Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
04 Avril 2020 à 10:37:15

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: L’approche complexe d’un nouveau cycle printanier. 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: L’approche complexe d’un nouveau cycle printanier.  (Lu 46 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 213


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
L’approche complexe d’un nouveau cycle printanier.
« le: 21 Mars 2020 à 20:33:03 »



19 , l’Approche et  24, le retour.
Le premier hexa œuvre dans le visible et le second apporte une énergie de saison.



19 , l’Approche ou gouverner ou avancée positive ou

  " Montée de la puissance, moment où une force positive va de l’avant "
comme l’inspiration.

Le trigramme du bas est la Brume (du lac) celui du haut est la Terre.
C’est la symbolique du rivage. La terre au-dessus de l’eau provoque l’image de  surveillance.

Les mots : Avancée – accueil chaleureux – conditions prospères – influence accrue – optimisme –détente – venue .

Mais aussi :
Abaisser son regard sur, inspecter.
Daigner venir, honorer de sa visite. Approcher de, arriver, sur le point de, etc.

Autres symboles :
Un personnage aux bras grands ouverts – veille, protège, s’incline vers – trois ustensiles, trois bouches, le peuple.

Le Ricci : montée de la puissance, moment où une force positive va de l’avant.


Composé de six traits, les trois du bas composent le trigramme qui concerne la cause de la situation , ici c’est la brume et son côté paisible, entourant, diffusant.
Le trigramme du haut qui concerne l’effet de la situation, ici est la terre, le don de soi ou l’élan réceptif.

Mais l’idéogramme chinois représente un ministre et un prince
qui s’inclinent avec sollicitude sur les voix du peuple et de parcourir les villages,
 il y a trois bouches dessinées exprimant la multitude de paroles.

En fait la parole, la communication est réellement un pouvoir.
Ce H19 est donc le pouvoir de gouverner.

Pour gouverner il est nécessaire de s’approcher du peuple, de ces voix,
en d'autres termes, s’approcher sur ce qui est en devenir.


Approcher c’est se pencher avec bienveillance
sur ce qui s’éveille pour l’aider à grandir.
Une belle définition de l’apprentissage à aller vers.


C’est un moment de vitalité exubérante et plein de promesses
s’il est accueilli avec sollicitude afin que les énergies neuves
 et fraîches puissent se renforcer par l’échange avec des forces plus expérimentées.

On dit de ces moments d’approche qu’une situation prospère s’annonce,
 mais accompagnée d’une mise en garde concernant les troubles que
 la prospérité ne manque jamais de générer.

 Cette mise en garde est nécessaire car une période d’expansion
ne peut durer éternellement et
que notre tâche consiste à soutenir activement cette situation nouvelle,
avec toute notre énergie et une subtile attention.

Sur cinq traits de l'hexa expliqués, on parle de la manière de gouverner :

- en maintenant une ligne de conduite,
- en gouvernant le peuple par les sentiments (deux fois écrit),
- en n’utilisant pas de paroles suaves ni des phrases mielleuses,
- en gouvernant avec intelligence.

Quatre conseils à prendre en considération, à pas comptés !
Pour faire aboutir un projet, il faut s’en occuper avec le plus grand soin
et de s’accorder avec la saison, à commencer par la citation suivante du H24 :

" être à l’écoute de la nature par son Tonnerre et sa Terre."


24, le retour ou retour à l’ordre.

Le trigramme Foudre ou Tonnerre est surmonté du trigramme Terre.
Parvenue à son extrême limite, chaque situation connaît un retour
à son opposé.   

Le besoin d’enclencher un nouveau cycle se prépare comme une recette,
pas celle d’hier, non une nouvelle qui ne sera pas du " réchauffé ".
Et cette nouvelle manière d’échanger révèle notre Être,
celui qui bat à un rythme harmonieux, j’ai nommé : le CŒUR !

Les mots : retour – début d’un nouveau cycle – rythme approprié – régénération – caractère inévitable – améliorations constantes.

