Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
30 Mai 2020 à 09:53:58

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Observer et accueillir. 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Observer et accueillir.  (Lu 85 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 206


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Observer et accueillir.
« le: 06 Avril 2020 à 17:52:38 »





20, la contemplation, regard, vue sur les choses, modèle
ou vision sacrée et 44, rencontre, résister à la tentation, être accueillant ou
attraction mutuelle, en fait accueillir ce qui arrive.



20, la contemplation, regard ou vision sacrée.
  KUAN.


Le trigramme Terre est surmonté du trigramme Vent ou bois.
Le Vent court sur la Terre atteignant et touchant toute chose.
C’est l’image symbolique du regard circulaire.


Les mots : obtention d’une vision d’ensemble – observation libre d’attachements – compréhension accrue – solitude –
intégration grâce à la réflexion.


Mais aussi :
Regarder au loin, observer d’un lieu élevé. Contempler, examiner. Parcourir et visiter un pays. Aspect, vue, apparence. Juger, conjecturer, deviner. Conception, point de vue, idée. Faire voir, faire connaître, instruire, informer.
Lieu élevé d’où l’on peut voir de loin, belvédère.
Monastère, temple taoïste.

Autres symboles :
Une chouette – l’œil capable de voir dans le noir – le regard de la chouette – regarder l’invisible de la situation – contempler – observer – un monastère – un belvédère.

Ricci : perception de l’invisible, moment où l’on saisit
 L’influx des énergies cachées.


Cet hexagramme est particulièrement
imagé par les traits (yin et yang)
 deux traits yang surmontent 4 yin.
 Cette image est une tour,
depuis laquelle il est possible de voir loin mais
d’où depuis le lointain elle sert de repère.
La vision est dite circulaire.

Pierre Faure écrit c’est le : « Travail du vent sur la terre…
Le vent se propage sans se soucier des frontières qui séparent les êtres.../…
Les rois d’autrefois se déplaçaient dans les régions comme le vent se déplace.
Ils prenaient connaissance de l’état du royaume avant de promulguer leurs décrets,
comme le vent visite la terre multiple et travaille à la remodeler…/… »


On en vient à la nécessité de choisir ce qui est important de voir
et l’importance de voir le sacré.

Autre image par l’idéogramme, à gauche,
 est celle d’un héron, oiseau criard portant une aigrette.
C’est un animal grave et digne et
l’idéogramme qui représente cet animal,
lui donne deux bouches comme pour inciter
 sur sa voix dont la puissance attire la femelle.

A droite un œil est immense, placé sous un homme
qui fait effort pour voir au-dessus de la foule et
cet immense œil montre que l’homme est fasciné et attiré
 … peut-être par l’envie car tourné vers l’intérieur.

 KUAN est " la dignité que l’on regarde ".
Double vision si j’ose dire.
Il est dit, tout le monde regarde
mais les uns regardent dans l’attente de quelque chose et
les autres à la recherche du moyen d’obtenir ce quelque chose.
Dans tous les cas ce n’est pas au présent
 qu’il faut conjuguer l’objectif mais au futur.

La forme de l’hexagramme représente un temple ou une ancienne tour taoïste,
symbole des différents corps de l’être humain:
physique, astral, mental, âme et spirituel.

Le temple permet de voir et d’être visible, tel un phare ou un modèle,
 soit depuis son portail, soit de puis son sommet.
 Le portail permettant de focaliser la vision.
Le sommet lui représente le chemin permettant d’élever sa vision afin d’acquérir la clarté d’esprit.
La vision sacrée est mise en éveil.

En   " le Mémoire de la Mue " Paco Alpi et Alain Constantin apportent un supplément à ce H20 :
" Sur la Terre , le Vent.
Voir loin…Entendre vrai…
Regarder en face, la réalité,
Le futile comme l’essentiel,
Au-delà des apparences.
bienveillance ?
observer et méditer,
Attentif, circonspect,
Visiblement respectueux. "


Cela réclame aussi d’avoir une attitude grave, réfléchie dans la contemplation,
où chaque geste aura un sens et des conséquences.
C’est également le temps de faire un bilan…
bilan de ce qui a été accompli et
donc vu sous un autre regard que l’initial.
Voir autrement qu’hier.

