Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
13 Novembre 2019 à 11:27:22

  Voir les messages
Pages: 1 ... 10 11 [12] 13
221  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / La réincarnation le: 23 Avril 2008 à 19:49:27
La réincarnation... sujet pouvant engager de la controverse
mais voilà je poste ce sujet pour éclairer les uns les autres.

  La réincarnation vue de la part des chinois depuis des millénaires.


   " /... Le corps physique, n’est qu’une apparence :
 comme le vêtement cache le corps, celui-ci voile le corps éthérique; composés de particules lumineuses très denses pour le premier, subtiles pour le second, ils ne sont pas séparables l’un de l’autre.
Dans la tradition chinoise, c’est le corps éthérique qui anime le corps physique.

La conscience est piégée dans un corps qui l’attire
 par les passions, le émotions, les plaisirs et les jouissances,
mais elle est aussi attirée par l’esprit et les valeurs spirituelles.
Elle goûte aux uns et aux autres selon ses désirs et son libre-arbitre.

Dans ses choix, elle éclaire et allège les vibrations de son ROUN ou elle l’alourdit.
(ROUN ou Conscience)

Mais le corps ne dure qu’un temps ;
peu à peu il s’amenuise et ses forces physiques déclinent,
 comme celles du soleil qui se couche.
Un vêtement usé est remplacé par un autre ;
un jour, au bout de sa course, il meurt et devient poussière.


Alors ROUN est libre !
Il a quitté la prison où il ne voyait que par deux petites fenêtres
qui ne regardent que d’un seul côté.

Léger, aérien, sans attache, il jouit de sa délivrance comme un ballon que le petit garçon a lâché dans les airs sans le retenir.

Il voyage ; il revient voir ceux qui l’ont aimé,
 mais il les voit pleurer et eux ne le voient pas ;
 il veut leur parler, il n’entendent pas, il voit les modifications de "  sa maison ", le partage de " ses " possessions, il éprouve des sentiments,
mais n’ayant plus de pouvoir, il est impuissant.

S’il est sage, il ne reste pas sur la terre et va se " reposer " en paix,
selon sa valeur et sa puissance.
L’éther n’a pas de limite.
La conscience ne se modifie pas dans l’éther, elle n’oscille plus entre les plaisirs et le devoir, elle ne cherche ni à grandir ni à acquérir.
Elle se repose.

Un ballon dans l’atmosphère voguant au gré des vents reste le même,
 mais diminue peu à peu de volume.
A la même image, le ROUN se voit un jour lassé d’être libre et en paix,
il se sent si léger qu’il part se fondre dans l’atmosphère et ne revient pas sur terre ;
 mais si une attirance, « une impulsion du besoin d’une existence sensible, de sensations vives, de troubles et de passions » le saisit, il se rapproche de la terre.


Pythagore disait.


  « Les âmes, dans le ciel, glissent le long des constellations, tombant de celles-ci comme des étincelles, afin d’entrer dans le corps matériel.
Elles tombent d’une planète à l’autre et pleurent dans l’abîme leur patrie perdue. » 

En descendant vers la terre, la conscience « jette » un rapide jugement sur son dernier passage ; ravivant sa mémoire,
elle voit la vie qu’elle a menée dans ses moindres détails avec la rapidité d’un flash ;
elle apprécie, comprend, décide ce qu’elle va faire cette fois-ci ; alourdir son corps éthérique en le nourrissant de désirs et de passions, ou l’alléger par le devoir, le don de soi et le sacrifice ; elle choisit, le met en mémoire et l’y oublie.

Le petit point vibratoire qu’elle est devenue cherche un couple qui l’accueille.
L’union amoureuse ou brutale émet une vapeur, au moment de l’étreinte, qui se dégage comme une fumée ; elle la prend comme véhicule, si leurs codes génétiques sont en accord avec le sien.
Elle se fond dans cette émanation.

Pendant les neuf mois de cette nouvelle incarnation, la mère se tourne vers la lune, dit la Chine, et façonne un corps physique en le modelant exactement sur le corps éthérique de ce nouvel arrivant.

Elle n’y apporte aucune modification : l’hérédité du bébé s’ajoute à l’hérédité de la famille dans laquelle il rentre.

«  Sa » destinée est tracée par la dernière incarnation qui continue dans celle-ci, comme un acteur au théâtre est marquis dans le premier acte, va dans les coulisses et revient comme valet.