Mais aussi :
Revenir, retourner, rétablir, restaurer, de nouveau, exempter.
Autres symboles :
Mouvement de renouveau, revenir, retourner – la main qui dit : reviens !

Le Ricci : renouveau, moment où ce qui est fort reprend sa marche ascendante.


A l’inverse du H23, où il y avait un seul trait yang qui était sur le point
 d’être " éjecté ",
 là en ce H24,le retour,
le trait yang a fait sa " réapparition " par le bas et
 cette fois si son rôle sera de pousser les 5 traits yin.

Voici l’image du RETOUR.
A droite on voit le toit et les ouvertures de la maison,
 porte et fenêtre. (C’est du vide qui permet l’usage Chapitre 11 du Tao te king. Lao tseu)   
(A noter que plusieurs versions voient en l'image plus qu'une maison mais une cité.)
Ensuite en bas un homme sur le chemin, est évoqué le mouvement.

FOU ou FU est la maison où l’on revient,
 le retour de l’enfant prodigue, l’ " amendement ".

C’est également le pied gauche (faisant un pas en avant),
 qui représente le Ciel, le Yang, dans la Tradition chinoise.
Il va vers la ville, la terre, le Yin.

Cette  "Cité Antique a une double enceinte avec deux portes
opposés surmontées chacune d’une tour ",
elle est l’image de l’Espace terrestre que le temps
 va marquer de son empreinte car
 Temps et Espace sont liés comme les fils d’un canevas.
FOU, est le retour…
 le retour est la fin et le début d’une nouvelle situation.

Les textes disent :
"  Les éléments favorables qui semblaient
 jusqu’alors faire défaut,
 réapparaissent lentement et sont annonciateurs
de la venue prochaine d’éléments complémentaires et concordants."


Qu’y-a-t-il au cœur du 24 ?
L’hexagramme nucléaire 2, l’élan réceptif.

Le réceptif dit-on est l’ouverture nécessaire
qui rend possible le retour des éléments bénéfiques….
ça  " tombe" bien...réceptivité, fécondante, la terre demande
à être travaillée, le moment est des plus opportuns.

Le Tonnerre se trouve au cœur de la Terre, en fait, il l'ouvre un peu plus
ce yin parfait.
Au creux de l’hiver, le monde est enveloppé de nuit,
" moment de communion où tout
 est fondu dans la confidence et le rêve."
Le rêve de moissons prochaines.


La lumière s’est retirée, les êtres ont fait retour à l’indistinct,
c’est le solstice. Mais cet apogée est aussi un tournant.
Déjà une pâle lueur revient,
et l’on entend le tonnerre tressaillir dans le ventre de la terre.

Le tonnerre est mouvement, impulsion, impatience.
Lorsqu’il retentit aux tous premiers jours de l’année,
il annonce le printemps.
Ce n’est encore qu’une promesse,
car ce qui s’est enfoui dans la terre a besoin de temps pour s’affermir
et de sortir un premier germe.

 Écouter toutes les palpitations reconnaissables dans la nature,
 de ce qui s’entend comme de ce qui ne s’entend pas !
Sur terre la nature,
 fait-elle du bruit le matin… ?
Les premières fleurs font-elles un bruit à l'éclosion ?

Si un souffle vivificateur prend son essor observons sa forme nouvelle.
Cela exige beaucoup de patience et de tact
lorsqu’une poussée yang s’exprime,
l’heure choisie est comptée.

Un savoir faire s’impose, celui d’œuvrer à l’aide
d’un  " homme de bien " (assez yang) suffit d’aller à sa rencontre,
sa contribution est d'engager un cycle qui soit harmonieux !

Et si des conditions sont idéales pour gravir, prospérer, épouser,
il convient d’agir en prenant en compte les difficultés qui peuvent naître...
et d’accepter des points de vues différents recueillis parfois même des voix discordantes.

La force de tout dynamisme est d’appréhender ce qui survient.
L'’unique conseil est qu’à toute situation compliquée, embarrassante,
une force d’acceptation est bien plus utile que celle d’affrontement !


