Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
03 Mars 2021 à 20:12:50

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Un jour constant en imprévus. 0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Un jour constant en imprévus.  (Lu 226 fois)
Guy H
Liseron du clavier
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 181


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Un jour constant en imprévus.
« le: 03 Janvier 2021 à 18:30:43 »


   

32 la durée ou constance, endurer et
le 25, le spontané, imprévu, intuition connectée.


Que dire de cette association H32 et H25 ?

L’hexa " évènementiel " indique une constance accompagnée du
 guide H25, cela tend à s’apercevoir qu'il y a comme du déjà vu lors de circonstances imprévues, spontanées. La part d’intuition personnelle est mise à l'épreuve.



32, la durée, endurer ou permanence, constance, mariage.

 Ce H32 a le trigramme Vent en bas surmonté
 du trigramme Tonnerre qui indique une permanence d’un comportement
 disons conforme aux exigences de la situation.

Les mots : constance – continuité – endurance – persévérance – maturité – renforcement – stabilité – engagement profond.

Mais aussi:
Ordinaire, habituel, quotidien, coutumier, durable, constant, continu, permanent, persévérer.

Autres symboles :
Un bateau engagé entre deux rives et un cœur qui bat – avoir le cœur bien accroché pendant la traversée – persévérance – tenir quoiqu’il advienne – se maintenir – quotidien – habituel – durer – longtemps.

Le Ricci : Pérennité, moment où les échanges
 entre le fort et le faible s’effectuent favorablement et assurent la continuité du développement.


C’est le seul hexagramme nommé à l’aide du signe du cœur
et désigne tout ce qui se rapporte à la pensée, à l’émotion, ce qui induit leur maîtrise.

Belle image chinoise que ce H32, à gauche un cœur, et,
 par extension, les sentiments ou émotions.
A droite une barque, sorte de bac qui assure
une liaison entre deux rives, c’est un va-et-vient
 permanent (on peut dire entre Ciel et Terre).
On peut aussi y voir systole et diastole du muscle cardiaque.

Nous avons alors une belle définition :
la constance des sentiments.

Comme les chinois place le siège
de la pensée dans cette viscère qu’est le cœur,
 c’est des sentiments/émotions qui en  "sortent ".
Le H30 évoque comment prend naissance une émotion,
le H31 est l’hexa de l’ émotion elle-même "décortiquée, " vécue.
En final le H32 apporte la maîtrise d’une émotion.
A la maîtrise de celle-ci on passe à faire retraite avec le H33.
 
Savoir qu’avant toute explication détaillée,
 il faut citer les textes des 6 traits.


1)  Agir, au maximum, mais seulement de temps à autre, ne mène à rien.
2)  L’inconstance consolide l’erreur.
3)  La constance prévient l’erreur.
4)  Un homme inconstant est comme une chasse sans gibier.
5)  A chacun ses vertus, qui doivent être constantes : celles de l’homme ne sont pas celles de la femme.
6)  La constance est le contraire de l’effort.


A ces avertissements est contenu un mode
de perception de ce qui est juste et bénéfique.
La durée c’est traverser (voir la barque)
 différentes périodes sans dommages
 et surtout en s’adaptant à chacune d’elles.

Tonnerre et Vent mêlés donnent la constance,
ainsi l’homme de bien se tient droit sans changement
dans son orientation.
Turbulences, secousses, remue-ménage,
 malmené comme au milieu d’une traversée éprouvante,
l’homme se tient droit dans l’orage,
retient son cœur qui chavire,
surveille les remous qui voudraient l’emporter.

D’un côté, c’est le Tonnerre, le seigneur du mouvement,
 qui agite et entraîne, pressé de découvrir et tourné vers l’ailleurs
 (tel un voyageur).
De l’autre, c’est le Vent, la force qui ordonne,
 retient et rabat, qui par son insistance fini par faire plier.

Mouvement vers le dehors, pression vers l’intérieur,
(encore le cœur imagé)
des courants qui s’opposent mais se complètent aussi :
 par un enracinement patient,
 les impulsions se changent en force plus intense ,
 comme si se forgeait un art du second souffle,
 comme si se pensait là le pouvoir de durer.
cela mène à une belle sentence:


" Accepter de persévérer quoiqu’il advienne,
est la marque d’une maturité, mettons la en pratique
tout en canalisant les ardeurs.
. "


Et quel guide alors parfait à cette maîtrise des émotions ?
Faut-il ne rien faire pour les maîtriser ?
Se maîtrisent-elles d’elles-mêmes ?

Il s’agit de se doter d’un regard au-delà du visible pour connaître cette maîtrise......
est-ce la définition de la méditation ?

Une belle citation l’image.
“ L’abandon à soi n’est pas l’abandon de soi,
mais sa floraison.”

“ Whisper in the dark.”.Felicia Simion.

