Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
30 Mai 2020 à 20:24:27

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Rester déterminé et les pieds bien sur terre. 0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Rester déterminé et les pieds bien sur terre.  (Lu 97 fois)
Guy H
Grappe de parlotte
****
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 206


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Rester déterminé et les pieds bien sur terre.
« le: 04 Mai 2020 à 11:48:43 »


43, la détermination ou se montrer résolu et
30, filet d’oiseleur ou lumière.

 
La décision est comme se lancer en avant,
il y a toutefois à respecter la manière de faire.
Cela va dépendre ou pas d’une mise en lumière.

L'ordre de succession des hexagrammes est à prendre en compte.
H42 est l'augmentation...(H41 diminuer), vient le 43, car à un moment donné
une résolution
est de mise
et mettre fin à ce qui prend l'allure d'une dangereuse inflation,
un débordement.



43, la détermination ou résolution, gérer les débordements.

Le trigramme Ciel est surmonté du trigramme Brume.
Cinq positivités attaquent l’unique négativité, cela traduit une situation dangereuse
qu’il est impossible de maîtriser par manque de talent,
ou que les puissances adverses soient excessives.

L’image symbolique d’une Eau qui déborde et submerge tout.
Un conseil est donné : décider de se retirer avec prudence.
Connaître sa faiblesse et la puissance adverse permet de régler sa conduite
et d’éviter un danger.
(Ce conseil est aussi valable pour des circonstances actuelles dans le pays.)

Les mots: résolution - fermeté intérieure - absence de compromis - concentration inébranlable - mise à l'épreuve du caractère - intégrité - examen de conscience.

Mais aussi :
Décider, décréter. Résolument.

Autres symboles :
Une main tenant une planchette de bois – détermination – un sceau – un cachet – un document attestant de l’identité, de la fonction, du contrat passé – faire une brèche.

le Ricci : dénouement, moment où le fort doit agir avec résolution contre les éléments adverses qui faiblissent.


En l’image de ce H43, nous trouvons une main tenant une hache,
 est évoquée l’idée de trancher, partager.

Le trigramme du bas étant le ciel et au-dessus du ciel se trouve la brume….
On dit que la marche du Ciel est puissante, sa force infatigable, sa lumière souveraine.
Lorsque qu’une brume légère se hisse à sa hauteur, elle exacerbe son désir et voile son éclat.

La brume est signe d’inconséquence et ses effluves portent vite à l’égarement.

La résolution est le temps des paroles décidées et des gestes déterminés.
Dès lors c’est l’alliance périlleuse de la force et de la facilité.

Comme ce H43 évoque souvent le danger que court
celui qui est sur le point de réussir,
 il y a nécessité de doigté, de l’intelligence, de la responsabilité,
car la vraie force du ciel n’est pas d’outrepasser son pouvoir en s’imposant brutalement.


Dominique Bonpaix en son ouvrage le "Yi Jing pour les nuls" présente la situation la plus juste de ce H43:

"Cette une accumulation de tensions dangereuses.
Plus de tergiversations, il est impératif de s’exprimer résolument et sans crainte pour percer l’abcès.
Cependant, il y a un péril réel à se laisser emporter par ses paroles.
C’est pourquoi, il faut avant tout s’assurer du bien-fondé de ses propos et se mettre en accord avec ses proches.
Une attitude emportée ou agressive se retournerait contre soi.
A partir de là, il faut avancer résolument malgré les difficultés, sans perdre son objectif de vue. "


" Lorsque la rive n’est plus qu’à quelques portées de rame,
 la dernière vague peut encore faire chavirer la barque. "

 
"La force morale triomphe de la faiblesse.
Il importe que certaines règles soient observées."


Si la brume s’en tient à adoucir le tranchant de la force céleste,
elle est alors cette rosée qui retombe lentement comme le plus beau des dons du Ciel.

Alors la résolution à prendre doit être canalisée afin d’éviter des risques bien précis :
-le premier – et le plus évident – consiste à se laisser entraîner par un excès de confiance dans ses propres forces et à " baisser la garde" au fur et à mesure qu’on se rapproche de la ligne d’arrivée, en s’exposant au risque de trébucher sur un dernier obstacle.

-Le second est plus insidieux, car ses sources sont enfouies au plus profond de notre inconscient. Il s’agit de la peur du succès, de la crainte de ne pas être à la hauteur du but recherché. D’où une crainte beaucoup plus fréquente qu’on ne pourrait le penser, et qui peut conduire à saboter par des actes irréfléchis le long travail accompli.


En ces deux cas, le H43, la résolution, invite à aiguiser les capacités de clairvoyance ;
 que le danger évoqué par le  " jugement"  se trouve à l’extérieur ou à l’intérieur, il faut d’abord être capable de le voir avant de penser à la manière de l’affronter, les divergences doivent être parfaitement exposées, explorées.