Chaque incarnation a pour but de permettre à la conscience de se corriger de ses erreurs en affinant la force de vibration de ses lasers ( ou méridiens). Un ivrogne réincarnera autant de fois qu’il le faudra pour boire à satiété jusqu’au jour où il y mettra fin et se réincarnera avec la ferme résolution d’arrêter cette débauche.

S’il y réussit, ses lasers F ( foie) et VB ( vésicule biliaire) s’éclaireront, ils auront gagné en valeur intérieure.

Un ballon ne peut s’élever vers le ciel que si on le leste des sacs de sable alourdissant la nacelle.



Le vêtement du corps achevé, le bébé veut sortir au grand jour.
Pour entrer sur terre, le passage est étroit et il faut se glisser……

A la première seconde, le nouveau-né voit qu’il est à nouveau piégé dans un corps,
il ferme les poings et hurle de fureur,
 tandis que la sage-femme sait voir quel personnage arrive,
signes qui s’effacent quand le bébé s’endort.

Lors d’une naissance, la terre rit et le ciel pleure ; lors d’une mort, la terre pleure et le ciel rit.

L’enfant nouveau-né est le vieillard d’hier qui va cheminer sur la route d’aujourd’hui.

Ce vieillard arrive avec un passé lourd dont les parents ignorent tout ; le jeune ne le connaît pas non plus.

La vie est une suite d’incarnations qui s’enchaînent et racontent une longue, longue histoire.
L’incarnation précédente est le produit de toutes les autres, rien ne sert de revenir en arrière, la vie est DEVANT.

A ce texte de Marguerite de Surany, dans Dictionnaire de la médecine taoïste,

 j’ajoute un court texte du missionaire-jésuite-sinologue Léon Wieger
dans « Les pères du Taoïsmes » :



 «  L’homme a deux âmes, un double principe de vie, d’abord l’âme issue du blanc (le sperme paternel),
 principe de la genèse et du développement du fœtus dans le sein maternel.
Plus cette âme tient étroitement au corps, plus le nouvel être est sain et solide.
Après la naissance, l’absorption et la condensation de l’air,
 produisent la seconde âme, l’âme aérienne,
principe du développement ultérieur et surtout de la survivance.

En bref une première âme se forme à l’entrée dans la femme,
l’autre à la sortie au premier souffle de l’enfant.
A la mort la première se disperse dans la terre,
la seconde s’envole dans le ciel. »


Bien sur que de ces textes je n’en tire aucun autre commentaire ni jugement puisque je laisse à chacun de parcourir le texte et de ressentir ou pas une vibration.
 C’est ce que l’on peut qualifier d’énergie des mots comme des pensées.

Guy H





222  Au jardin d'images / Photos, images et films de nature / Re : Tibet le: 25 Mars 2008 à 15:07:07
A ces images il manque
des commentaires.

La nature au Tibet
est impressionnante, montagnes, vallées,
terre aride et plaines verdoyantes, ciel épuré, nuages floconneux, paysages resplendissants, le flux des saisons, le courant est en tout ce yin-yang étalé.

Cela fera bientôt (en 2009) 50 ans que le Tibet a été envahi, annexé, colonisé, dont une partie des habitants a été expatriée dans les provinces chinoises limitrophes à l’exemple d’autres populations comme en ex URSS , les Ukrainiens et Georgiens.

Le Tibet avec sa frontière avec l’Inde est un pays stratégique depuis des siècles.
Elle demeure pour la Chine un enjeu primordial qu’elle ne cesse de défendre.
S’obstiner c’est entamer un combat perdu.

La nature même du Tibet : est sagesse et non-violence.
Et cette sagesse comme cette non-violence auront droit de poursuivre ce chemin si long à escarper mais si beau pour en devenir serein.




Guy H comme Hibétain.
223  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Pensées du jour Bouddhisme Tibétain le: 24 Mars 2008 à 11:34:33
.....à  tous !


Koan zen  " Sachez qui vous êtes, soyez ce que vous savez ".

224  Au jardin des échanges / Au jour le jour... / Re : Au jour le jour... le: 23 Mars 2008 à 11:19:51


Bonnes fêtes de PAQUES  à tous .

