons-nous de jeter des regards irrités.

Et n’ayons nul ressentiment si les autres ne pensent pas comme nous.
Car tous les hommes ont un coeur et chaque cœur a ses penchants.

Ce qui est bien pour autrui est mal pour nous,
 et ce qui est bien pour nous est mal pour autrui.

Nous ne sommes pas nécessairement des sages
et les autres ne sont pas nécessairement des sots.

Nous ne sommes TOUS que des hommes ordinaires."


CONSTITUTION  du JAPON
Du Prince Impérial  Shôtoku en l’an  604.

Pages: 1 ... 6 7 [8] 9


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 5.534 secondes avec 18 requêtes.