Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20 Août 2017 à 23:03:45

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Des obstacles comme travail sur le corrompu. 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Des obstacles comme travail sur le corrompu.  (Lu 168 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 216


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Des obstacles comme travail sur le corrompu.
« le: 25 Mai 2017 à 01:41:12 »




39, les obstacles  ou l'obstruction et
18, travail sur le corrompu.



 39, les obstacles ou obstruction.

Le trigramme Montagne est surmonté du trigramme Eau.
Nous sommes face au péril et à l'arrêt.
Précipice et ravin constituent cet hexa 39, il n'est pas possible d'avancer.
Tchien , est une image très jolie .
Sous un abri, probablement une grange, dans la paille
 ( plantes entreposées),
 un homme repose son pied blessé.

TCHIEN implique la boiterie, l’avance difficile, et symbolise :

  " les difficultés de la vie. "…pour ma part la boiterie est bien imagée.


Cet hexagramme pose deux avertissements:
est-ce à force de trop marcher que surviennent les obstacles ?
A quel moment devoir s’arrêter de suivre une marche, est justifié ?

Bref  encore de formidables enseignements à suivre et de s’y tenir en confiance.

Les mots: obstructions inattendues – frustration – difficultés – sentiments d’impuissance – lutte – découragement.

Autres symboles :
Toits et fenêtres bouchées – le pied ne peut pas avancer – blocage – obstacle – boiter – volonté inadéquate – orgueil – arrogance – marche entravée – peiner – difficultés.

Le Ricci dit du 39 : obstruction, moment où la progression n’est pas possible
et où il faut s’arrêter pour changer ses dispositions.


Comme entrée en matière quelques conseils posés par 4 traits des six de l’hexa 39:
-   la succession des obstacles fait que vous vous trouvez toujours avant l’accomplissement du suivant.
-   le besoin d’aide solidaire est nécessaire pour aplanir l’obstacle, avant qu’il ne s’accomplisse. ( Pas d’orgueil à avoir dans la demande).
-   il faut réaliser une union influente avant d’essayer de surmonter l’obstacle.
-   il faut acquérir de l’aisance avant d’accomplir la traversée de l’obstacle.


Un obstacle, une obstruction survient toujours après une " divergence "
hexa précédent le 38, ou opposition.
Image de l’eau au sommet d’une montagne,
c’est que dans les hauteurs,
une sombre pluie de montagne bouche l’horizon,
amplifiant les eaux qui mugissent dans le creux des ravins.

Tout alentour, la barrière abrupte des rochers
qui se dressent comme pour interdire d’aller plus de l’avant.
Nous faut-il avoir en mémoire le vieil adage ? :
" reculer pour mieux sauter "


Montagnes et précipices :
paysage inquiétant où le chemin s’égare,
où les efforts se perdent,
où l’on se sent cerné par des dangers cachés.
L’eau tourbillonne et la roche emprisonne.
Plus on essaie de le franchir et plus l’obstacle résiste,
plus on avance et plus il semble impossible d’avancer.


Lorsque la réalité s’oppose à nos projets,
ce n’est pas en cherchant à s’élever mais
en s’arrêtant qu’on prend de la hauteur,
ce n’est pas en forçant le passage
 mais en prenant du recul que le regard s’élargit.

L’homme de bien calque son attitude sur les éléments en présence :
 il sait qu’eau et montagne se rejoignent dans leur savoir du temps.

Revenir à la montagne intérieure, arrêt, silence, tranquillité.
S’adjuger l’endurance de l’eau, sa profondeur, sa régularité, sa patience :

Rien n’est plus souple et plus faible que l’eau
Mais pour enlever le dur et le fort, rien ne la surpasse
Et rien ne saurait la remplacer.


Et pour  "passer"  ces difficultés:
".../... l’homme de bien sait se comporter comme l’eau
 qui épouse les reliefs au lieu de chercher à les modifier."


Montagne et précipice, sont les difficultés et
les obstacles qui rejettent l’homme sur lui-même.
Mais tandis que l’homme vulgaire cherche
la culpabilité au dehors,  chez les autres et gémit sur son destin.

