Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
14 Décembre 2017 à 22:56:57

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Inciter comme un vol d’oiseau. 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Inciter comme un vol d’oiseau.  (Lu 1175 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 215


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Inciter comme un vol d’oiseau.
« le: 27 Mai 2017 à 10:12:42 »

Inciter comme un vol d’oiseau.


31, l’influence, attraction, inciter
et 17, suivre ou adaptation.


Le premier hexa évoque l’action d’un déclic qui éveille et
le second de savoir comment suivre si l’on veut diriger,
voici deux hexagrammes en résonance, dans le H31 en la première image se trouve la bouche, bouche fermée
 puis en H17 une image de l’usage d’un outil
d'où qu’une action peut être engagée après avoir mûrit par la parole.



Hexagramme 31, Inciter ou l’influence, rencontre, attraction, l’émotion
Le trigramme Montagne est surmonté du trigramme Brume ou Lac.
Ce qui correspond au jeune homme et à la jeune fille.
Voici donc l’alliance et l’influence mutuelle…libéré du moi.

 HSIEN.
Les mots : séduction – attraction mutuelle – affection sincère – magnétisme naturel – stimulation – connexion –

Mais aussi :
Tous, tous ensemble. Universel, entièrement, continuel. Unir, semblable.

Autres symboles :
Attraction mutuelle – une bouche et une arme – les contraires s’attirent, se stimulent –
Unir – universel – inviter promptement.

Le Ricci : attraction mutuelle, moment où les contraires s’attirent et se stimulent réciproquement.


Son image commence par une hallebarde à croissant, symbole de l’action offensive.
A gauche et en bas de l’image, une bouche silencieuse (fermée par un trait horizontal), évoquant la pensée.
C’est aussi une image universelle, combinaison de bouche et
 d’une hallebarde en fer.
C’est l’aiguille en acupuncture.

Le métal n’agit pas sur le corps, il incite à se réorganiser par lui-même.
Retrouver la fluidité de l’énergie qui l’anime.
L’émotion comme l’acupuncture,
sont des mouvements particuliers qui ont en commun de se propager partout et
de provoquer des effets sans communes mesures avec les moyens employés.

HSIEN est l’union de l’action ( en premier) et de la pensée,
qui indique l’association, la " complémentarité ".

 J.Lavier dans son livre du Ciel et de la Terre ajoute :
c’est par désir d’association et de complémentarité que l’on se marie.

Sur la montagne il y a la brume : émotion.

Ainsi l’homme de bien vide et accueille l’être humain.
Les deux trigrammes  Brume en haut et Montagne en bas se rencontrent,
 c’est la rencontre entre le plus ferme et le plus léger.

La montagne se tient dans sa majesté,
 les volutes de brume l’enlacent librement.
Leurs courbes se ressemblent, comme prêtes à s’échanger.
Attraction, séduction mutuelle.

Nous allons voir en termes imagés que cette attraction mutuelle
 est bien un décorticage de l’émotion.

La brume ralentit ses écheveaux, attirée par cette masse reposante.
La montagne s’ouvre au monde,
intriguée par cette légèreté proche
 d’un invisible qu’elle contient aussi.
Entre les deux, le vide,
 par quoi s’évitent autant l’opposition que la sclérose,
 respiration sereine par où les qualités se cherchent et s’influencent.

Le vide, lieu informel de la transformation,
vrai chant de la peinture chinoise :

" Avec le vide médian, le peintre crée l’impression
 que virtuellement la montagne peut entrer
dans le vide pour se fondre en vagues et
qu’inversement l’eau, passant par le vide,
 peut s’ériger en montagne ".


L’ émotion traverse en permanence le cœur de l’être humain :
Attirance soudaine, affolement, chamade…
Tout nous pousse aussi en de tels moments,
à se réorganiser en soi-même, à retrouver la fluidité de l’énergie qui nous anime.

L’homme de bien ne doit-il pas fuir les affaires du monde,
afin de se protéger des sollicitations incessantes,
des incitations multiples, des réactions désordonnées ?

