Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Septembre 2019 à 08:05:43

Izazen  |  Messages récents
Pages: [1] 2 3 ... 10

 1 
 le: Hier à 10:34:07 
Démarré par Guy H - Dernier message par Guy H



42, augmenter ou accroissement, enrichissement
et 19, l’approche.



42, augmenter ou accroissement, enrichissement.

Trigramme du bas Tonnerre surmonté du trigramme Vent.
Action double, foudre et vent s’augmentent mutuellement.


Les mots : partage – récompenses – débordement – expansion – épanouissement – encouragement – terrain fertile – abondance.
Mais aussi :
Ajouter, augmenter, progresser. Utilité, profit, avantage. Aider, soutenir.

Autres symboles :
Le liquide déborde du récipient – augmentation – accroissement – ajouter – aider.

Le Ricci : Accroissement, moment où ce qui est en haut, en décroissant, favorise le progrès de ce qui est en bas.

L’image de ce 42, est un vase (en bas) rempli de liquide (l’eau en haut) qui déborde.
YI est la " plénitude".
Et la plénitude est obtenue lorsqu’on a vaincu tous les obstacles.

Vent et Tonnerre se renforcent mutuellement.
En fait, il y a surtout un remue-ménage en ce H42.
Le tonnerre gronde et remue la terre aux tréfonds, le vent agite
et la malmène par assauts répétés.

Comme si un nouvel ordre cherchait à s’imprimer d’en haut,
 la terre est bousculée, amenée à participer
désormais à de nouveaux engendrements.

Aux temps de croissance,
 ce qui avait tendance à s’assoupir est brutalement réveillé.

Une saine remise en cause :
rien ne peut durer sans changer.

Alors le temps de l’accroissement
 est le moment idéal pour observer la nature
 pour qu’elle nous guide,
pour tirer leçon de cette source
abondante et généreuse.

En prenant exemple sur elle, on commence
à comprendre la compassion,
 à expérimenter la sérénité et
 à découvrir sa propre capacité illimitée
de nourrir les autres et soi-même.
Paco Alpi et Alain Constantin en leur « Mémoire de la Mue » ajoutent :
« Croissance, montée de sève, printemps proche et prochain.
Période faste, celle de la générosité, abondante comme la sève qui monte au
Printemps, luxuriante et généreuse comme la nature elle-même. Expansion. »


En prenant à cœur les leçons de cette nature,
on ne peut être empêché
 d’être inspiré à donner le meilleur de soi-même et
 à soutenir à leur tour les autres,
pour qu’ils parviennent à la réalisation
la plus totale de leur potentiel…
jusqu’à aller vers l’accomplissement...
alors croissons les uns les autres.

Le guide sera une source d’inspiration et
 sans être dupe des emballements des événements quotidiens,
 il appréciera l’éphémère à sa simple mesure
sans plus en faire l’étalon d’une longue échéance.

 Rien ne sera précipité,
 s’attacher à sa réceptivité est d’effectuer un pas réfléchi
 avant d’en entamer un autre par l’approche d’une souplesse…
c’est gouverner et à la fois se maîtriser avec le H19.



19 , l’Approche, gouverner, maîtrise ou
" Montée de la puissance, moment où une force positive va de l’avant "
comme l’inspiration, avancée positive.


Le trigramme du bas est la brume ou lac et celui du haut est la terre.
C’est la symbolique du rivage. La terre au dessus de l’eau provoque l’image de  surveillance.
Le H19  invite à se " retrousser les manches " pour un travail de réflexions.

La terre au-dessus de l’eau provoque l’image de surveillance comme si la brume contrôle les abords d'un lac et en inspecte ses rives, déposant ses fines gouttelettes d'eau, diffusant la vie.

Les mots :
Avancée – accueil chaleureux – conditions prospères – influence accrue – optimisme –détente – venue .


Mais aussi :
Abaisser ses regards sur, inspecter.
Daigner venir, honorer de sa visite. Approcher de, arriver, sur le point de, etc.