L’homme supérieur recherche la faute en lui-même et,
grâce à cette introspection,
l’obstacle extérieur deviendra pour lui
une occasion d’enrichissement et  de développement intérieurs. 
C’est en cela que l’on parle de renoncement mais aux déterminations temporaires.

Abandon, mais pour une considération plus fine de la manière de ressentir.
Dédramatisation, patience, lâcher-prise sont nécessaires.
Alors les difficultés se dissolvent,
 et l’obstacle semble une leçon dans les pages du temps.
J’aime ce que Lao tseu dit des obstacles :
" Le plus tendre en ce monde domine le plus dur.
Seul le rien s’insère dans ce qui n’a pas de failles "


D'ailleurs s'arrêter parfois, est utile, n'est-ce pas ?
Cet arrêt imposé doit servir à préparer le moment  à l’action de réceptivité,
qui ne doit pas nous échapper.
 Ce moment est celui  où l’on n’avance pas car on ne pourrait avancer.

C’est en cela que le guide persuade d’agir au présent.
 Sortir de ces conseils serait ne pas être en harmonie,
 ne pas être en harmonie,
 apporterait alors le lot quotidien d’ennuis dont on se serait bien passé.

Cette réceptivité qui est toujours en éveil,
laissons là un peu se reposer
 trouvons un sommet, un promontoire comme une montagne
ou colline pour y suivre une méditation !

Rien n’est précipité,
 s’attacher à sa réceptivité est d’effectuer un travail réfléchi
qui permet de se maîtriser pour s’en sortir de toute de situation complexe comme la corruption H18.

L'hexagramme 18, a cet avantage de traverser des grandes eaux.

Cet hexagramme particulier,
j’ai eu souvent à l’expliquer à des personnes qui se retrouvaient confrontées à cette situation.
 Pas simple de leur avouer de rompre rapidement avec leurs habitudes.
 De leur dire que c’est en eux, par un lâcher prise
que se trouve la solution à leur problème.
Passons à l'action sans tomber dans l’excès, de plus
 la notion de traverser les grandes eaux est propice.


 

 18. Le travail sur ce qui a été corrompu
 ou réparer les fautes.


Le trigramme Vent est surmonté du trigramme Montagne.
Le vent au pied de la montagne, se heurte à elle, alors il repart en sens opposé.
Bouleversement, inquiétude, trouble, il est temps de revenir à l’ordre naturel.
Et remettre de l’ordre à ce qui a été corrompu n’est pas aisé.


Les mots : guérison – réparation – corrections des erreurs passées – épuration de la corruption – restauration de l’équilibre – action responsable.

Mais aussi :
Venin, poison, maléfice, sortilège. Séduire, ensorceler. Cause de désordre. Affaire.

Autres symboles :
Un vase dans lequel se trouvent trois insectes venimeux – poison – venin – périmé – sortilège – séduire – ensorceler – nettoyer et canaliser – remettre de l’ordre.

Le Ricci : Passage à l’action, moment où l’on entre en action.


Un vase rempli de vers ou d’insectes grouillants est l’image des " soucis ".

En fait les soucis sont utiles, comme les émotions
car ils (elles) incitent à la réflexion,
ce qui permet de les surmonter.

L’image est vent en bas et montagne en haut.
Le vent tournoie au pied de la montagne.
Ses bourrasques entêtantes tourmentent les êtres, les plantes dépérissent,
 les hommes sont énervés, tout semble à la fois agité
 et retenu dans une atmosphère lourde et délétère.

C’est un temps de pourrissement et de dégradation,
mais qui contient malgré tout les ingrédients d’une régénération.

Alors l’homme de bien en stimulant le peuple engendre le pouvoir.

Le nom de cette figure évoque un poison,
un venin, un maléfice mais ce peut-être aussi un remède,
 et l’on sait bien que les potions les plus amères
sont parfois des traitements puissants.

Le vent est tourbillon, mais aussi force de persuasion ;
 la montagne est retenue mais aussi force d’élévation.
Nous avons donc en ce 18, ce travail ardu de surmonter
 la corruption (par l'émotion ?) celle qui a œuvré depuis longtemps,
nous avons une situation dégradée mais
 dont l’homme de bien( ou sage) ne se lamente pas ni ne s’irrite.

