Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
26 Mai 2020 à 23:00:34

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Textes à méditer (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: La réincarnation 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: La réincarnation  (Lu 9481 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 206


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
La réincarnation
« le: 23 Avril 2008 à 19:49:27 »

La réincarnation... sujet pouvant engager de la controverse
mais voilà je poste ce sujet pour éclairer les uns les autres.

  La réincarnation vue de la part des chinois depuis des millénaires.


   " /... Le corps physique, n’est qu’une apparence :
 comme le vêtement cache le corps, celui-ci voile le corps éthérique; composés de particules lumineuses très denses pour le premier, subtiles pour le second, ils ne sont pas séparables l’un de l’autre.
Dans la tradition chinoise, c’est le corps éthérique qui anime le corps physique.

La conscience est piégée dans un corps qui l’attire
 par les passions, le émotions, les plaisirs et les jouissances,
mais elle est aussi attirée par l’esprit et les valeurs spirituelles.
Elle goûte aux uns et aux autres selon ses désirs et son libre-arbitre.

Dans ses choix, elle éclaire et allège les vibrations de son ROUN ou elle l’alourdit.
(ROUN ou Conscience)

Mais le corps ne dure qu’un temps ;
peu à peu il s’amenuise et ses forces physiques déclinent,
 comme celles du soleil qui se couche.
Un vêtement usé est remplacé par un autre ;
un jour, au bout de sa course, il meurt et devient poussière.


Alors ROUN est libre !
Il a quitté la prison où il ne voyait que par deux petites fenêtres
qui ne regardent que d’un seul côté.

Léger, aérien, sans attache, il jouit de sa délivrance comme un ballon que le petit garçon a lâché dans les airs sans le retenir.

Il voyage ; il revient voir ceux qui l’ont aimé,
 mais il les voit pleurer et eux ne le voient pas ;
 il veut leur parler, il n’entendent pas, il voit les modifications de "  sa maison ", le partage de " ses " possessions, il éprouve des sentiments,
mais n’ayant plus de pouvoir, il est impuissant.

S’il est sage, il ne reste pas sur la terre et va se " reposer " en paix,
selon sa valeur et sa puissance.
L’éther n’a pas de limite.
La conscience ne se modifie pas dans l’éther, elle n’oscille plus entre les plaisirs et le devoir, elle ne cherche ni à grandir ni à acquérir.
Elle se repose.

Un ballon dans l’atmosphère voguant au gré des vents reste le même,
 mais diminue peu à peu de volume.
A la même image, le ROUN se voit un jour lassé d’être libre et en paix,
il se sent si léger qu’il part se fondre dans l’atmosphère et ne revient pas sur terre ;
 mais si une attirance, « une impulsion du besoin d’une existence sensible, de sensations vives, de troubles et de passions » le saisit, il se rapproche de la terre.


Pythagore disait.


  « Les âmes, dans le ciel, glissent le long des constellations, tombant de celles-ci comme des étincelles, afin d’entrer dans le corps matériel.
Elles tombent d’une planète à l’autre et pleurent dans l’abîme leur patrie perdue. » 

En descendant vers la terre, la conscience « jette » un rapide jugement sur son dernier passage ; ravivant sa mémoire,
elle voit la vie qu’elle a menée dans ses moindres détails avec la rapidité d’un flash ;
elle apprécie, comprend, décide ce qu’elle va faire cette fois-ci ; alourdir son corps éthérique en le nourrissant de désirs et de passions, ou l’alléger par le devoir, le don de soi et le sacrifice ; elle choisit, le met en mémoire et l’y oublie.

Le petit point vibratoire qu’elle est devenue cherche un couple qui l’accueille.
L’union amoureuse ou brutale émet une vapeur, au moment de l’étreinte, qui se dégage comme une fumée ; elle la prend comme véhicule, si leurs codes génétiques sont en accord avec le sien.
Elle se fond dans cette émanation.

Pendant les neuf mois de cette nouvelle incarnation, la mère se tourne vers la lune, dit la Chine, et façonne un corps physique en le modelant exactement sur le corps éthérique de ce nouvel arrivant.