L’objet ou le but visé (en cet hexa) doit occuper
tout notre esprit et rien ne doit le distraire
 s’il l’on veut réussir.
Ici ce n’est pas la réalisation
ou le but qui sont importants, mais ce qui les précède.
On va donc servir de point de mire à des regards
et il nous faudra agir en conséquence,
 attentif à nos moindres actes.

Et si notre vision s’élargit parce qu’au "cœur"
du H20 se trouve  le H23, l’éclatement…
une vision nouvelle a besoin d’abord
que l’ancienne s’effondre ,
 vole en éclats.

Comme si le temps de la disparition
 (de l’ancienne vision) est propice à l’élévation du regard.
La vision inspirée de la contemplation du divin est dotée d’un pouvoir spirituel.
La droiture s’impose d’elle-même.

Cet hexagramme a une importance particulière
 car il plonge dans le regard,
celui de tous les jours et
 manifestement cette plongée dans
ce regard renseigne, enseigne.
Celui qui a une vision éclairée ne fait pas la différence
 entre lui-même et le reste de l’existence.

Il n’y a aucune frontière, son point de vue est :
  "Je suis tout ce que je perçois et tout ce qui existe est  en moi. "

On dit que celui qui voit loin et dont la pensée est profonde, inspire
 le respect et influence les êtres sans qu’ils le sachent.
Au cœur du regard porté sur le quotidien…… est venu l’instant de réfléchir à
la vie,
 de prendre du recul par rapport à l’activité et
à l’emprise d’un esprit affairé,
 et d’expérimenter la nature profonde d’un détachement serein.

 François Roustang écrit ceci sur le regard :

"  Lorsqu’on fixe un objet, on supprime l’environnement
dans lequel il se situe. Mais alors il devient impossible de voir.
Le rapport de la figure au fond est nécessaire pour qu’il y ait
perception; si le fond est effacé, la figure l’est aussi."


  " Ô quand tu nous tiens, tu apportes souplesse et don de soi. "
cette citation incite à se limiter à l’instant présent et de contempler ce qui va encore déranger le regard, cette perception nouvelle.

A la vue de cette vision nouvelle, il est important de ramener son regard à son comportement, ses paroles, ses actions dans le quotidien
et d’apprécier la méditation à l’écart de toute ambiance tumultueuse.

Parfois même, il n’est point nécessaire de connaître la source de la vie
pour en apprécier l’onde.
Un fait marquant a lieu, une rencontre
comme une attraction spontanée, accueillante : le H44 de donner le "la"
à cette musique.



44, venir à la rencontre ou attraction des opposés,
être accueillant et résister à la tentation.


Le trigramme Vent en bas est surmonté du trigramme Ciel.
Le vent parcourt l’univers et bouleverse tout ce qu’il rencontre sous le ciel.

Les mots : séduction – tentation – magnétisme – rencontre passionnelle –
 moitié-moitié – mariage – union sexuelle.


Mais aussi :
Rencontre, rencontrer, trouver sur son chemin. Fortuit, bon vertueux.

Autres symboles :
Une femme se penche pour nourrir ceux qui sont au-dessous d’elle
 – une femme impressionnée – rencontre – c’est le souple qui rencontre le ferme.

Le Ricci : rencontre, moment où l’élément faible vient affronter l’élément fort.


 Les deux trigrammes composant cet hexa sont
 l’image du Ciel sous lequel, le Vent souffle.
L’image est un prince à droite, qui se penche et écoute la voix (bouche) de son peuple.
A gauche se trouve dessinée une femme,
c’est la rencontre du prince et de la bergère.

En Chine on dit
" ordre et paix quand les femmes sont à la maison ".
Ici dans l’image, en voici une au dehors de la maison: est-ce une erreur ?
Elle est auprès d’un prince qu’elle essaie d’enjôler
 en s’adaptant aux circonstances et
aux dispositions de l’homme qu’elle veut conquérir et utiliser.

Mais le prince est celui qui dispense ses ordres et
 les proclame aux  quatre orients.
Le ciel est la force qui habite les êtres et les anime sans relâche ;
Le vent est le souffle qui les plie et les contraint à s’établir dans leur forme
Le vent est le messager du ciel.

Il en traduit l’ardeur et freine son élan pour mieux
 le diffuser vers les quatre horizons.
Prodigalité du Ciel, dont le Vent apporte le germe
 que chacun déploiera selon son orient.

