Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
24 Octobre 2020 à 19:53:43

Izazen  |  Au jardin des échanges  |  Aux nouvelles, actualité, découvertes  |  Psychologie (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: S’émerveiller 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: S’émerveiller  (Lu 345 fois)
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
***
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2275



Voir le profil
S’émerveiller
« le: 13 Avril 2020 à 11:07:48 »








S’émerveiller




être présent face à la magie
de votre vie quotidiennes
offre des bénéfices uniques







A quand remonte la dernière fois que vous avez observé, bouche bée, le yeux grands ouverts, quelque chose de si merveilleux que votre cœur s’est arrêter de battre ? Souvenez-vous d’un moment où vous vous êtes senti vraiment impressionné par quelque chose, vous vous souviendrez sûrement de l’adrénaline que cela a créer en vous. Les sentiment de joie, d’émerveillement et, hormis une réaction spontanée face à un don, une vertu, une beauté, une menace ou quelque chose de surnaturel, il est l’une des plus grandes sources de bien-être au monde.

Jusqu’à récemment, il existait peu de recherches sur les l’expérience et les bienfaits de l’émerveillement. Mais ces 15 dernières années, les études menées par le Professeur en psychologie Dascher Keltner et son équipe, de l’université de Californie à Berkeley, ont commencé à montrer les bénéfice profonds pour l’esprit, le corps et le lien social.

L’émerveillement que nous rencontrons lorsque nous sommes en immersion dans la nature, est particulièrement fort. Selon une étude de l’Université de Californie à Berkeley qui a suivi les changements psychologiques et physiologiques chez les vétérans de la guerre et des jeunes des quartiers défavorisés lors d’une excursion rafting en eaux-vives, l’émerveillement a montré qu’il permettait de réduire les symptôme de stress post- traumatiques d’environ 29 % et le stress global d’environ 21 %. Le principal auteur de cette étude Craig Andersion a noté que l’émerveillement pourrait être l’ingrédient actif expliquant pourquoi être avec la nature nous fait du bien. » 

Un sentiment accru de bonheur et de satisfaction à l’égard de la vie en est une récompense manifeste, mais les bienfaits ne s’arrêtent pas là. D’un meilleur système immunitaire à une générosité, une humilité et un esprit critique accrus, l’émerveillement pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour lutter contre les problèmes de santé et de bien-être.

La recherche scientifique sur ce sujet est récente mais la révolution dans notre compréhension, au-delà de la sphère religieuse, à commencé en 1757.

Le philosophe Edmund Burke, auteur de « A philosophical Enquiry into the Origin of Our Ideas of the Sublime and Beautiful » ( la recherche philosophique sur l’origine de nos idées du sublime et du beau) décrit l’émerveillement que nous ressentons, non seulement lors d’un rituel religieux mais aussi dans nos expérience sensorielles quotidiennes. Au milieu d’un concert époustouflant ou en écoutant les cordes de la guitare d’un artiste de rue. En présence d’une gigantesque cathédrale d’arbres, ou en observant les infimes détails d’une feuille de votre jardin. En voyant quelqu’un que vous aimez faire quelque chose qui vous rempli de fierté, ou un acte de gentillesse de la part d’un inconnu.

L’émerveillement est autour de nous, bien en vue, si on prend le temps de l’observer. Mais qu’est-ce que l’émerveillement ? Et pourquoi connaître  émerveillement apporte tant de bienfaits ? La docteur en philosophie Deanna Minich enseigne une approche basée sur l’être pour nourrir et combler le fossé entre la science, la spiritualité et l’art de la médecine. De cette manière, elle rencontre souvent les effets de l’émerveillement dans son travail et le bien qu’il procure à ses patients et dans le monde en général.

« L’émerveillement est un sentiment intense de stupéfaction lorsque l’on vit quelque chose qui surpasse la compréhension de soi-même et le monde dans lequel nous vivons. Avoir conscience de l’existence de quelque chose qui est plus grand que nous et le rôle que nous jouons peut avoir un énorme impact sur le bien-être  émotionnel. » explique Deanna.

« La recherche suggère que cette perception de l’immensité diminue le sentiment du soi et à l’inverse, offre un sentiment de lien aux autres, au sein de notre cercle d’amis immédiats mais aussi avec la famille et l’humanité dans son ensemble. »




Texte : Ruby Deevoy
« Dernière édition: 13 Avril 2020 à 11:10:47 par Izazen » Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des échanges  |  Aux nouvelles, actualité, découvertes  |  Psychologie (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: S’émerveiller « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 10.292 secondes avec 21 requêtes.