Guy H comme Homelette !
225  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Pensées diverses auteurs... le: 19 Mars 2008 à 23:15:25


" Tu es conduit
à travers le temps de ta vie
par la créature intérieure qui apprend,
l'être spirituel alerte,
qui est ton moi réel.

Ne t'écarte pas
des futurs possibles
avant d'être certain que tu n'as rien
à apprendre d'eux.

Tu es libre
de changer d'idée et de
chosir un futur différent, ou
un différent
passé. "
 
 
" Richard Bach "
226  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : Sagesses Indiennes le: 19 Mars 2008 à 23:02:49
Génial

cette courte évocation de cette ethnie
me fait écrire ce soir
qu'il y a toujours en ces humains
le sens de redevoir à la nature
ce qu'elle nous a toujours donné !

Merci  Jeannine, Izazen

Guy H comme Hindien vo mieu ke 2 tu l'auras.
227  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Dalaï Lama le: 17 Mars 2008 à 13:18:46
Oui Jeannine

nous pouvons lancer plusieurs pensées
puisqu'elles sont des énergies...

Le Dalaï Lama en son livre " Comme un éclair déchire la nuit "

met l'accent sur la responsabilité universelle,
 la prise de conscience que chacun de nous,
 en tant que membre de la famille humaine,
 peut être un artisan de la paix et un défenseur de l'environnement. "

Et les événements actuelles du Tibet sont là
pour nous rappeler que l'on ne force pas un pays à une destinée
par la violence .

Le Dalaï Lama dit ceci du bouddhisme,

 
" .../...ce n'est pas un dogme ou une religion,
 mais bien un art de vivre,
 une source de bonheur,
de paix intérieure et de sagesse.

Il réveille en nous la bonté et l'amour,
nous apprenons à protéger tout ce qui vit sur cette terre."
Les tibétains.

Ayons une pensée pour ces habitants du Tibet,
pour que le calme revienne et que la communauté internationale
puisse mettre enfin, en actes la protestation unanime contre les exactions
perpétrées par le gouvernement chinois.

Tiens mais où sont les Kouchner et compagnie ?
Silence radio.


Guy H comme harrêtons les jeux olympiques.
228  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : La vie le: 17 Mars 2008 à 10:58:37
J'ai retrouvé mon texte et je l'associe à ce sujet;
Il était déposé sur d'autres forums dont deux ont disparu.

Mais le voici retourné à ce " jardin" et a sa place ici dans ce texte de
" La vie ".

-o-o-o

Pratiquant le Yi King depuis 38 ans,
 j'en ai 55 et poursuis mes découvertes avec ce Livre des Transformations.
Ce livre chinois, vieux de plus de 3 mille ans.

Je m’adresse à une personne anonyme qui ne viendra pas
 tout de suite sur ce forum et qui découvrira à posteriori ce texte.
Alors qu’elle aura vécu la situation qui l’attend.

" Imagine toi l'anonyme, que ce livre soit un train.

Le train de la VIE.

Avec tous ces cas de figures, de situations résumées en 64 images, archétypes, symboles.

64, pas une de moins ni de plus.

Imagine alors ce TRAIN avec 64 wagons.
Représentant des situations bien particulières de la vie de tout un chacun .

( Je te dis de suite que ce n'est pas de la VOYANCE à deux balles
 ni du charlatanisme comme au bon vieux temps du new age, OK. )

Donc imagines que tu montes à une des stations de ce train de 64 wagons,
 imagine que tu entres dans le 15èm wagon .

Il s'appelle la modestie, l’Humilité ou bien céder comme le roseau.

Et durant le parcours de ce train d'une station à une autre,
 on te montre toutes les facettes de cette situation... la modestie.
De A à Z tu as une vision des plus nettes de la situation et alors ...STOP, tu descends à la station suivante.

ET OUI ? CAR le train allait vite et tu n'as eu que peu de temps pour tout voir de cette situation dans ce 15èm wagon.
Tu laisses ce train repartir et tu te reposes sur un banc.

Sur ce banc tu n'es plus en situation mobile.
Tu digères alors la situation qui t'a été permise de visionner.
Ensuite tu peux appréhender en tout lucidité cette situation et ce à ou vers quoi elle se transformera.

Malheureusement ou HEUREUSEMENT un autre train arrive…mince ou CHOUETTE,
 je vais pouvoir prendre un autre WAGON.
 Et peut être le 15 (pas sur) car y a un point que j’ai pas bien vu pendant le parcours.