Autre idée par l’image : cette main droite,
symbole de pouvoir et d'activité, tient un objet partagé en deux.
Il s'agit de prendre une décision qui mettra fin à quelque chose
ressemblant à une inondation envahissante,
 mais surtout "ne pas poursuivre l'ennemi s'il y en a un",
et ne pas faire d'accusation...
cela enclencherai un effet inverse que celui recherché.

Le danger demande de ne pas agir à la légère et sans précaution.
Il faut ou diviser, ou partager,
 ceci sur un plan pratique en excluant toute idée abstraite.
Une fois le plan fait avec une intelligence circonspecte
comme si on maniait le feu,
 on peut se mettre à l'oeuvre.

 
Mais comme écrit aussi Cyrille Javary et Pierre Faure dans leur
 " Brique rouge ":…/...
 c’est aussi une métaphore (que celle de voir l’homme grand)
 qui indique à prendre de la hauteur
par rapport au problème en l’extériorisant au maximum,
en le verbalisant."


Conseill : prendre une plume et s’efforcer de décrire la situation
 aussi clairement que possible,
 comme si l’on s’adressait à un sage pour lui demander conseil.
Ce système qui paraît infantile à certains,
s’avère efficace chaque fois que l’objectif
est de cesser de tourner en rond et
 d’envisager de façon plus équilibrée
une question qui pose problème.

Un guide pour emporter la décision utile comme pour sonder l'invisible lumière.

Le guide par son feu éclatant, brillant, va illuminer ce "dessein" universel,
destin d’une décision.
Sans oublier d’établir l’harmonie avec soi-même, ses compagnons et la Nature.



30, le feu ou ce qui s’attache, la saisie ou " filet d’oiseleur" ,
lumière, force et beauté, clarté, ou synergie.


Le H30 est composé du trigramme Feu redoublé.

Les mots : feu – illumination – inspiration – dévotion – passion dévorante – régénération – spiritualité – vertu – éveil .

Mais aussi :
Quitter, se séparer, s’éloigner, s’écarter (de la norme).
Deux, ensemble. Rencontrer par hasard. Appartenir à, adhérer à.

Autres symboles :
L’arrière-train d’un bovidé, sa tête surmontée de corne et un oiseau – un buffle d’eau et son petit héron, image de ce qui est lié – pique-bœuf – hésitation entre partir et rester – un filet – un réseau – fascination – lumière – vers le haut.

Le Ricci : Splendeur, moment où, des profondeurs, surgit l’éclat multiple de la beauté.


Avec un guide pareil,
 il est nécessaire de faire face à l’éclat,
 au rayon de lumière qui éclaire subitement l’émotion, l’incitation
et ensuite de les plaquer au sol, c’est-à-dire dans le présent.

Plaquer au sol un rayon de lumière s’apparente
à freiner avec douceur.
Le soleil (ou les cycles du soleil) est évoqué en ce H30, c'est aussi :
une lumière intérieure, les prises de conscience,
 les objectifs, la vision, la clarté pétillante,
 le travail en tandem, la coordination, la synergie,
 le combustible c'est-à-dire la source d’énergie nécessaire à la lumière.

La lumière dit-on resplendit deux fois.
Une première fois dans le cœur du sage,
 dont c’est toute la noblesse que de se prêter à cette gloire.
Une seconde fois lorsqu’il la transmet au-dehors,
pour mieux l’enraciner dans le concret de la terre.
L’arbre est encore contenu en ce H30 mais peut aussi subir un incendie.


De plus la lumière n’a pas d’ombre, allumez une allumette,
 éclairée si possible par un projecteur et regardez ce phénomène,
l’allumette (en bois) à une ombre, pas la flamme.


" Tu t’exerçais à être aveugle pour mieux saluer cette clarté
que seule l’obscurité possède : celle qui est hors de vue
et qui enveloppe le secret. Non pas un secret dissimulé
mais l’évident, le manifeste secret de l’être, de la vie, la mort. "

 Jean-Luc Nancy dans Hommage à Jacques Derrida.

Une belle image est donnée par ce guide, le feu, la flamme,
laquelle dépend de ce sur quoi elle brûle.
De plus si elle n’est plus alimentée, elle s’éteint.
La flamme, de par sa dépendance et sa docilité,
 émet de la lumière.
L’image laisse entendre que la clarté
 s’obtient grâce à la dépendance vis-à-vis
de quelque chose de plus élevé
 que soi-même et grâce à la docilité.
Ainsi le guide aide à une compréhension parfaite de tout ce qui peut éblouir.