Associés, ces deux hexagrammes H19 et H24
apportent le conseil de s’approcher avec bienveillance c’est-à-dire
un comportement yin,
juste le temps de déployer
une énergie yang au moment du retour.
En plusieurs hexagrammes le Yi King recourt aux cycles des saisons
 pour symboliser
 l’alternace entre ombre et lumière,
l’expansion et la rétractation,
l’exubérance et le repli sur soi.

Chaque jour est un pas nouveau pour voir,
s'adapter en regardant,
contemplant autrement qu’hier puis grandir car les périodes fastes
ne durent pas éternellement.

Et si l’on agit dans le cœur, par le cœur et pour le cœur,
 il en résulte que toute action est porteuse de bonheur…
C’est apprendre à modeler en ce Cœur…… lieu où tout s’épanouit
et l'harmonie de s'exprimer.




De cette association nous avons en symbolique,
H19 : le trigramme Brume (du lac) en bas est surmonté du trigramme Terre.
H24 : le trigramme Tonnerre en bas est surmonté du trigramme Terre.

La brume, passe, ne fait qu’entourer, s’étendre puis de disparaître, elle est de passage sur cette terre.
Le Tonnerre lui, est au-dessous de la Terre (H24) et s’en échappe, bruyamment.
Cela évoque des déplacements, des mouvements dynamiques.
Approche et retour sont deux hexagrammes animés par l’Influx Cosmique créateur.

En ce H19, cette terre sur la brume évoque l’instinct nourrissant la passion.
C’est aussi y voir l’approche d’une personne qui se méfie naturellement d’un danger potentiel.
Et dans un souci de se sentir sécurisée, doit être apprivoisée avec soin.
Donc une approche faite de respect, toute yin.
 
En ce H24, si la terre est ébranlée par le tonnerre,
cette énergie de la terre va servir de base en un fracas,
il y a un besoin de secouer.
Le printemps va assurer la vie par un incessant aller et retour sans fin.
 Eau (pluie, humidité) soleil (chaleur).
On dit que le printemps s’emballe.

La vie est de s’entraîner à être constamment à l’écoute
 du tonnerre et de la terre, de toutes ces palpitations de la nature reconnaissables.

De cette association ,
il y a une idée forte d’un retour de cycle où
 il y a à appréhender une approche harmonieuse.
Déjà refaire des forces, laisser mûrir,
la progression repart de plus belle.



 

Guy H


[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuels cela est complètement fortuit car les baguettes utilisées apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire à cette étude.]





Journalisée
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 213


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Re : L’approche complexe d’un nouveau cycle printanier.
« Répondre #1 le: 22 Mars 2020 à 09:23:43 »

La vie la nature faune flore reprennent ses droits.

Un excès de pollution puis une diminution dorénavant….
des oiseaux piaillent dans Paris on ne les entendaient pas avant.
On ne leur prêtait pas attention.
Je viens de voir passer deux cygnes ce matin...c'est un signe  !

Diminution des circulations, autos avions…..et si on nous demandait de repenser nos modes de vie et de se recentrer sur l'essentiel de la vie !

L'évènement majeur qui touche la planète en cette année 2020
est une opportunité à ouvrir une nouvelle page blanche sur le Livre ouvert
 de la vie !

Guy H
« Dernière édition: 22 Mars 2020 à 09:26:12 par Guy H » Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2242



Voir le profil
Re : L’approche complexe d’un nouveau cycle printanier.
« Répondre #2 le: 22 Mars 2020 à 09:32:36 »

Je plussoie,  Guy H Lèvres scellées



Dans cette vidéo , l'approche d'un maître Hiroaki Suzuki...


...et le renouveau pour un bonzaï de 500 ans






« Dernière édition: 22 Mars 2020 à 10:34:45 par Izazen » Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: L’approche complexe d’un nouveau cycle printanier. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.093 secondes avec 19 requêtes.