Et ressortant de nouveau de ce nouveau wagon…
-Que cette vie est plus VIVANTE avec toutes ces visions toujours nouvelles.
Mais avec la même et seule ESSENCE, l’unique.
J’en ai conclu que nous avons bien de la chance de savoir qu’il existe ce train de 64 wagons. ALORS… !

" Tu es ARME pour toute épreuve qui surgit dans ta vie ".
Enfin bien armé.


Je ne te fais pas d'autre image car c'est ma façon de faire et je prends des trains multiples,
j'entre dans le wagon précis qui sera la réponse à donner.
 Dis toi que j'ai été dans le wagon qui te préoccupe et
comme j'ai tout la lucidité de celui qui ne fait pas à la place de,
 et qui n'est ni une bouée de sauvetage, je donne... des petits cailloux.

Sur le sentier, des cailloux et ces repères peuvent servir.
Je ne regarde jamais derrière moi si ils ont été ramassés ou pas.

J'ai posé et ensuite je te le répète je prend un autre train.
C’est passionnant, c’est excitant.

Pour finir ce sujet : une belle sentence du Yi King parmi tant d’autres : l'hexagramme 45
le Recueillement ou rassemblement:

" sur la terre, la souffrance vient la plupart du temps d'expériences imprévues
pour lesquelles on n'est pas armé.
Si on est préparé on peut les prévenir. "


Voilà alors qu'elle était mon intention première :
 celle de te préparer...toi l’anonyme,
 cependant faire à ta place... jamais de la vie.


C'est simple pour moi de te l'écrire car je mets en chapitres
( je compose un ouvrage ) toutes mes expériences dans le domaine du Yi King, ..
et dont j'ai toujours fait partager mes découvertes merveilleuses ,
 enrichissantes… au compte goutte à mes amis les plus proches.

Amitié… à  toi l’anonyme dans cet instant sacré de ce train ! ( automne 2005)




Guy H comme Hanonymement.

229  La vie du site / Aux présentations / Re : Bonsoir à tous, à toutes le: 17 Mars 2008 à 00:18:44
J'savais po
ke les abeilles avaient 4 mains et deux pieds.
Mdr.

/color]

 Lèvres scellées

Guy H comme habinchaalors
230  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : La constitution du Japon. le: 16 Mars 2008 à 11:32:44
Le plus énigmatique

c'est que je l'ai découvert ce texte  qu'en remplissant
mon mandat d'élu aux affaires sociales...
 lorsque  de manière originale,
l'on m'adressa des voeux
de la nouvelle année, puisque j'allais quitter mes fonctions.

Mais ce qui est à noter de significatif

c'est la date de cette constitution....  en 604,
dans ce pays ( la France ) les balbutiements
d'une constitution apparurent plusieurs siècles après.

Il n'y a pas d'époque pour réapprendre la simplicité.


Ma petite idée c'est que ce site  Izazen, ton JARDIN se devait de prendre corps......
tu as jeté de bonnes bases, il suffit de monter les pierres
petit à petit comme l'instant se décidera.


A la suite du sujet sur le train  de la vie, j'avais déjà évoqué
mon approche du livre des transformations avec
cette image du train et des voyages. 

Comme je n'ai pas retrouvé mon texte ( égaré mais pas perdu) il sera posté plus tard quand le maintenant se fera "ressentir."


Guy H comme Honstituons.

231  La vie du site / Aux présentations / Re : Bonsoir à tous, à toutes le: 16 Mars 2008 à 10:35:24
Marie  bonjour  et merci
de passer avec tes pensées, tes posts qui " respirent " une paix et plein d'autres bonnes choses !


Et si nous étions ensemble, ici et maintenant
à faire avancer cette Terre ......... dans l'harmonie.
   


Bonne journée à toi .  Guy H comme Ha j'ai oublié:  " bienvenue Marie ! "
232  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / La constitution du Japon. le: 16 Mars 2008 à 02:06:59

Il est des constitutions de plusieurs pays qui sont faites de longs articles.

De textes condensés, lourds parfois,
 que l'on donne à un conseil formé de personnalités de dire
si la constitution n'est pas mise en défaut par des lois
ou si celles-ci sont conformes à la dite constitution.

Bref il en existe une qui est simple et au lieu de lire
 tel texte sur des faits d'armes ou de jeunes fusillés,
à l'école... .. il serait bon de faire lire cette constitution du Japon.

