Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
26 Mai 2020 à 11:29:13

Izazen  |  Au jardin des échanges  |  Aux nouvelles, actualité, découvertes  |  Informations à la Une (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: Infos dont on ne parle pas dans le journal télévisé 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Infos dont on ne parle pas dans le journal télévisé  (Lu 4679 fois)
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Infos dont on ne parle pas dans le journal télévisé
« le: 13 Octobre 2012 à 07:45:25 »


Un oeil démesuré retrouvé sur une plage en Floride


Photo Facebook MyFWC.

Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/2668/Especes-Menacees/article/detail/1515713/2012/10/12/Un-oeil-demesure-retrouve-sur-une-plage-en-Floride.dhtml



 Un promeneur a retrouvé mercredi sur la plage de Pompano Beach en Floride un oeil d'une taille plutôt inhabituelle. Les spéculations des biologistes vont bon train pour déterminer à quelle espèce il appartient.


Plus ou moins sérieusement, les internautes aussi s'interrogent sur la provenance de cet oeil géant depuis que la Commission de conservation de la vie sauvage et marine de Floride a posté la photo sur Facebook. La photo est même devenue un sujet ardemment discuté sur Reddit. Un album photo a également été créé sur Flickr.

Jeudi soir, une piste semblait néanmoins se dégager. Un scientifique du Muséum d'Histoire Naturelle de Flordide, George Burgress, a envoyé un mail à la Commission dans lequel il indique que le globe oculaire pourrait appartenir à un requin-renard, une espèce protégée connu pour la grande taille de ses yeux. Selon lui, un pêcheur pourrait avoir accidentellement pêché l'animal puis l'aurait dépecé avant de se rendre compte de l'illégalité de son geste. L'homme aurait dès lors abandonné l'oeil en mer ou sur la plage.

Les yeux sont désormais rivés sur la Commission de conservation de la vie sauvage et marine de Floride. Nombreux sont ceux qui attendent de sa part un communiqué officiel expliquant l'origine de ce globe oculaire.
Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : Infos dont on ne parle pas dans le journal télévisé
« Répondre #1 le: 20 Octobre 2012 à 08:06:17 »



Grèce : Violents heurts lors de la journée de grève générale



18 octobre 2012


Des dizaines de milliers de Grecs ont défilé jeudi à Athènes et Salonique contre l’austérité imposée par les bailleurs de fonds de la Grèce, les syndicats prenant date avec ceux du Portugal et d’Espagne pour de nouvelles grèves et manifestations le 14 novembre.

Le défilé, endeuillé par la mort d’un manifestant sexagenaire victime d’une crise cardiaque et émaillé de violences entre de petits groupes de jeunes cagoulés et les forces de l’ordre, comptait quelque 25.000 personnes selon la police, bien plus du double selon les médias. A Salonique dans le nord du pays, la police a recensé 17.000 manifestants.

A Athènes, sur la place Syntagma, en contrebas du Parlement, après un défilé globalement calme, des échauffourées ont opposé la police à de petits groupes de manifestants, avant que des cordons policiers ne chargent pour disperser la foule.

Le passage du cortège s’est toutefois poursuivi pendant plus d’une heure après cet accès de tension, tandis que des affrontements sporadiques se poursuivaient. Des cocktails molotov ont été lancés sur la police, qui a répondu avec des gaz lacrymogènes.

La suite de l'article ici : http://lejournaldusiecle.com/2012/10/18/grece-violents-heurts-lors-de-la-journee-de-greve-generale/
Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : Infos dont on ne parle pas dans le journal télévisé
« Répondre #2 le: 10 Novembre 2012 à 16:00:38 »


9 novembre 2012

   
Plusieurs centaines de milliers d’argentins dans les rues contre le gouvernement



Plusieurs centaines de milliers d’Argentins sont descendus dans les rues dans la soirée de jeudi pour protester contre la politique de la présidente Cristina Fernandez de Kirchner, prête à modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat, ainsi que pour dire «basta» à la violence, à la corruption, à l’inflation et demander le respect de la Constitution et de la liberté.

Les Argentins se sont largement mobilisés jeudi dans la soirée pour dire leur lassitude et leur colère contre leur présidente, Cristina Fernandez de Kirchner, réélue à la tête du pays avec 54 % des voix il y a à peine un an.

Autour de l’Obélisque, devant la Casa Rosada, le palais présidentiel, la Quinta de Olivos, la résidence de la présidente, et aussi en province à Cordoba, Mendoza, Rosario ou Salta, ils étaient plusieurs centaines de milliers pour dire «basta» à la violence, à la corruption, à l’inflation et pour demander le respect de la Constitution et de la liberté.

Les manifestants, pour la plupart issus de la classe moyenne, sont descendus dans la rue en masse surtout pour dénoncer les difficultés de la vie quotidienne. Par exemple, ils doivent désormais justifier dans leurs déclarations d’impôts où ils passent leurs vacances, quelles sont leurs habitudes de consommation tout cela en vue de mieux contrôler les conversions de peso en dollar pour un contrôle strict des changes qui complique tout déplacement à l’extérieur du pays.

Ce mécontentement est largement relayé et entretenu par le plus grand groupe de médias du pays, le conglomérat Clarin, en situation dominante dans la presse, la télévision, la radio et même les télécommunications. Une «loi des médias» a été votée pour limiter la concentration dans ce secteur. Elle obligera, à partir du 7 décembre prochain, Clarin à une profonde restructuration.

Les partisans de Cristina Kirchner espèrent, eux, organiser une grande manifestation le 10 décembre pour défendre la loi sur les médias et surtout montrer que la présidente bénéficie toujours d’un soutien populaire. Ce sera aussi une réponse à la manifestation du 8 novembre.

Selon les sondages, Cristina Kirchner ne bénéficie plus que de 36 % d’opinions favorables chez les Argentins sans que cela profite à l’opposition, dont l’image dans l’opinion demeure très négative.


Sources : Le Figaro / http://lejournaldusiecle.com/2012/11/09/des-centaines-de-milliers-dargentins-dans-les-rues-contre-le-gouvernement/
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des échanges  |  Aux nouvelles, actualité, découvertes  |  Informations à la Une (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: Infos dont on ne parle pas dans le journal télévisé « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.473 secondes avec 20 requêtes.