Le guide est d’être imagé comme l’éveil soudain d’une fleur, l’éclosion d’un poussin.
Mais encore Carol.K.Anthony  et Hanna Moog ajoute à ce H25 :
" L’innocence. Ne pas avoir d’attentes. Ne pas projeter. "


25, l’innocence, le spontané ou encore sans illusion, l’intuition connectée, pureté du cœur.

Le trigramme Foudre est surmonté du trigramme Ciel.
Le Tonnerre ou Foudre exprime le mouvement (parfois fort)
or le mouvement obéissant au Ciel est dans l’ordre du monde,
tandis que le mouvement ou l’acte né du désir humain
engendre le plus souvent le désordre et la peine.

Ce H25 est celui de l’extrême sincérité…ou Wou Wang.

Les mots : nature confiante – originalité – spontanéité – franchise – simplicité – inattendu.

Mais aussi :
Non, ne…pas. Négation.
Vain, téméraire, mensonger. A tort, à la légère, sans fondement.
Désordonné. Insensé, déraisonnable.

Autres symboles :
Ne pas laisser la femme disparaître - ne pas se couper du réel par la culture de certitudes erronées – fantasmes – attitude libre de préjugés favorisant attention et intuition – ne rien attendre – inattendu.

Le Ricci : Non errance, moment où la fidélité des êtres leur permet de procéder avec assurance.


Wou,
est imagé par un homme faisant des efforts
 pour dépasser une ligne horizontale au-dessus de lui,
univers impénétrable par l’homme
c’est le domaine du non manifesté,
 domaine qui est impénétrable,
dit : en dehors de l’univers sensible.
Donc le mot dégagé est  " impossibilité ".

Wang montre en haut un homme qui se cache dans un coin,
 avec une femme en bas, d’où
l’idée de " une mauvaise conduite ".
Les deux images réunies donnent :
 " l’impossibilité de se mal conduire "
ou " l’honnêteté orale."


En fait cette situation (H25)
 est la seule qui soit nommée par une négation,
comme si ce dont il s’agit,
 dépassant le cadre de l’entendement usuel,
ne pouvait pas être cerné sinon par la description
de " ce qui n’est pas ".

Autre subtilité du Livre.

Le nom de, Wou Wang se présente donc comme " négation de l’errance "
ou non divagation ou non désordre.
Et c’est pour cela que le mot spontanément fut retenu
pour souligner la stratégie qui découle de cette perspective de non errance.
La spontanéité ou innocence chez l’adulte est une qualité
qui accompagne sa maturité, provient de l’expérience.
Impulsion venant des mondes invisibles

Plusieurs version trouve en ce H25, la définition de l’innocence notamment
 Carol.K.Anthony  et Hanna Moog d’écrire et de préciser cet état de non-errance:
"C’est-à-dire la description de la nature humaine dans sa condition originelle,
 avant qu’elle ne soit envahie par l’ego collectif.
Une nature humaine en parfaite harmonie avec le Cosmos…/…et entièrement suffisante pour permettre à une personne de vivre une vie heureuse…/…le programme intérieur de la personne, tel qu’il a été conçu par la Conscience cosmique, est exempt de toute intention, de tout stratagème et de toute fausseté. "


Tout au long de sa vie l’adulte se fie aux conseils de son propre cœur
et l’amène à faire face à tous les aléas de la vie et d’être à l’écoute de l’instant, agir sans préconçu,se départir de toute idée préalable de manière
 à pouvoir répondre avec justesse aux sollicitations du moment.
Être dans l'instant présent.

La version de Carol.K.Anthony et Hanna Moog apporte un plus à ce H25.
" Le Sage nous apprend que « ne pas avoir d’attentes, ne pas projeter "
est notre état d’esprit naturel.
Nous demeurons en notre centre, d’où jaillit spontanément le discernement issu de notre sentiment de ce qui est harmonieux et de ce qui est discordant……
« Ne pas avoir d’attentes » signifie approcher le Sage, ou une personne, ou une situation en étant exempt de préjugés, d’images préconçues, de croyances inflexibles, d’exigences intérieures, de peurs et de doutes…


Les Chinois font confiance au flux vital, (T’ai Tchi)
C’est là que le mot errance prend toute sa valeur.
Une belle phrase résume cet hexagramme :


" L’attitude à adopter  ici n’est pas basée
sur l’innocence,
au sens de simplicité d’esprit ou non culpabilité,
 mais plutôt sur l’aptitude à se mettre
au diapason de ce qui surgit. "

 Le guide, en fait n’a pas grand-chose à faire….
si ce n’est d’inciter à se maintenir dans le spontané et pourquoi pas de façon pérenne.

 Ce H25 permet d’accepter
 tout ce qui survient spontanément dans les échanges et
 renforce l’idée d’observer tout autour de soi.
Pourquoi pas d’entrevoir alors une convergence d’idées ?

La spontanéité ou innocence chez l’adulte est une qualité
qui accompagne sa maturité, provenant de l’expérience.
Suivre les mouvements produits par
 les changements demande parfois à ce que l’impulsivité
soit maîtrisée comme pour franchir l’infranchissable et
qu’une réflexion supplémentaire,
 une vision fugace,
un regard nouveau de s’installer
et d’éviter d’accentuer des différents !