Le Ricci: " Montée de la puissance, moment où une force positive
 va de l’avant "……comme l’inspiration.


Et pour gouverner c’est devoir s’approcher du peuple,
de ces voix qui viendraient à s’exprimer.
Approcher c’est se pencher avec bienveillance
 sur ce qui s’éveille pour l’aider à grandir.
D’où un travail de jardinier auprès de son terrain à cultiver, plantes et légumes/fruits.

C’est comme l’image des deux trigrammes :
La Terre (en haut de l’hexa) délimite le Lac (en bas),
Cette humidité dit-on l’enrichit et lui permet de nourrir
 toutes les créatures sans limites.
De même , le sage enseigne aux autres sans compter
et nourrit l’être intérieur.

S’approcher est un moment de vitalité exubérante et plein de promesses
 s’il est accueilli avec sollicitude
afin que les énergies neuves et fraîches
puissent se renforcer par l’échange avec des forces

Ce, ces guides ne seraient-ils pas
comme ces jardiniers qui accueillent le printemps avec joie et exubérance,
 répondant à l’abondance par une profusion de préparatifs minutieux
 et de travaux laborieux ?


    "  L’influence du Sage :
 efficience trop subtile et trop progressive pour être perceptible
 et qui agit en autrui comme une incitation
 à la fois indirecte et infinie,
de sorte que celui-ci se transforme
 de lui-même et spontanément.

…/…Efficience trop subtile pour être concrètement
appréhendable, pénétrant autrui de façon diffuse et à son insu,
et si discrètement assimilable
qu’autrui l’éprouve spontanément comme sienne. "

  François Jullien.

Il est temps maintenant pour être un bon jardinier,
de sorte que, quand l’automne viendra,
la récolte puisse nourrir et
se sustenter durant l’hiver
qui ne manquera pas de suivre,
aussi sûr qu’il y a eu un printemps.

Ce guide invite souvent à aller en son "jardin "
et y faire les plantations et germinations utiles ….
 Préparons alors les futurs récoltes puisque
 les pluies salvatrices apportent une réussite,
le succès est de la partie. 

Aller de l’avant ou se retenir,
il y a beaucoup à apprendre sur soi-même,
sur les peurs ,
la vulnérabilité,
la force d'assumer la responsabilité d’une faiblesse
et la compassion à l'égard de la vulnérabilité des autres.
Cela peut figer, c’est alors que la retenue s’impose.

La parole alors est importante,
forte afin de rester maître de ce qu’on organise ;
 il est conseillé de réfléchir avant de se lancer dans une action.
Commençons très tôt à avoir cette discipline et contenir tout élan dynamique.

L’harmonie est à la porte de tout ce qui éveille et s’éveille comme une saison nouvelle.
A souhait est proposé en cette association,
 autant de réveils que de méditations.
C’est un peu concevoir ce que fait tout jardinier en hiver.
La réalisation de son potentiel avec l'approche d’une saison comme le printemps
est en fait de voir dans le quotidien qu'à tous moments
une réflexion supplémentaire apporte beaucoup …...
et c'est préparer la terre !

De l’association de ces H42 et H19 :
Symbolisme des trigrammes.
H42 : le trigramme Tonnerre en bas est surmonté du trigramme Vent (ou bois).
H19 : le trigramme Brume en bas est surmonté du trigramme Terre.

La dynamique yang du tonnerre est très favorable, une énergie au-delà de la norme et
le vent son compagnon idéal donne un coup de pouce à une expansion.
La brume aide aussi à parcourir la nature et partager une expansion de la réceptivité.

Réceptivité de la terre qui traverse tout individu et de manifester ensuite
des réflexions utiles...Yang,
les germinations sont enclenchées et de s’accorder aux saisons.
C’est le moment de cultiver ses qualités, et non ses défauts.

A nous de le prendre à " bras-le-corps " ce flux harmonieux
 puisque tout nous pousse
à aller de l’avant en toute impulsivité et une sérénité requise.

