Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
27 Janvier 2021 à 15:57:50

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Une prospérité en l’année nouvelle. 0 Membres et 3 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Une prospérité en l’année nouvelle.  (Lu 94 fois)
Guy H
Liseron du clavier
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 179


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Une prospérité en l’année nouvelle.
« le: 01 Janvier 2021 à 02:20:20 »




11, la paix, force du cœur ou prospérité et
9, le pouvoir d’apprivoisement du petit ou gérer l’hiver.
On dit aussi le petit arrêt.


[/color]

11, la paix, prospérité ou force du cœur.

Le trigramme Ciel est surmonté du trigramme Terre.
Les éthers du ciel et de la terre s’unissent et s’harmonisent.
Nous sommes dans l’émerveillement de l’harmonie et son expansion.

Les mots : harmonie – équilibre- perfection- stabilité – sentiment de bien-être- conditions favorables- expansion.

Mais aussi :
Grand, éminent. Suprême, extrême. Très. Paisible. Excessif, fastueux, prodigue.

Le Ricci : prospérité, développement harmonieux, moment où les contraires communiquent.
Quelle bien belle image la paix ou prospérité.


Image à visionner en allant sur le site de Ma Deva Padma
 puis étant sur la première page du site…..au bandeau noir supérieur figure après le mot INTRO, le mot sample cards cliquer sur ce mot et apparaît les 64 cartes du jeu …ensuite ouvrir la carte Peace (H11) ou toute autre carte.


D’abord visualiser les deux éléments qui composent cet hexagramme.
En bas ; dans les trois traits du bas, que des traits Yang, se trouve l’image du Ciel
et en haut dans les trois traits yin, c’est l’image de la Terre.

Comme la nature du Ciel et son mouvement est d’aller vers le haut,
 et la nature de la Terre a son mouvement de s’enfoncer en terre.
Ces deux éléments fondamentaux s’épousent en un mouvement si harmonieux désignant la prospérité.

On dit qu’il y a une harmonie complète et tout expansion
est favorisée alors que les éléments néfastes
sont refoulés naturellement et rien ne favorise leur développement.

Une belle citation de Jean Lévi dans  " Les Fonctionnaires divins " :

  " La seule conformité aux rythmes saisonniers le métamorphose en roi,
car il accomplit par ce seul geste un acte de gouvernement."


L’idéogramme chinois très beau, enseigne de grandes idées.
Un homme en haut dispose de ses deux mains pour cultiver (son champ)
 et d’eau (en bas de l’idéogramme) pour l’irriguer.
C’est là le symbole de la  "paix dans le travail ".
Est-ce une définition de gouverner ?

Une autre image est proposée par Dominique Bonpaix, ce n’est pas un homme qui est en haut du pictogramme mais un germe. :dans la partie supérieure est représenté un germe en train de pousser et dans la partie inférieure, deux mains tendues encadrent le signe de l’eau.
L’ensemble donne le sens de " fluidité féconde. "


Quand le grand et le petit vont devant l’un de l’autre, c’est l’harmonie générale.
Ciel et Terre communiquent, Yin et Yang s'interpénètrent,
 favorisant la floraison de tout ce qui pousse à travers les saisons.

Cette prospérité liée à ce moment parfait " d’épousailles "
 entre ces deux éléments forts, est décrite comme un moment
riche de possibilités et de tranquillité.

C'est gouverner les éléments Yin et Yang, les plus opposés et complémentaires.
Et œuvrer face aux forces de méditation qui s’engagent n’est pas perçu au premier abord
par tout un chacun.

Le conseil donné par ce H11 est d’instaurer un parfait équilibre
 entre les polarités Yin et Yang comme celles observées au printemps.
Le cycle poursuit son déroulement jusqu’à ce que les positions
s’inversent lors de la séparation automnale.

La configuration finit ainsi par se renverser :
 les deux figures ne sont pas seulement en opposition,
elles sont le retournement et l’aboutissement l’une de l’autre.

Ce retournement est annoncé dans chacun des deux hexagrammes.
 H11 et H12…comme H23 et H24.
En résumé dans l’usure (hexa 23) est liée une mutation importante
et la prospérité en est l’aboutissement.
Si l’on use de trop de discipline on obtient l’effet inverse que celui qui était recherché à l’initial.

Prospérité est un contexte d’échange, où la rencontre entre
 Ciel et Terre permet l’exubérance printanière (un peu de folie ne nuit pas)
puis, les relations se durcissent
 (comme les conflits, d’où parfois l’intervention de gens armés)
 et au fil du temps, les difficultés apparaissent,
 d’où des récoltes bonnes ou mauvaises.

D’où cette citation énigmatique à la fin du H11:

  " …/…le rempart fait retour au fossé. "

Un nouvel espoir est né, la paix est la bienvenue.
Le cycle du temps met en valeur le bien-fondé et l’unité des contraires.
C'est ce qui guide de ne pas faire l’effort pour surmonter une oppression-dépression.