Elle n’y apporte aucune modification : l’hérédité du bébé s’ajoute à l’hérédité de la famille dans laquelle il rentre.

«  Sa » destinée est tracée par la dernière incarnation qui continue dans celle-ci, comme un acteur au théâtre est marquis dans le premier acte, va dans les coulisses et revient comme valet.

Chaque incarnation a pour but de permettre à la conscience de se corriger de ses erreurs en affinant la force de vibration de ses lasers ( ou méridiens). Un ivrogne réincarnera autant de fois qu’il le faudra pour boire à satiété jusqu’au jour où il y mettra fin et se réincarnera avec la ferme résolution d’arrêter cette débauche.

S’il y réussit, ses lasers F ( foie) et VB ( vésicule biliaire) s’éclaireront, ils auront gagné en valeur intérieure.

Un ballon ne peut s’élever vers le ciel que si on le leste des sacs de sable alourdissant la nacelle.



Le vêtement du corps achevé, le bébé veut sortir au grand jour.
Pour entrer sur terre, le passage est étroit et il faut se glisser……

A la première seconde, le nouveau-né voit qu’il est à nouveau piégé dans un corps,
il ferme les poings et hurle de fureur,
 tandis que la sage-femme sait voir quel personnage arrive,
signes qui s’effacent quand le bébé s’endort.

Lors d’une naissance, la terre rit et le ciel pleure ; lors d’une mort, la terre pleure et le ciel rit.

L’enfant nouveau-né est le vieillard d’hier qui va cheminer sur la route d’aujourd’hui.

Ce vieillard arrive avec un passé lourd dont les parents ignorent tout ; le jeune ne le connaît pas non plus.

La vie est une suite d’incarnations qui s’enchaînent et racontent une longue, longue histoire.
L’incarnation précédente est le produit de toutes les autres, rien ne sert de revenir en arrière, la vie est DEVANT.

A ce texte de Marguerite de Surany, dans Dictionnaire de la médecine taoïste,

 j’ajoute un court texte du missionaire-jésuite-sinologue Léon Wieger
dans « Les pères du Taoïsmes » :



 «  L’homme a deux âmes, un double principe de vie, d’abord l’âme issue du blanc (le sperme paternel),
 principe de la genèse et du développement du fœtus dans le sein maternel.
Plus cette âme tient étroitement au corps, plus le nouvel être est sain et solide.
Après la naissance, l’absorption et la condensation de l’air,
 produisent la seconde âme, l’âme aérienne,
principe du développement ultérieur et surtout de la survivance.

En bref une première âme se forme à l’entrée dans la femme,
l’autre à la sortie au premier souffle de l’enfant.
A la mort la première se disperse dans la terre,
la seconde s’envole dans le ciel. »


Bien sur que de ces textes je n’en tire aucun autre commentaire ni jugement puisque je laisse à chacun de parcourir le texte et de ressentir ou pas une vibration.
 C’est ce que l’on peut qualifier d’énergie des mots comme des pensées.

Guy H





« Dernière édition: 23 Avril 2008 à 22:00:06 par Guy H » Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #1 le: 24 Avril 2008 à 09:05:18 »

Guy H pour le partage de cette vision de la réincarnation...


izazen Sourire
Journalisée
Marie0802
Bourgeon de bavard
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 56



Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #2 le: 01 Mai 2008 à 17:32:03 »



Guy Sourire

Une vision que je partage - ressens mais ne saurais l'expliquer avec des mots.
Les seuls que je connaisse limitent ce que je ressens.

Bises à tous
Marie
Journalisée

"Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi."
Sagesse arabe
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #3 le: 01 Mai 2008 à 20:49:33 »

...des clochettes porte bonheur pour saluer ton passage   Marie , ainsi que pour tous les membres et passants du forum  Sourire

Au plaisir de vous lire  Sourire

Bises

Izazen
Journalisée
Marie0802
Bourgeon de bavard
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 56



Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #4 le: 02 Mai 2008 à 15:32:11 »

Merci, Iza. Souriant
Bises
Marie Sourire
Journalisée

"Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi."
Sagesse arabe
Sirius
Liseron du clavier
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 100


Sirius l'étoile du voyageur


Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #5 le: 06 Mai 2008 à 14:37:24 »

J'aimerais partager avec vous une expérience ou un rêve que j'ai vécue.