-o-o-o-

 " ABSTENONS-nous de tout courroux et gardons-nous de jeter des regards irrités.

Et n’ayons nul ressentiment si les autres ne pensent pas comme nous.
Car tous les hommes ont un coeur et chaque cœur a ses penchants.

Ce qui est bien pour autrui est mal pour nous,
 et ce qui est bien pour nous est mal pour autrui.

Nous ne sommes pas nécessairement des sages
et les autres ne sont pas nécessairement des sots.

Nous ne sommes TOUS que des hommes ordinaires."


CONSTITUTION  du JAPON
Du Prince Impérial  Shôtoku en l’an  604.

233  Au jardin d'images / Photos, images et films de voyages et promenades / Re : Jura le: 14 Mars 2008 à 15:32:14
Izazen

suis mort de rire !

de tes photos
départ de ce sujet, on en vient à la quête
d'une source, de ta source peut-être.

Mais voilà c'est tout un parcours issu d'éléments
ajoutés petit à petit qui formeront ou ont déjà formés
un tout.

Alors j'ajoute à l'idéogramme EAU celui de main.
Oui qui en fait devient celui qui travail avec l’eau, la mer, le marin.

Et le pictogramme de la main est composé comme 3 doigts c’est en réalité
La reproduction de la paume de la main ;

Les caractères main, épée et bouche réunis donnent le mot enrôler.

Vieux et cruel système pour recruter les soldats par la force des armes.

Mais si vous trouvez les caractères : main, récipient avec au dessus le mot bâton, vous aurez le mot PORTER.

En Orient on transporte , aujourd’hui encore, les objets avec un balancier posé sur l’épaule.

Attraper, capturer , est décrit par le caractère main  uni à celui de pied.
Car nous aussi, pour immobiliser une personne, nous lui lions pieds et mains.

En revanche, le mot lier est exprimé par le caractère de main uni à celui de travail achevé, parfait.
Il rappelle en cela, la manière extraordinaire qu’ont les Chinois pour empaqueter.

« Ce que le cœur veut, la main l’exécute. »… cela veut dire que lorsqu’il y a une intelligence, il y a habileté.

Si, au contraire, une personne est blâmée, si on lui fait des reproches, elle est alors « montrée par dix mains et dix yeux ».

« Mains vides mais industrieuses » signifie : peu de moyens, mais grande habileté.

-o-o-o-

J’en ai terminé avec la main , cependant tant d’idées exprimées venant de la source, des photos du Jura…….
 nous pouvons alors nous en extasier.


Guy H comme Hallons remonter la source.





234  Au jardin d'images / Photos, images et films de voyages et promenades / Re : Jura le: 14 Mars 2008 à 12:30:27
Je reviens à cette EAU
cette source que tu as escarpée.

Et également le lien de cet idéogramme Shuî !


http://www.youtube.com/watch?v=qlRULR89cP8

En fait dans la langue  (écrite)  chinoise
ce  mot  EAU  ( Shuî) est une clé servant de base lorsque accolée
à d'autres idéogrammes , ils forment un autre mot.

Alors que la clé  de feu la flamme montait vers le haut,
dans celle d'  eau le flot coule vers le bas.

Dans le pictogramme que l'on peut voir par le lien, les tourbillons produits par l'eau sont visibles ( comme dans la cascade figée par la photo d'Izazen).

Dans le caractère chinois, en plus du courant central, il y a des gouttes, les éclaboussures latérales.

Elément fondamental pour la vie, elle entre aussi dans le choix de lieu à utiliser, comme un élément de paix et de prospérité, indiqués par les géomanciens.


Voyons d'autres mots, avec la clé de main, le caractère devient le mot marin: c'est-à-dire la main d'oeuvre de la mer.

Uni au contraire au caractère malheur, il forme le mot inondation le désastre causé par l'eau.

Ecrite à côté du caractère fleur, la clé forme le mot atomiseur: une fleur d'eau parfumée.

Avec celui d' alcool, la clé donne petit vin, piquette.

C'est la manière polie, modeste de présenter son propre vin à un hôte même si en réalité il s'agit d'un très bon vin d'excellente qualité.

L'étiquette veut qu'on le présente comme si c'était de l' EAU !


Voici pour accompagner ses photos, un peu de pensées autour de l'eau.