En fait c’est une transformation à vivre comme jardiner
et de prendre une avance certaine.

A cette association de ces H42 et H19,
comme s’approchaient si près de la nature les Rois d’antan
 avec un art de s’accorder aux mouvements de l’univers…
est la condition d’une croissance pérenne.




Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement
 à des événements actuels, cela est complètement fortuit car les baguettes utilisées apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire pour cette étude.]



 2 
 le: 18 Septembre 2019 à 19:01:34 
Démarré par Guy H - Dernier message par Guy H


27, commissures des lèvres
ou administration de la nourriture
 et 48, le puits.

 


Belle association pour ces deux hexas
et invite à observer nos deux alimentations (boire et  manger) issues de la nature
puis de percevoir un grand plus, aux pensées de devenir paroles après
 les avoir puisées savamment.

27, les lèvres ou administration de la nourriture
 ou même combler un manque.


Le trigramme tonnerre est placé sous celui de la montagne.
Deux positivités encadrent quatre négativités.
L’extérieur est solide, l’intérieur est vide.
Il s’agit de nourrir le corps et développer l’action juste.

 Les mots : nutrition – santé – bien être – apport aux autres – instauration de l’équilibre – sustentation du corps, de l’esprit et de l’âme.

Mais aussi :
Bas du visage, menton, joues. Nourrir, entretenir.

Autres symboles :
La bouche – les joues – la tête – nourrir et se nourrir de concepts, d’informations, tout autant que d’aliments – c’est là entretenir la rectitude.

Le Ricci : Entretien de la vie, moment où la puissance atteint graduellement tous les êtres et les fait vivre.


[Aparté : les hexas 5, 21, 32, 48 et 50 sont à rapprocher de tout ce qui procède
 de l’alimentation sous toutes ces formes.]

L’idéogramme chinois du H27, est des plus simples imagés.
A gauche une tête où l’idéogramme met l’accent sur les mâchoires, le menton, et le nez.
A droite, une tête cette fois-ci sur un corps.

Il s’agit de questions matérielles : nourriture ou travail ou gagne-pain.
La sagesse en est exclue par la priorité donnée à un moyen d’existence,
de substance.

Si deux êtres sont en présence, l’un voudrait dévorer l’autre.
Une sorte de fiel se glisse dans les paroles et pourrait détruire ;
des écrits n’atteignant pas celui à qui ils sont destinés ;
on peut être noyé sous du travail matériel, le manger et le boire sont en cause.

"Moment important" dit le Yi King.

"  Si on est prudent, qu’on soigne chaque détail
en évitant toute méprise afin que chaque chose réponde
 aux besoins et aux nécessités communes
dans une juste mesure le présage est heureux."

J'ajoute: sans un entretien continu, l’usure survient.


Les symboles en jeu :
Tonnerre en bas.
 Un trait yang " pousse " deux traits Yin,
c’est comme un bol posé, ouverture vers le haut,
 la mobilité est en action.
Montagne en haut.
Nous avons un bol renversé, il y a donc immobilité.

Voici imagé en fait, les 2 mâchoires, l’une mobile, l’inférieure,
l’autre immobile fixée au crâne.


"  Ainsi l’homme de bien est attentif dans ses paroles et
mesure dans ce qu’il mange et boit. "


Le tonnerre gronde au pied de la montagne.
Turbulence et roulements où s’entendent le désir et l’impatience.
L’égarement poussant à des paroles excessives,
 engendrant des réactions brutales.
S’il importe de calmer nos ardeurs,
 c’est qu’aucune faim
– physique, affective, spirituelle ou autre –
 ne se comble réellement dans la hâte.

Michel Foucault dans "Le souci de soi"
 nous éclaire de belle manière.