Non : s’il a la fermeté de la montagne,
 il ne se retire pas pour autant sur des hauteurs inaccessibles
ou au plus profond d'une caverne.
Il s’ouvre
au monde – donc à l’échange et la stimulation -,
il veille à rester ancré en lui-même
 comme la montagne accueille la brume
 sans perdre sa solidité, sans non plus s’emporter :

" Le sage est vide de toute individualisation
 égoïste née de la partialité du désir ou du point de vue…"


vide et disponibilité sont liés.
L’homme de bien reçoit les stimulations sans en être déstabilisé.
Présent à lui-même comme à l’autre, il réagit avec d’autant plus d’à propos qu’il reste vide,
c’est-à-dire libre de toute identification à des images ou des opinions.
( Jamais il ne cède aussi au prosélytisme ).
Tel un miroir qui n’attend rien et ne s’accroche à rien,
 il se laisse toucher sans se laisser troubler,
 ne participant au monde que pour mieux en restituer la fraîcheur.

Comment donc cet hexa  31,
évoquant à la fois l’action, la pensée peut-il être canalisé
par un guide ce jour ?
Avec un hexa qui opère par adaptation, c'est le H17.

 

17. Suivre, suite ou adaptation.  En chinois SUI.

Le trigramme  Foudre ou Tonnerre est surmonté du trigramme Brume ou Lac.
Suivre, s’adapter, conduit à la liberté.
Il y a nécessité à rechercher l’instant juste.

Les mots : loyauté – adaptabilité – coopération – confiance – fiabilité – sensibilité aux autres – service – obtention de conseils.

Mais aussi :
Suivre, se conformer à.
Suivant, selon, d’après, conformément à.
 Au gré de. Au fur et à mesure…etc.

Autres symboles :
Découper de la viande de façon rituelle – se laisser glisser,
 se faufiler dans les interstices – accompagner un mouvement –
sans motif, sans cause, sans précédent.

Le Ricci : conformité au déroulement, moment où l’on s’insère dans le développement universel.


Impétueuse la volonté – poussée par le désir de la découverte –
 bataille, tâtonne, travaille les ingrédients d’une maturité futur.
Arrive un temps où l’effort n’est plus de mise,
 où c’est en lâchant prise que l’on trouve confiance et
évolue un peu plus souplement.

Suivre est un guide qui éclaire malgré les images contenues
 dans les trigrammes un " Tonnerre ",
 le trigramme Tchen du bas sort de la Brume le trigramme Touei du haut.

SUI est un mouvement souple, comme si le mouvement
 conduisait à une allure simple, plus ouverte,
plus diffuse,
 comme si l’impulsivité le cédait à cette légèreté
qui permet aux forces de s’assembler.

L’homme de bien ne craint pas l’obscurité car il connaît la valeur de l’abandon :
qu’après les difficultés des premières expériences survient
 une phase où la conscience claire s’estompe et renonce à ses prérogatives.

Le vouloir laisse alors place à une activité plus fluide, plus relâchée, et ainsi plus entière.
Une impulsion est donnée, suivre c’est savoir abandonner
 le volontarisme et laisser le mouvement se poursuivre de façon naturelle.

C’est ce qui se produit lorsqu’un apprentissage a été mené à bien :
 les éléments nécessaires ayant été intégrés,
 l’activité est en mesure de s’exercer par elle-même,
 sans que nous ayons davantage à intervenir.

Une belle leçon d’apprivoisement en fait.
Et nous ne cherchons plus à contrôler,
 nous avons confiance dans le " suivre "
ceci même à l’occasion d’épreuves, d'obstacles.

Jean-François Billeter ajoute :

" L’oubli est lié à la maîtrise,
il se produit lorsque les forces profondes prennent le relais :
la conscience peut oublier
 de diriger les opérations comme elle le faisait jusque là,
et s’oublier elle-même. "

J’aime bien ce suivre il en vient même
à adopter un comportement totalement libre et
lorsque la décision est prise de circonscrire un état de corruption,
l’émergence du Yin est inévitable…
et sans devenir un mouton de Panurge,
le suivre est un mouvement, une situation
qui a toujours un début et une fin.