Le mot glace sera pour un autre jour plus froid.....

( A SUIVRE )  Guy H
235  Au jardin d'images / Photos, images et films de voyages et promenades / Re : Jura le: 14 Mars 2008 à 10:19:28
Magnifiques ses photos

surtout une cascade  d'où l'eau descend
et comme harmonie, un chemin construit par l'homme
qui MONTE.


http://www.youtube.com/watch?v=qlRULR89cP8



Merci à toi Izazen pour ton oeil averti.
236  Au jardin des échanges / Aux nouvelles, actualité, découvertes / Re : Biomimetisme et bionique "La nature c'est génial"!! le: 14 Mars 2008 à 10:15:46
J'ai vu ce documentaire à la télé.

Il y a encore plein d'applications à découvrir en "décodant"
 tout simplement  la loi du Yin et Yang ... !

Seulement oui, il nous est demandé d'observer... la NATURE !
Elle contient tout... de plus !



Guy H comme Hapillon bleu-marron.
237  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : L'humilité le: 14 Mars 2008 à 10:05:52
Dans ce sujet

cinq images :  3 avec apparition de montagnes et
 2 ayant l'eau pour décors avec un animal et l'enfant.

Que des ingrédients imageant ce mot d'humilité.

Comment notre oeil perçoit cette humilité ?...
 Par des images les plus simples... tout est contenu.

Nous vivons dans un monde qui adore les choses extraordinaires.
Tôt ou tard, pratiquement tout le monde fantasme
sur le fait d'être admiré pour son caractère brillant et
sur un bonheur garanti à partir du moment où il obtient la célébrité,
la fortune et l'adulation qui en découlent.

Nous rencontrons rarement ( encore faut-il "tomber" dessus)
quelqu'un qui soit satisfait d'être tout simplement ordinaire.

Paradoxalement les personnes qui vivent avec simplicité et qui
concentrent exclusivement leur attention sur l'instant présent font partie des exceptions.

Les individus modestes ne sont pas concernés par les affaires d'autrui;
ils se contentent simplement de vivre leur vie du mieux qu'ils peuvent.

En fait c'est une forme d'acceptation de vivre en coulisses,
 sans attirer l'attention sur soi-même ou sur nos efforts;
à un certain moment, ils deviendront manifestes et
 susciteront naturellement le respect.

Et de ses individus modérés, reconnus par le respect
qu'ils ont d'eux-mêmes tout à fait sain:
ils prennent non seulement soin des autres mais aussi de leurs propres soins.

Alors oui ces images fort belles postées sur ce sujet réclament du respect.

La première que j'adore car il y figure un arc en ciel sur des montagnes,
arc en ciel par lequel le Bouddha redescend du ciel, affirme la légende.


A bientôt dans ce sujet à point nommé pour ce forum.

Bonne journée à tous.


Guy H comme Harc.
238  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Re : Ghandi le: 14 Mars 2008 à 00:41:53
  Isazen

Gandhi

j'avais au fond de ma bibliothèque un livre
marabout de poche, très vieux,  ( enfin acheté en 74)
" Ce que gandhi a vraiment dit ",
je l'ouvre pour rechercher une citation dans l' "instant présent "
qui ferait  "tilt"....

je ne cherche pas loin car c'est plutôt un papier quadrillé
surrané , jaunit au fond des pages du livre, je l'ouvre et sur ce papier j'avais écrit à l'époque trois citations la dernière étant de Gandhi.

Je vous les postes ici comme pour les faire revenir du passé.


"  Les valeurs culturelles et spirituelles ne peuvent être conservées en circuit fermé.
Pour rester vivantes, elles doivent se transmettre, féconder l'ensemble:
pour sauvegarder le tout,
il faut cultiver le tout en chacun de nous..." 
Hermann Hesse.

Hexagramme 46 du Livre des Transformations :

" l'homme ne connaît jamais de repos dans sa progression "

Et celle du Mahâtmâ Gandhi le 23 septembre 1926:

".../... et le lent parcours de la vie nous mène à apprendre,
à donner, à recevoir, bref à servir.
De sorte que pour certains qui abordent des domaines très peu exploités, ils en arrivent à ressentir une phrase :

" Dieu transcende parole et raison.
C'est pourquoi, l'existence de Dieu ne peut être prouvée
et n'a pas besoin de l'être.
Dieu est.
Si nous ne le sentons pas, c'est tant pis pour nous."