De Gaston Bachelard ceci :
"  La lumière ne fait donc rien.
Elle attend l’œil.
Elle attend l’âme ".

Dans  La psychanalyse du feu.

Sachant que toute évolution (ou obstacle) contient en elle (en lui) de l’harmonie,
toutes avancées dans le bien,
vécues en une pleine conscience,
 est appréciable.
C’est l’art de voir grand, ensuite de se maintenir dans le yin,
qui a pour effet de démarrer le processus yang,
sa contrepartie et la décision naît.


Cette association fait rappel
à un nécessaire essentiel !
Tant que nos sentiments nous rendent dépendants
de choses incorrectes,
 nous ne pouvons pas voir avec clarté.
En nous détachant des dépendances incorrectes et
en nous attachant à ce qui est plus élevé que nous-mêmes,
 nous atteignons la clarté ou lucidité par le calme.

Il est suggéré par cette association une méthode pour déployer des connaissances acquises
progresser et de savourer le moment propice
pour engager une action à son heure
et de surmonter une "émotion qui peut être incorrecte.

Les oiseaux comment apprennent-ils à voler ?
En s’élançant dans le ciel.
Chaque jour est comme un vol d’oiseau
majestueux, libre comme  le vent,
il "colle" avec ce vent.
Et s’il ne colle pas à ce vent, il chute.

Les trigrammes de ces deux hexas éclairent cette association H43 et H30.
Déjà par des mots simples comme décision et éclairage,
deux mots ouvrant une perspective
de comment agir en pareille circonstance si lumineuse.

Le symbolisme de ces deux hexas est simple :
H43 : le trigramme Ciel en bas est surmonté du trigramme Brume (du lac).
H30 : le trigramme Feu est en bas comme en haut.

Un ciel pour montrer une dynamique et la brume, ces gouttelettes d’eau comme menaçantes.
Il y a dit on danger dans la décision, et surtout
« …/…cela n’est pas profitable de recourir aux armes…/… »
Un feu vient-il à embraser la situation ?

Lorsque le feu émet son énergie sur terre tout progresse, faune, flore, humain
et lors du haut d’une montagne, il voyage (le feu).
En plein jour cette progression des éléments naturels de la vie sont visibles et nous apprend à en conserver un respect, une distance.

Ne pas faire feu de tout bois,
 l’expression ancienne étant faire flèche de tout bois.

Il est des précautions à prendre en telle décision qu’une prudence est de mise, c’est ce feu en symbolisme qui rappelle la notion de danger et pas forcément la brume.

Le feu, activité Yang hors norme
éclaire les épreuves de tout échauffement ou incendie des émotions
face à la nature.

Une autre image d’une autre version donne ceci de ce H30.
Celle de deux animaux, l’un fabuleux la licorne et l’autre l’oiseau.
Beaucoup de légendes ont décrit la puissance de la licorne et sa pureté,
 qui ne sont pas terrestres.

L’autre image est un oiseau qui vit dans le ciel dont il apporte les messages sur terre.
Dans cet idéogramme, licorne et oiseau font un bout de chemin ensemble :
ils se joignent, s’attachent, puis se quittent.

En son ouvrage « le Perpétuel devenir »
 Marguerite de Surany apporte sa version du H30:
"La licorne est un animal fabuleux dont la licorne unique, symbole de puissance spirituelle, de fécondité et de pureté, est masculine par sa forme de phallus, et féminine par sa partie creuse.
Les Hébreux disent que la corne est en relation avec Yavé et qu’elle est faite de rayons lumineux : la Tradition lui donne l’éclair comme symbole.
Le yi king dit " Le soleil et la lune sont en contact avec le ciel".
 La licorne androgyne est en contact avec le divin.

L’oiseau est le messager qui unit le ciel et la terre.
En Taoïsme, il est le symbole de la libération de la pesanteur.
La lumière descend du Macrocosme dans le Microcosme sous la forme d’un rayon lumineux appelé "éclair."


Les questions traitées de tout attachement par le feu subissent un même sort
celui de s’enflammer, parfois de s’éteindre mais si des braises subsistent,
 un peu de vent et c’est reparti.
Peut-être ce feu est trop beau pour durer ?
Tel un éclair, une foudre, tout ici ne dure qu’un temps,
seul le soleil persiste à réchauffer
une décision opportune.


 

Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuels,
 cela est complètement fortuit car les baguettes utilisées
 apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire pour cette étude.]



Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 2281



Voir le profil
Re : Rester déterminé et les pieds bien sur terre.
« Répondre #1 le: 04 Mai 2020 à 15:07:49 »



Merci Guy H pour cette étude fort bien documentée et imagée  Lèvres scellées


Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Rester déterminé et les pieds bien sur terre. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.146 secondes avec 19 requêtes.