 A cette association H31 et H17
nous pouvons émettre cette pensée:

"  démarrer un jour où particulièrement suivre apporte de nouvelles leçons."
Un réel pouvoir est facile à suivre,
la manière harmonieuse en cette association
 est de s’en remettre à ce qui vient et d'en suivre simplement
 le cours des évènements.

C’est une belle manière qu’a ce guide H17 de
rendre palpable subtilement qu’en toute force à déployer
une observation supplémentaire est la bienvenue et ainsi d’éviter trop de dégâts.
 On peut apparenter cette situation comme réfléchir soigneusement à
tout acte transformateur et faire retour à de l’harmonie.
Ce retour est de suivre.

On se laisse parfois aller à engager trop de paroles sur l'avenir.
Suivre les mouvements produits par
 les changements demande parfois à ce que l’impulsivité
soit maîtrisée comme pour franchir l’infranchissable.

Confucius disait :

" Il est bon d’habiter là où règne l’humanité.
Qui choisit de séjourner là où elle fait défaut,
manque de sagesse."
 
Que dire de plus de cette association:
 qu’il nous arrive de ne pas savoir par où commencer et qu’un remord
 nous assaille, alors avec une petite réflexion supplémentaire,
 une vision fugace, on suit car il n’y a pas d’autre issue dans le moment !


C’est ce qui se produit lorsqu’un apprentissage a été mené à bien :
 les éléments nécessaires ayant été intégrés,
 l’activité est en mesure de s’exercer par elle-même,
 sans que nous ayons davantage à intervenir.
Nous ne cherchons plus à contrôler, nous avons confiance.

Jean-François Billeter ajoute :

" L’oubli est lié à la maîtrise,
il se produit lorsque les forces profondes prennent le relais :
la conscience peut oublier de diriger les opérations comme elle le faisait jusque là,
et s’oublier elle-même."


Que dire de plus entre ce H31 et H17
que l’entente entre Yin et Yang produit des changements dans la façon d’accueillir
l'émotion ou celle d’en être tenté.
La douceur (du Vent) peut secouer l’entendement humain et réveiller le méditant.

Il est bon de méditer à propos
de l’harmonie sur terre à canaliser,
 alors autant consommer les méditations sans modération.
A toute approche dans le bien on calme le corps et le cœur,
on apaise les pensées et l'émotion est maîtrisée.
On assure un potentiel qui en tout temps,
par tout temps ne fait nullement défaillir
et de fait, consommer avec son cœur, il s'en libère de l’harmonie.

Cette approche lente est à l’image d’un volatil qui avec un léger temps de réflexion,
prend son envol pour une première fois en toute confiance.
Il se lance dans le vide et contre vents et tempêtes,
il n’en demeure pas moins dans la confiance…pour aller chercher son repas.

Un réel pouvoir est employé à bon escient pour en retenir la finalité :
une influence dosée, maitrisée. Serait-ce pour prendre un envol ?
J’aime bien ce SUIVRE, on en vient même à faire passer l’ émotion
comme on regarde un vol d’oiseau en plein Ciel.




Guy H

Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3395



Voir le profil
Re : Inciter comme un vol d’oiseau.
« Répondre #1 le: 27 Mai 2017 à 19:42:53 »

rien de telle que la confiance du vol de l'aigle...  ha si seulement on pouvait prendre de la hauteur de vue en accompagnant un oiseau Roulement des yeux

Vol d'un aigle au-dessus de la Mer de Glace  Sourire




Journalisée
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 215


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Re : Inciter comme un vol d’oiseau.
« Répondre #2 le: 28 Mai 2017 à 06:39:58 »

Extra ce clip.
Beaucoup de mots écrits,
 ensuite une vision qui résume le plus simplement le texte.

Bravo,  Izazen d'apporter le petit plus qui fait tout !

Merci

Guy H
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Inciter comme un vol d’oiseau. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.073 secondes avec 19 requêtes.