Je replace cette feuille dans le livre, elle a fait son chemin.

Guy H comme hâtmâ .
239  La vie du site / Aux présentations / Re : Jeannine le: 14 Mars 2008 à 00:15:03



Bien et si on mangeait une pomme ?

Lèvres scellées....Guy H comme Hapie.
240  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : L'humilité le: 14 Mars 2008 à 00:10:32


Bonsoir à tous, cela fait pas mal de textes à lire.

J'apporte d'autres textes qui en parle de l'humilité.
Et dans le Livre des Transformations  on y fait référence
 à une Montagne  cachée par la Terre.

Oui cachée comme si cette " hauteur " naturelle se devait de n'être pas montrée.
On dit que hauteur et profondeur se confondent.

Je vous invite à lire la suite de ces textes, en ayant constamment l'image du mot HUMILITE en mémoire !

-o-o-o-


On dit que l’humilité  rapproche les hommes du Ciel.
Celui qui haut placé demeure humble brillera par sa lumière intérieure.
Et qu’il faut se garder de se vanter de ses bienfaits,
 mais plutôt mettre de l’ordre autour de soi en se montrant juste.

Revenons donc à cette image de l’humilité.

TCHIEN en chinois, a une image double.
A gauche du caractère, la parole et, par extension, celui qui parle et qu’on écoute…
il y a un maître.
A droite une main réunit deux tiges de céréales, en fait une botte, allusion aux champs.
Donc celui qui parle, qu’on écoute, n’hésite pas à accomplir de rudes travaux.


Une autre définition de l’image nous est donné par : une fleur sortant de la bouche ;
"dites-le avec des fleurs" est la formule employée pour " faire plaisir " en mélangeant flatterie, simplicité et séduction.

A droite de l’image une main active saisit deux tiges de javelle.
Deux est le nombre de l’équilibre car il peut faire une Unité.
La céréale est le symbole de richesse ;
ses tiges représentent le profit et l’intérêt.

L’irréel, l’astral, se manifestent et les formes deviennent saisissables.
La Terre va en profiter.

Mais comme on dit au Tibet, le réel c’est l’insaisissable,
 et l’irréel est la matière dense qui est la magie de la Forme.
Et là à ce niveau est décrit des valeurs sacrées inestimables
 car à la base des fondements de ce que les hommes ont construit par la suite….
les religions.


Au travers de ce mot humilité, il y en a d’autres à mettre en rapport :

la modération –  la simplicité – l’absence de prétention – le respect de soi –
 la sincérité – la respectabilité, la déférence.
.

L’humilité c’est également SE TENIR.

Se tenir c’est concentrer sa force intérieure afin de pouvoir s’affirmer dans sa relation
avec le dehors.
Retenue austère qui évite la dispersion,
simplicité réservée où l’on réduit ses prétentions tout en  travaillant à ses insuffisances.
SE TENIR ( nous écrit C.Javary dans sa version du Yi King) ne consiste pas en un abaissement volontaire par sentiment de faiblesse,
mais en une maîtrise calme et solide qui permet
 de réagir souplement et efficacement aux sollicitations extérieures.

L’humilité est aussi possible comme un leurre.
Il peut y avoir parfois dans certaines situations
un mélange de modestie et d’orgueil.

Le travail consistera à reconnaître l’humilité si :
 "  la bouche parle de l’abondance du cœur "  ou pas.
Si nous rencontrons quelqu’un d’intérieurement si humble,
 nous devrons attendre d'être spectateur de sa conduite extérieure qui elle ne trompera pas.

Je n’en dis pas plus ce soir puisque c’est un sujet qui " revient "
 dans plusieurs forums que je connais.
Ma conclusion sera poétique sur l’humilité.

Une poésie T’ang ( éd. Einaudi):

Le cyprès, à l’écart, de par lui-même enchevêtrement bas
agrippé à la terre,
épais et sombre, s’élève tout seul
librement pour contraster les vents.
Rester immobile est sa nature,
force d’esprit manifeste.

  Marie d’avoir ouvert ce sujet…

il y en a plein d’autres aussi beaux déposés, je vais les lire, celui-ci m'ayant interpellé.


Guy H comme ha le revoilà !
Pages: 1 ... 10 11 [12] 13


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.138 secondes avec 18 requêtes.