Je pense être comme la plus part des gens, un jour j’y crois et un jour je n’y crois en la réincarnation de l’Âme…………..Mais il faut que je vous parle de l’une des expériences que j’ai vécue ( à vrai dire, celle que je vais vous expliquer est vraiment la seule qui m’est marquée…..).

Cela remonte du temps ou je pratiquais le Yoga, et, comme à chaque fin de séance, nous nous allongions par terre pour une méditation relaxante, et comme d’habitude, je fais le vide le plus complet en moi, et vais me coller au plafond ( expression personnel, qui signifie que l’état dans lequel je me trouve, j’ai l’impression ou la sensation de flotter ). Soudain, j’ai une image ( une scène, est + juste)  qui viens à mon esprit, je me trouve dans un sous marin « Allemand » ( vue les uniformes), j’en suis le commandant, mais un détail, nous sommes entrain de couler, le sous marin ayant été touché part une grenade sous marine ( comme dans les films ;o))  ). Bof, me direz-vous, vous auriez 100% raison, mais pour moi, non, car j’ai eu un début de réponse, car depuis ma naissance, et encore aujourd’hui, je ne supporte absolument pas l’eau sur mon visage, je suffoque  ( en maîtrisant et si ça ne dure pas trop longtemps, j’y arrive tout de même).

Voilà, je vous ai parlé d’une de mes expériences, vous en faite ce que vous voulez, moi aussi il m’arrive de douter encore………mais j’ai oublié un petit détail, maman avait fait connaissance d’un  officier de la marine allemande, alors il ne c’étais absolument rien passé entre eux, et de plus, c’étais en 1941, alors que je suis né en 1943, mais elle ne l’a jamais revue, alors qu’il lui avais promis de repasser un jour dès qu’il le pourrais…….Je n’en fais pas un roman, je n’en suis pas capable, et comme je vous l’ai déjà dis, je doute encore parfois sur le fait que l’on puisse ce réincarner…………………Mystère, le grand mystère de la Vie ou des Vies successives.

 

Journalisée

Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #6 le: 06 Mai 2008 à 17:40:49 »

merci Sirius pour avoir déposé ton témoignage et partagé ton expérience

Bonne soirée à toi :-)

izazen
Journalisée
Sirius
Liseron du clavier
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 100


Sirius l'étoile du voyageur


Voir le profil
Re : La réincarnation
« Répondre #7 le: 15 Mai 2008 à 19:08:32 »

Je site un de mes messages " Sirius va mal, il demande un peut d'aide...........................merci " , puis j'expliquais vaguement pourquoi j'allais mal, la perte d'une très bonne copine, qui c'est suicidé 1 semaine après son retour de congés.
Alors, j'en étais resté là, j'allais mal par ce que j'avais perdu une Amie. Aujourd'hui, je vais pouvoir encore vous apporter un témoignage sur la réincarnation.
Lorsque j'étais encore en activité professionelle, avec elle nous parlions souvent de la réincarnation, tant et si bien, un jour nous avions pris la décision suivante, afin de prouver à l'autre que cela existait bien, que le premier qui franchirait le portail, viendrait dans la nuit chatouiller les pieds de l'autre. Et bien, je vous le jure sincèrement, deux jours avant que l'on m'aprenne son décès, elle est venue me chatouiller les pieds. En même temps que je me réveillais, j'ai resentis un froid me glacer mon corps. Je n'y est absolument pas attaché d'importance, car pour moi, elle ne pouvait qu'être toujours là.
Voilà, tout simplement ,pour moi la vie continue, je vois un peut plus claire, je reste malgré tout toujours prudent concernant ce sujet, c'est pourquoi j'ai encore beaucoup de mal d'en parler comme çà, ici.
Ca restera pour moi un Grand Mystère, LE GRAND MYSTERE. Mais je ne me  focalise pas non plus sur le sujet, je verrais bien le moment venue Clin d'oeil
Journalisée

Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Textes à méditer (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: La réincarnation « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.117 secondes avec 19 requêtes.