" Il ne s’agit pas d’instaurer une lutte de l’âme contre le corps ;
ni même d’établir des moyens par lesquels
elle pourrait se défendre en face de lui ;
il s’agit plutôt pour l’âme de se corriger elle-même
 pour pouvoir conduire le corps
selon une loi qui est celle du corps lui-même.

En s’asseyant dans le silence,
détendu et confortable,
observant simplement respiration et pensées,
 c’est vider l’esprit de toutes tensions
qui affectent le bien-être.
Quand une pensée captive, l’attention s’élève,
respirer calmement, la tension se relâche
 et l’on revient à la neutralité.
C’est la forme de méditation la plus simple et elle fonctionne…"


 Vient alors un guide  pour donner
une pleine expression de nos pensées
 c’est-à-dire des paroles disciplinées.

Pour ne pas tomber dans une divergence stérile un guide
 en fait exprime d’aller de l’avant dans la sérénité selon les chinois :
" la sérénité conduit à tous les biens ".

Aussi le guide de l’invisible implique d’accéder en cette énergie
qu’est l’administration de la nourriture.
Passage obligé pour appréhender l’émergence de paroles harmonieuses, nouvelles, s'abandonner au H48.


“ L’abandon à soi n’est pas l’abandon de soi, mais sa floraison.”
“ Whisper in the dark.”.Felicia Simion.



  48, le puits, source de vie.

Le trigramme Bois soulève celui de l’Eau, c’est le puits.
Le bois pénètre au fond de l’eau et la remonte en surface,
ainsi on partage l’eau. Ce lieu où l’on puise est propice à de magnifiques échanges.

Les mots : quête de la vérité – sagesse – vision – connaissance intuitive – retour à la source – accès au fond des choses.

Mais aussi :
Puits. En bon ordre, régulièrement. Terrain carré divisé en neuf parties égales, comme le caractère Jing.

Autres symboles :
Le puits et ses huit familles - un terrain divisé en neuf parties égales avec le puits au centre - l'espace vide autour duquel s'organise la vie - organisation, ordre et partage des taches - pénétrer, communiquer, traverser librement.

Le Ricci : le puits, moment où il faut descendre dans les profondeurs pour y capter ce qui vivifie sans s’épuiser.


Le temps de plonger en une source de vie est venu !
L’eau, c’est le sentiment d’une appartenance commune…
comme un excès commun.

De plus en ce lieu, le puits
où tout le monde vient y puiser son eau quotidienne,
tel un centre caché qui sécrète des liens,
avant de puiser, les échanges sont nombreux
et ces moments offrent de belles discussions mais également
des propos divergents.
En ce puits on communique avant de plonger à son tour
 (à son heure) son "seau."

L’eau va devenir nourriture et se diffuse déjà dans la communication.
A défaut de lumière partageons l’eau de clarté….
Ma Deva Padma écrit ainsi :


" Boire à la source de la clarté
qui se trouve dans les profondeurs de l’être,
 c’est connaître le goût du Tao.
Il est accessible à tous ceux qui ont soif et acceptent
de plonger au cœur d’eux-mêmes pour s’y désaltérer.
Une fois que vous aurez goûté aux eaux claires de la source,
 vous y reviendrez souvent.
Elle est la source qui désaltère et rafraîchit,
celle qui coule éternellement comme une fontaine limpide
tout au long de l’existence. "
   

Ces H27 et H48 invitent à puiser
dans un potentiel sans fin.
Cela exige un travail de communication,
d’échanges réguliers puisés à la source.
Nos émotions se transforment, nous ne "partons " plus au quart de tour.
Nos émotions se transforment et de mûrir à la source.

C’est apprenant alors à comment puiser dans l’excès que des forces
unifiées- unificatrices s’emploient et parfois se contrarient.
Belle manière en fait par ce puits d’approcher des capacités yin
et de ce fait, se pencher sur les demandes parfois les suppliques
des uns et des autres.
A cette association voici une pensée émise:


" Ô qu'il est bon de s’approcher en toute confiance "

L’homme de bien, lui, n’ignore pas que c’est par la ressemblance
que les êtres se rassemblent (souvent autour d’un but commun) pour nourrir et se nourrir.
Mais il sait aussi que la référence commune
ne suffit pas à définir chaque monde particulier.
Il a donc apprivoisé les forces de la nature pour
le plus grand bien de la communauté,
apporter une aide alimentaire.