En résumé, ce guide suggère qu’il faut aller son chemin,
parfois énergiquement,
voir les gens et les choses
sous un autre éclairage
et écouter l’avertissement
que donne le réalisme des situations problématiques,
provenant de plus jeune que soi.

K.Anthony précise que : " « venir à la rencontre » désigne le Principe cosmique (Yin-Yang)
selon lequel l’attraction attire les aspects complémentaires les uns vers les autres.
Cela s’accomplit en temps voulu, sans besoin de pression ni d’effort.
Lorsque les choses prennent le temps dont elles ont besoin et suivent leur cours naturel,
elles mûrissent et s’accomplissent de la meilleure manière possible.
Le tout se déroule à l’échelle de l’atome, par transformation – ce qui crée une unité durable -, jusqu’à ce que l’objectif soit atteint. "
Evidente allusion au Dao.

Les êtres doivent se rencontrer pour fixer des règles,
donner des ordres, recevoir des instructions,
mettre des frontières, nourrir des êtres, et par
ces échanges les amener à  " avancer ".

Nécessaire est cette avancée primordiale vers un nouveau cycle
même si affronter les antagonismes peut effrayer.
Ce qui inspire à comprendre les complémentarités,
un sens universel doit traverser nos regards, la paix !


" Deux oiseaux, dès le lever du soleil,
 viennent sur la terre picorer.
Le soleil s’élève et devient de plus en plus brillant.
Grandeur de l’éclat "
disent les textes.


Que dire de cette association H20 et H44
que tout dépend d’une vision des changements puis d’accueillir
le « tissage » de ces changements, cela peut secouer l’entendement humain
et même de pénétrer au-delà du pensable.
Maîtrise et harmonie s'entendent très bien, dès lors on mûrit.
Des lors on va à la rencontre de ce qu’il se passe dans le pays, d’aller vers
les gens,
c’est le sens des partages et de modeler dans l'intérêt général.

Cette association H20- H44 est porteuse de réflexions
utiles pour apprécier ces moments précieux observés.
En leur pictogramme dans l’un (H20) deux bouches insistent sur la douceur de la voix qui peut être fascinante ; dans l’autre (H44) un prince écoute les paroles qui sortent d’une bouche.

Symbolisme des trigrammes :
H20 : le trigramme Terre en bas est surmonté du trigramme Vent (ou bois).
H44 : le trigramme Vent (ou bois) en bas est surmonté du trigramme Ciel.

Le vent s’il court sur terre c’est qu’il est dirigé en tout point à couvrir, découvrir,
la loi universelle des changements, c’est un vent porteur qui plaque la terre comme cette terre plaquerait la lumière.
Ce vent est toujours en lien avec le ciel, espace infini, un régal pour ce vent d’aller où bon lui semble……d’acueillir les changements.

Les changements en fait d’apparaître et éternellement d’être des composants de la nature
de tout ce qui est !
 Etoiles, trous noir, galaxies, planètes, ciel, terre, faune flore, et l’humain dans tout ça de s’écrier :" ça marche !  "
L’origine étant alors mise en veilleuse restant encore comme secrète et résumée
 par ce seul « bigbang ».

Et pour image une citation pleine de sagesse, profonde de Zhong Yong XIV. :

"  L’homme de bien se conduit selon la place où il se trouve
sans rien désirer en dehors…[…]
 Rien ne pénètre en lui au point
qu’il ne se trouverait plus lui-même."


Ces H20 et H44,
invitent à percevoir cette immense " boucle du temps "
après en avoir observé la nature par une méditation personnelle !

L’entente entre Yin et Yang donne la mesure en harmonie
expression pleine de l’unicité,
 et quoi de plus beau que de l’observer
comme lorsque nous abordons une rive nouvelle d’un immense océan.



Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuels cela est complètement fortuit car les baguettes utilisées
 apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire à cette étude.]

Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : Observer et accueillir.
« Répondre #1 le: 06 Avril 2020 à 18:37:35 »




Elever le regard, prendre recul et distance pour voir tous les contours ,ramifications et  les sources d'un problème.







Vue du ciel, le ciel regarde la terre et voit tout le réseau qui mène à l'immense océan .


Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Observer et accueillir. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.385 secondes avec 19 requêtes.