Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
16 Décembre 2017 à 07:25:55

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Synchronicité et épreuves dans l’adversité ou équinoxe de la vie. 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Synchronicité et épreuves dans l’adversité ou équinoxe de la vie.  (Lu 683 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 215


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Synchronicité et épreuves dans l’adversité ou équinoxe de la vie.
« le: 05 Octobre 2017 à 07:59:53 »



61, la vérité intérieure , totale synchronicité ou confiance
 et 12, stagnation, adversité  ou dysharmonie .



61. ZHONG FU.

Tout en cet hexagramme pivote les mots tel que:
 vérité intérieure, totale synchronicité ou juste confiance.

Le trigramme Vent est surmonté du trigramme Brume ou Lac.
Un marais est balayé par le vent, où l’action est ressentie profondément.
Nous obtenons l’image de la foi.
Foi et droiture sont l’essence de toute transformation.

Les mots : sagesse du cœur – vision – clarté – pureté – connaissance intuitive – conscience – reconnaissance de l’illusion.

Mais aussi :
ZHONG : Milieu. Central. Le  Milieu Juste, la juste mesure, centre, droit, équilibré. Intermédiaire, médiateur, arbitre. L’intérieur.
Le cœur humain, la vie intérieure.
FU : Fidèle, sincère, digne de foi. Avoir foi. Avoir confiance.

Autres symboles :
La flèche se plante dans la cible en rythme avec le tambour – un enfant se laisse porter en toute confiance par les serres d’un aigle bienveillant – en toute confiance, au bon endroit, au bon moment.

Le Ricci : véracité interne, moment où le vide intérieur permet
 aux êtres d’être fidèles à leur réalité propre et
 leur assure la stabilité dans le développement.


Zhong Fu est donc la  confiance intime qui apporte l’équilibre.
Le mot confiance se retrouve dans les six traits :

1)   La confiance doit être ferme et éclairée.
2)   La confiance est la base de la concorde.
3)   Pas de confiance sans maîtrise de soi.
4)   C’est par la confiance qu’on accède aux rangs élevés.
5)    Qu’est la confiance sans fidélité ?
6)   Confiance en soi et ambition sont des contraires.


Alors en lisant le texte sur la " juste confiance ",
 je vous donne celui-ci de Nathalie Chassériau dans sa version du Yi Jing.
L’hexa est composé de deux traits yang en bas, deux yin au milieu et deux yang en haut.
Les deux traits YIN du milieu évoquent
un Cœur vide de toute idée préconçue,
 de toute appréhension ,
un cœur simple et sincère et donc ouvert à l’autre.


Avoir confiance, c’est avant tout croire en soi-même et
 en ses capacités à tenir sa place dans n’importe quelle situation,
 à régler instinctivement son attitude en fonction du moment.

C’est savoir que l’on possède la force et la sérénité nécessaires
pour toucher le cœur des autres et
pouvoir apaiser les querelles les plus virulentes et
 les individus les plus intraitables .


L’hexagramme 61 – un des plus profonds du Yi Jing –
 évoque une personnalité évoluée,
qui sait qu’elle trouvera toujours les mots justes et
 l’attitude adaptée, même lors de circonstances les plus délicates, difficiles.

 Il faut chercher la compagnie des individus sûr d’eux-mêmes
et de leur " vérité intérieure " ;
dépourvus de jalousie et d’instinct de compétition,
ils sont la plupart du temps d’un abord plaisant et
d’un commerce agréable.

 Comment donc cet hexa  "  événementiel ",
évoquant l’action et la pensée peut-il être canalisé ce jour ?
Comment et avec quel guide ?
Sinon  par un H12  pas facile à gérer.


 

P’I : 12, la stagnation, adversité  ou dysharmonie.

Le trigramme Terre est situé en bas surmonté par le trigramme Ciel.
Il y a séparation des forces complémentaires et opposées,
leur direction est en sens contraire ; les deux éléments fondamentaux
à la vie se séparent de façon absolue, cela exprime la fin de tout cycle
et est contenu l’avènement d’un autre nouveau.

Naissance de l’adversité.

Les mots : aliénation – impasse – stagnation – résistance – immobilisation – manque de sensibilité – méfiance.

Mais aussi :
Mauvais, mal, malheur, infortune, bouché, obstrué,
ne pas pouvoir avancer, ne pas pouvoir réussir, etc…
Prononcé FOU : Dénier, refuser, dire non, non, est-ce que… ou non ?

Autres symboles:
Dire non, s’opposer – une bouche – un oiseau qui s’envole – parole oiseuse – obstruction – la parole qui sort de la bouche est tel qu’un oiseau qui s’envole, impossible à rattraper – trop de questions – stagnation – fluidité et stagnation alternent naturellement.

Le Ricci : stagnation, moment où les contraires ne communiquent pas.


Cet hexagramme est totalement l’inverse du 11 la paix, l'harmonie.
P’I  représente deux éléments qui se repoussent.

Le trigramme Ciel est en haut et sa fonction est d’aller vers le haut.
Le trigramme Terre en bas, lui est de s’enfoncer vers le bas.
On dit qu’ils n’ont plus "  commerce " entre eux
d’où la stagnation ou dysharmonie...mais ce n’est pas si simple que cela.

P’i était primitivement l’  "obstacle"  et la bouche,
ajoutée postérieurement à l’idéogramme,
évoque l’idée de " négation ", de refus.
La sentence est cinglante :
 La malhonnêteté conduit à l’insuccès, la sagesse à la réussite.

