Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
23 Novembre 2017 à 07:11:14

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Vos inspirations personnelles ou autres et poèmes (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: Les dessins d'Hokusaï 0 Membres et 8 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Les dessins d'Hokusaï  (Lu 16927 fois)
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3395



Voir le profil
Les dessins d'Hokusaï
« le: 06 Octobre 2007 à 17:09:31 »

Un grand coup de coeur pour la finesse des oeuvres du peintre et dessinateur Japonais Hokusai Katsushika.(1760-1849)






La vague






Vue du mont Fuji





L'analyse d'une estampe de Hokusai parmi les plus célèbres (La Vague) et d'une encre sur soie de Shitao (Les Monts Jingting en automne) est l'occasion d'aborder deux univers picturaux asiatiques influencés par le bouddhisme, l'un japonais du XIXe siècle, l'autre chinois du XVIIe siècle. Ce sont deux paysages, l'un marin avec, pour lointains, une vue du mont Fuji, l'autre montagneux, alternant les plans de végétation séparés par une rivière. Cette complémentarité de la montagne (la terre) et de l'eau (mer, rivière, nuages porteurs de pluie) annonce l'aspect mystique et profondément spirituel de cette vision de la nature, relativement éloignée de la nôtre. Dans la pensée taoïste, la montagne est un symbole masculin alors que l'eau est en relation avec la féminité : le yin et le yang, les deux aspects complémentaires du monde apparaissent comme les notions fondatrices de cette esthétique qui véhicule aussi une philosophie. La découverte d'une pensée, fondée non sur la séparation de la matière et du divin comme en occident mais au contraire sur leur fusion, constitue le point central de cette étude, au delà des aspects techniques forts riches de ces œuvres.

Le vide, respiration et silence dans l'œuvre
Dans la spiritualité bouddhiste Zen, le vide n'est pas une lacune, une béance ou un manque : c'est une notion positive, une sorte de respiration indispensable à la vue et à l'intellect que l'on retrouve aussi bien dans l'architecture que dans la peinture ou les estampes. Ainsi, le blanc du papier apparaît comme une réserve dans l'œuvre d'Hokusai, en souvenir de la feuille immaculée, dans des zones qui représentent tantôt l'écume, tantôt la neige, jouant des similitudes et des jeux de miroir entre ces deux matières issues de l'eau. Dans l'encre de Shitao, le blanc est aussi lié à l'élément aquatique lorsqu'il représente une rivière ondulant entre les masses de végétation, également réserve immaculée sur le papier et souvenir du principe de complémentarité entre yin et yang, plein et vide, noir et blanc, montagne et eau, masculin et féminin, etc., toutes figures de cette complémentarité qui constitue l'essence même de la pensée taoïste et l'origine du monde et de toute création selon cette philosophie. Après un approfondissement de cette notion du « vide », on pourra demander aux élèves de noter la circulation des blancs dans ces deux œuvres, cheminement que les yeux opèrent selon un mouvement qu'il faudra dessiner sur un schéma.
Ensuite en cours d'arts plastiques, les élèves pourront concevoir un espace pictural où les vides et les pleins joueront selon un principe de complémentarité, les vides laissant apparaître le support qui n'est pas forcément blanc. Une symbolique des couleurs pourra être développée si l'on retient l'opposition de deux teintes seulement (avec leurs dégradés), l'une constituant les pleins, l'autre résultant de la couleur du support (les vides).
Pour compléter cette étude du « vide » dans l'art asiatique, il peut être intéressant d'évoquer l'intérieur des temples japonais où un espace très sombre correspond à ce lieu sensé être l'essence même du dépouillement, pour atteindre une concentration spirituelle maximum : le « toko no ma », alcôve d'une grande salle des fameux sanctuaires de Kyoto, est un renfoncement ténébreux en plein jour dont l'ombre profonde renferme une « épaisseur de silence » (Junichiro Tanizaki, Éloge de l'ombre), un calme mystérieux un peu inquiétant. Si l'on compare, ainsi que le fait Tanizaki, une pièce d'habitation japonaise à un dessin à l'encre de chine, les « shôji » (parois coulissantes en papier blanc translucide) correspondent à la partie ou l'encre est la plus diluée, le « toko no ma » à l'endroit où elle est la plus noire. Ainsi, cette opposition des pleins et des vides, des noirs et des blancs, est fondatrice de l'esthétique japonaise, car les jeux d'ombre sont en relation avec la notion de beauté au japon : « le beau n'est pas une substance en soi, mais rien qu'un dessin d'ombres, qu'un jeu de clair-obscure produit par la juxtaposition de substances diverses, de phosphorescences ténues. » (Tanizaki).
Le vide est « signe parmi les signes, assurant au système pictural son efficacité et son unité. (...) Ressort de toutes choses, le vide intervient à l'intérieur même du plein, en y insufflant les souffles vitaux. » (François Cheng, Vide et plein : le langage pictural chinois). De même, dans l'architecture contemporaine nippone, cette notion de « vide » intervient : Tadao Ando, a réalisé dans son lieu de travail un espace spécifique totalement vide consacré à la méditation, source de toute création.

Extrait d'un documentaire  d'Arte sur l'oeuvre de Hokusai






Pêcheur à Kajikazawa














Vue du mont Fuji avec dragon










Pivoines


« Dernière édition: 06 Octobre 2007 à 18:40:29 par Izazen » Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3395



Voir le profil
Re : Les dessins d'Hokusai
« Répondre #1 le: 06 Octobre 2007 à 17:46:45 »

diaporama des dessins en musique :-)

Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3395



Voir le profil
Re : Les dessins d'Hokusai
« Répondre #2 le: 06 Octobre 2007 à 18:16:26 »

Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3395



Voir le profil
Re : Les dessins d'Hokusai
« Répondre #3 le: 06 Octobre 2007 à 18:32:28 »

Un autre très beau slide show sur la fabuleuse musique du film "Mémoire d'une Geisha" :-)


Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Vos inspirations personnelles ou autres et poèmes (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: Les dessins d'Hokusaï « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.097 secondes avec 21 requêtes.