Cette association H32 et H25,
 où est contenue une avancée yang très forte
 des contraintes y sont induites, des difficultés naissantes,
cependant une force d’un dynamisme harmonieux s’engage
et les difficultés de se transformer par une confiance
 qui pointe le " bout du nez ".

H 32 : le trigramme Vent (ou bois) en bas est surmonté du trigramme Tonnerre.
H 25 :  le trigramme Tonnerre en bas est surmonté du trigramme Ciel.

Ce vent sous le tonnerre s’apparente à un côté paisible secoué par une communication tonitruante.
Vent et tonnerre se complètent dit-on. Cependant la durée, la constance d’un vent et de
 " l’éveilleur " deviennent des notions de durée de valeur positive.
On peut oublier un temps les situations déplaisantes ou inutiles cependant
elles durent.
En fait ce H32 se rapporte à des circonstances dont nous souhaiterions voir
une fin.

Cette dynamique (vent-tonnerre) provoque un essor yang.
On pense y aller " tout de go " eh bien non.
On appréhende le spontané qui peut surgir sans crier : gare !

A la vision des trois trigrammes, on y voit la permanence universelle des changements.
Vent, tonnerre part deux fois et ciel.

Et de se tenir en tout moment prêt à s’accorder avec les difficultés,
 l’adversité de la vie,
 se tenir prêt à entrer en harmonie…… malgré tout.
Tout est en accord car tonnerre et ciel s’entendent afin de canaliser les énergies bouillonnantes et d'en tisser la trame de nouvelles aventures-rencontres imprévues.

Le H25 parvient (en l’instant imprévu) à déstabiliser tout individu
qui n’est pas préparé à ce qui arrive, le H25 est fait pour surprendre.
Donc s’accorder une pause nécessaire et une réflexion opportune
 de se faire jour avant d’agir, de franchir le spontané.

C’est en cela que le guide persuade de vivre l’instant d’un arrêt au présent.

Il y a ici l’idée de se laisser porter par le flux naturel de l’existence,
d’épouser le mouvement global, bien que difficile à ses débuts de perception.
Sortir d’une coquille, le poussin le fait très bien.

Tonnerre se trouvant en bas de l’hexagramme cela évoque un essor très fort
mais toute naissance impose une rigueur
et invite à des perceptions nouvelles.

Associés, ces deux hexagrammes H32 et H25
impliquent de déverrouiller son cœur par un nouveau mode de pensée
une nouvelle vision, un apprentissage oublié parfois.
Cela permet aussi de se contenir en toutes situations même les plus extrêmes.
A situation de tensions (émotionnelles) qui se libèrent une nouvelle situation apparaît,
une confrontation entre ce qui était et ce qui vient,
une piste alors : apporter du neuf !

Les difficultés à exprimer ses sentiments peut se rapprocher à un éternel film très subtile.

" Un jour sans fin ", où un comédien joue un acteur épris d’une jolie dame à qui l’on fait revivre sans cesse le jour sans fin et
 par la répétition continuelle du même jour à vivre;
il va réviser sa façon de penser et d’exprimer ses émotions autrement......
puis d’arriver à ses fins aux prix des difficultés vécues en cette même journée.
Ainsi ces éternels jours sans fin permettent de modifier les comportements et de réagir
spontanément, différemment et de redevenir, naturel.

Voici donc la plus belle des conclusions pour cette association, arriver à finir spontanément
" un jour éternel sans fin ! "

Puis bien sur avec cette fiction d’éprouver une illumination en ce flux cosmique bienfaiteur...... qui ne peut s’interrompre.



Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuel.
Si cela était, complètement fortuit cela serait car les baguettes utilisées apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire pour cette étude.]

Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2278



Voir le profil
Re : Un jour constant en imprévus.
« Répondre #1 le: 03 Janvier 2021 à 19:12:18 »




Non dû mais don, mais abandon
A l'endurance, à la durée,
D'où l'abondance inattendue.
Tout don de vie abonde en don.



François Cheng


Sourire
Journalisée
Guy H
Liseron du clavier
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 181


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Re : Un jour constant en imprévus.
« Répondre #2 le: 03 Janvier 2021 à 23:58:41 »

Être abeille.

Quelle offrande des abeilles, le miel
Du ciel aux ruches, immense don
D'un travail généreux ce miel
Volons jusqu'aux fleurs et pollens......
soyons abeille !

Guy H
Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2278



Voir le profil
Re : Un jour constant en imprévus.
« Répondre #3 le: 04 Janvier 2021 à 07:52:44 »



Abeilles anagramme d'Isabelle


 Clin d'oeil

R.T.
« Dernière édition: 04 Janvier 2021 à 07:58:16 par Izazen » Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Un jour constant en imprévus. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 5.251 secondes avec 20 requêtes.