L’apparition simultanée de forces vigoureuses pour nourrir
 appelle distinction,
répartition,
 organisation.
Il régit donc ce double mouvement :
 d’attirance vers le même et d’affirmation de chacun.

L’humain lorsqu’il se regroupe autour de ce qui est commun,
alors la différence trouve sa place.
Ainsi la concorde ne se résume-t-elle pas
 à la recherche fusionnelle d’harmoniques communes,
et devient dialogue entre différents ?

Le symbolisme des trigrammes.
H27 : le trigramme Tonnerre en bas est surmonté du trigramme Montagne.
H48 : le trigramme Vent (ou bois) en bas est surmonté du trigramme Eau.

L’aspect énergique d’un tonnerre, une montagne sereine par ces composants
voilà de quoi aspirer à des mastications opportunes.
Mais une montagne veille comme pour intimer un stop, une retenue.

Alors le seau en bois va remonter à la source des échanges
et à la vue de cette source, les confusions de disparaitre.

Ce puits est accessible à tous ceux qui ont soif et acceptent
de plonger au cœur d’eux-mêmes pour s’y désaltérer.

Une fois que l’on goûte aux eaux claires de la source,
on y  revient souvent.
Nos émotions se transforment, nous ne "partons " plus au quart de tour.
Nos émotions se transforment, nous mûrissons à cette source.

Cette source désaltère et rafraîchit,
elle coule éternellement comme une fontaine limpide
tout au long de l’existence.
 

Cette association est très utile.
Il entre et en sort une "nourriture",
 ce qui survient (nos paroles) peut nous échapper,
alors notre manière de puiser est précieuse
et d'en ressortir des échanges très clairs.



Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements
 actuels , cela est complètement fortuit car les baguettes utilisées,
 apportent chaque jour des hexagrammes d’étude de manière aléatoire.



 3 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:36:05 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen



Chapelle au bord de mer.  Choqué







 4 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:31:36 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen

sur la route du retour...  Sourire

















 5 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:30:15 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen















Chemin, balade vers et visite de la forteresse vénitienne (kazarma) sur les hauteur de la ville de Sitia


 6 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:24:11 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen


Sitia petite ville ou le blanc domine moins fréquentée à l'environnement plus aride mais tout aussi charmante.


















 7 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:16:07 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen





Grande région montagneuse de culture d'oliviers à l'huile d'olive réputée et je confirme excellente!



 8 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:13:45 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen





Cigale, pas farouche, au taquet des décibels sur le parking  :-))


 9 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:07:28 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen











Kritsa, à quelques kilomètres village perché sur le flanc d'une montagne.


 10 
 le: 17 Septembre 2019 à 19:05:03 
Démarré par Izazen - Dernier message par Izazen
Bonjour Moguilev :-)

L' Hotel c'est  le Sensimar Elounda Village Resort & Spa by Aquila


Plus que pas mal, c'est la première fois que nous avions de telles prestations. Très calme et romantique car réservé au plus de 16 ans, il y avait essentiellement des couples  Sourire


En passant  par Tui , en partant le jeudi et en réservant 6 mois à l'avance. On a pu avoir 200 euros de réduction par personne au mois d'août.  Par contre je recommande la location de voiture  pour pouvoir  visiter et rayonner autour en toute liberté.



Voici toutes les photos sur tripadvisor.

https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g189416-d1228422-Reviews-Sensimar_Elounda_Village_Resort_Spa_by_Aquila-Elounda_Lasithi_Prefecture_Crete.html



Pages: [1] 2 3 ... 10
Izazen  |  Messages récents


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.08 secondes avec 15 requêtes.