Prenant à cœur son rôle qui consiste à éduquer le peuple,
il incite à se défaire des éléments de corruption ;
 il le réveille et  le stimule, tel le vent,
 il le guide et l’élève, telle la montagne.


De cette association 39 et 18, est développé le sens de faire face à l’adversité par le franchissement d’un obstacle précis.

Retrouver la quiétude et le calme nécessaire pour œuvrer de manière précise à réparer toute situation de corrompu.
Engendrer une capacité nouvelle,
 potentielle chez tout être humain consiste à faire éclore
un talent personnel dans une belle action conséquente.

Commençons d’abord par un travail de nettoyage et de retour à l’équilibre
 dans notre petit ego.
 Accordons-lui tout notre amour et toute notre attention.
Sachons pardonner et être totalement diligent,
 " faisons", travaillons, dans ce sens comme un pouvoir
venant du Tao……

Le monde et soi-même ne s’en sentiront qu’harmonieux.
Il est à noter qu'une approche résolue pour faire face à plusieurs
situations dégradées avec le temps demande aussi du temps.

Et par tout temps, en tout temps il est possible
de prendre énergiquement " le taureau par les cornes "
et faire retour sur soi.
Qu’en toute situation rencontrée une approche se fait
 le plus simplement du monde,
ce qui implique de devenir un élément d’inspiration.

Penser grand c’est permettre à quiconque de se maîtriser,
ceci composé par un temps de réflexion...
et de consacrer ce temps à développer du Yin...juste
le temps de réaliser cette approche active des plus harmonieuses.

 J'ajoute qu'à toutes avancées dans le bien,
vécues en une pleine conscience,
est signe de réussite...
ainsi on remédie à des situations des plus compliquées.

A cette association de ces H39 et H18,
le conseil émis est de travailler la réceptivité en chacun,
de la travailler à la racine de soi-même c'est-à-dire dans le coeur,
lieu où tout s’épanouit.
 Ensuite l’obstruction est mieux comprise
et de ce fait des possibilités de résolution s’entrouvrent.
Les obstacles allègrement s'effacent ou s'atténuent.

C’est dans une approche réfléchie (la maîtrise) que l’on puise de l’harmonie
et la partager c’est bonheur… alors
inopinément on se trouve
" bon moment et au bon endroit "
pour agir de manière surprenante
 et les solutions à tout empêchement surviennent comme par automatisme .

 

Guy H

Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3395



Voir le profil
Re : Des obstacles comme travail sur le corrompu.
« Répondre #1 le: 25 Mai 2017 à 18:47:22 »

Bonjour Guy  Sourire

Aujourd'hui ce sont les bouchons sur l'autoroute qui m'ont empêché d'aller à la mer donc la sagesse sortie et demi-tour au bout d'une demi-heure de route
Roulement des yeux
Journalisée
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 216


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Re : Des obstacles comme travail sur le corrompu.
« Répondre #2 le: 25 Mai 2017 à 19:34:59 »

J'adore les quelques citations qui accompagnent les hexas du jour.

Voyons celle-ci écrite plus haut dans le H39.


Lorsque la réalité s’oppose à nos projets,
ce n’est pas en cherchant à s’élever mais
en s’arrêtant qu’on prend de la hauteur,
ce n’est pas en forçant le passage
 mais en prenant du recul que le regard s’élargit.

L’homme de bien calque son attitude sur les éléments en présence :
 il sait qu’eau et montagne se rejoignent dans leur savoir du temps.

Revenir à la montagne intérieure, arrêt, silence, tranquillité.
S’adjuger l’endurance de l’eau, sa profondeur, sa régularité, sa patience :
(  et dire que le but était d'aller voir l' EAU !)

Rien n’est plus souple et plus faible que l’eau
Mais pour enlever le dur et le fort, rien ne la surpasse
Et rien ne saurait la remplacer.

Et pour  "passer"  ces difficultés:
".../... l’homme de bien sait se comporter comme l’eau
 qui épouse les reliefs au lieu de chercher à les modifier."


Belle journée  à toi  Izazen !
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Des obstacles comme travail sur le corrompu. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.114 secondes avec 19 requêtes.