Quand le grand se déplace il attire le petit.
L’adversité est le temps des vauriens ,
des tricheurs et des affabulateurs.
De ceux qui profitent des fruits du cycle écoulé,
 s’attribuent les reflets d’une gloire imméritée et
 pervertissent la parole.

L’homme de bien se retire dans son for intérieur,
car il possède une qualité éminente,
celle de voir la réalité au-delà de l’instant immédiat.

Savoir plier sans perdre de sa force tel est un peu
 ce qu’il nous faut ressortir de la situation d’adversité redoublée,
 être un peu bambou ce jour.
Se montrer, robuste et souple à la fois en toutes circonstances
 même les plus éprouvantes ou conflictuelles.
Vivons ces instants  "comme ils viennent" 
dans le présent.
Tout en poursuivant un but légitime le retour à une belle alliance du Yin et du Yang.

C’est dans une approche réfléchie que l’on puise de l’harmonie
et la partager c’est bonheur… alors
inopinément on se trouve " bon moment et au bon endroit "
mais parfois l’inverse aussi a lieu,
c’est une épreuve d’être au mauvais moment comme au mauvais endroit.
La discipline ou indiscipline étant souvent en cause.

Ce qui donne comme perspective qu’en pareille situation,
 il est bon de s’accorder aux saisons........qui disciplinent en quelque sorte
l'activité humaine. Un lâcher prise se fait jour.


Associés H61 et H12 posent une évidence,
 tout paroxysme qu'il soit dans une fête ou une adversité,
n’est guère un signe d’harmonie.

Le guide H12 est un avertissement pour réfléchir
avant de se lancer dans une action.
L' exemple le plus flagrant est l'image de troupes armées
 sortant des casernes, lancée au combat,
 il n’y aura pas de point de non retour.

Sans jouer de la fanfare, l’adversité étant au rendez-vous,
une vigilance accrue est nécessaire ainsi qu’une rigueur
et de s'adapter à des perceptions nouvelles.

 Ce n’est pas chose facile de ne pas s’employer
lorsqu’un élan énergique, excessif nous anime...
ou bien lorsque des évènements en contrecarrent d'autres,
de là à émettre cette pensée:


" Tenir sa place et prendre le taureau par les cornes
dans l’instant présent, ou y renoncer "


Cette association H61 et H12, incite à mûrir la conscience intuitive
qui permet de gérer des épreuves lorsque l'équinoxe de la vie survient.

De là à comprendre qu’en tout emballement, les situations se transforment souvent en l’effet inverse que celui qui était recherché…et l’adversité apparaît.

Afin de mieux se gouverner et gouverner les autres,
on fait accepter le farouche au prix d’un effort de retenue,
encore des qualités toutes yin.

En ces H61 et H12 résonne comme
 porteuse de réflexions
afin de puiser en soi, loin des agitations quotidiennes,
tout en suivant les mouvements produits par
 les changements, l’univers existe par ces changements perpétuels.

Ils imposent cependant de tendre à rester en harmonie croissante, décroissante,
ce qui permet de connaître les personnes puisant des aspirations d’harmonie
comme d’autres personne sous l’influence de fils invisibles, imprévisibles.
Cependant un objectif s’impose, rester en harmonie coûte que coûte n'est pas simple.

On émet l’idée de procéder avec une conviction très forte
pour transformer les êtres et les choses après être passé par des épreuves,
ce qui forge le regard intérieur
comme s’il avait manqué une jolie pièce du puzzle de la vie
 et de la comprendre: la synchronicité.

La supériorité du doux, le Vent possède une puissance sans mesure
aussi forte que le Tonnerre.
Voilà à chacun de voir à sa portée,
 cette manière de n’être pas désemparé,
 affecté en des moments
 de connaissance intuitive d’où une adversité qui n’a pas de prise.

Vivons ces instants comme ils viennent.
Et comme le présent nous met en confiance,
l’adversité est mieux acceptée.




Guy H en cet équinoxe.

« Dernière édition: 05 Octobre 2017 à 16:11:37 par Guy H » Journalisée
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 215


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Re : Synchronicité et épreuves dans l’adversité ou équinoxe de la vie.
« Répondre #1 le: 05 Octobre 2017 à 14:27:14 »

Avec une synchronicité du jour voici un avant-propos du dernier livre traduit de l’anglais de l'auteure Carol K. Anthony qui a déjà plusieurs ouvrages à son actif sur le Yi King.

Quelle synchronicité  avec les H61 et H12 du jour, puisque je reçois ce matin
par la poste ce livre magique.

Voici cet avant-propos de ce livre :
«  L’Amour une Connexion Intérieure. »
(Editions Camélines.)

 " Si nous voulons un monde meilleur, empreint de plus de douceur et de plus d’amour, nous avons besoin, individuellement,
 d’apprendre à ouvrir notre cœur afin d’aimer et d’être aimé.
Si l’amour n’est pas présent dans votre vie,
si nous sommes sans cesse piégés dans des relations dénuées de générosité,
nous et nous seuls avons le pouvoir, à l’intérieur de nous, de changer ces situations.
Nous n’y parviendrons pas à l’aide de moyens logiques ou théoriques, mais plutôt en transformant nos relations les plus chères et les plus intimes. "


Guy H
« Dernière édition: 05 Octobre 2017 à 16:13:52 par Guy H » Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Synchronicité et épreuves dans l’adversité ou équinoxe de la vie. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.087 secondes avec 19 requêtes.