Persévérer dans une réflexion fait qu’elle aboutit au concret.
C’est qu’il est bon de méditer à propos de situations paradoxales présentées
 par le Livre des Changements,
développer du Yin mais en garder très haut du Yang.

Ces périodes d’harmonie constatées
sont la marque de la délicate
 phase de transition entre l’obscurité et la lumière,
 l’aube et le crépuscule,
quand tout semble être à sa juste place dans le monde et
que l’on expérimente un sentiment profond de bien-être et de liberté.
De tels moments rayonnent et étincèlent de promesses.
Le Ciel se manifeste sur Terre et la vie semble divine.

Toute prospérité renvoie à une leçon apprise.
Qu’est-ce à dire ?
Que notre paix intérieure se contente de rayonner

Attentifs à la saison, et au comportement
que chacune appelle,
l’être " accompli " apprend à tous
 à calquer toutes actions de paix sur le cours du ciel,
et cet accord avec le temps permet
à chacun d’épanouir sa nature propre, d'éparpiller cette paix.
C’est ce que nous pouvons rapprocher
 de la phrase un peu ésotérique :
Vivre le " ici et maintenant.]"

Au H9 de s’inviter à profiter de son influence subtile
d’où une conscience d’apprendre, émerge
à la suite d’épreuves.
De quoi est fait ce " petit apprivoise ?"



9, le pouvoir d’apprivoisement du petit.
On dit aussi le petit arrêt et aussi pouvoir du faible.
Siao Tchou.


Deux trigrammes composent cet hexa:
en bas le ciel et celui du haut le vent.
En cet hexa, il est possible d’arrêter la dureté positive par l’humilité,
 la douceur malléable et l’obéissance.

 Les mots : retenue – autosuffisance – préparations minutieuses – ingéniosité – empêchements mineurs – adaptabilité.

Mais aussi :
XIAO : Petit, menu, mince. Peu, un peu de. Rapetisser, diminuer, s’amenuiser.
XU : Faire paître, élever du bétail. Nourrir des animaux. Prendre soin de, entretenir, recueillir, supporter, tolérer.

Autres symboles:
Elever de petits animaux - petit élevage - agir avec patience et douceur vis-à-vis de ce qui est petit en germe - vraiment pas beaucoup.

Le Ricci: faible rassemblement, moment où les énergies ne permettent pas de grandes réalisations.


SIAO est quelque chose de très fin, encore divisé ;
l'image du travail minutieux des artisans chinois évoque la petitesse.

Dans TCHOU, on voit de bas en haut : le champ qui produit une fibre végétale
 mise sur une quenouille, et entreposée sous un toit.

C’est l’image de la connaissance acquise, de l’éducation.
Sia Tchou est la petit éducation ou l’apprivoisement car
 l’homme de bien par la bonté et la douceur affine son pouvoir.
Le vent se trouve au-dessus du ciel, il est alors comme le souffle du ciel.

Il en exprime le rythme en sculptant la forme multiple des nuages.
Il en dessine les contours en pliant l’herbe et les arbres sous son pouvoir tenace.
Il en chante la puissance et la courbe en se tenant à la hauteur de sa force invisible.

De françois Jullien :

" Le vent en lui-même est invisible et insaisissable,
mais tout le paysage
– jusqu’au moindre ondoiement de l’herbe ou de la feuille –
 est animé par son passage et le révèle.
Présence diffuse et englobant,
échappant à toute appréhension précise,
mais dont l’influence est immédiatement
 sensible et manifeste "


Ainsi fait un grand vassal, lorsque l’autorité s’emporte,
 le noble sait la délicatesse à adaptée à l’approche des puissants.
 Face à la tyrannie si prompte à s’établir,
 il ne tombe pas dans la nervosité ou la colère.

De ce que nous pouvons retenir de ce "pouvoir d’apprivoisement du petit "
 c’est l'avertissement de ne pas étaler nos connaissances,
nos vérités intérieures et de comment dénouer à qui
 n’est pas prêt à les accepter.


Mais par contre à transmettre le savoir
à qui n'est pas dans l'attente.
Une vision dite circulaire s’entrouvre un peu plus.

Et si apprivoiser signifie retenir,
 mais sans user de la force brutale et (ou) de la contrainte
plutôt par la souplesse alors s’adapter à une nouvelle vision
est profitable pour dénouer,
trouver des solutions qui étaient à la portée de tous.

Cette association H11 et H9,
 contient de fortes énergies Terre et Ciel puis Ciel et Vent.
 Voyons le symbolisme.

H11 : le trigramme Ciel en bas est surmonté du trigramme Terre.
H9 : le trigramme Ciel en bas est surmonté du trigramme Vent (ou bois).

Le ciel et sa dynamique Yang occupe un mouvement à ses débuts comme partant à la rencontre de la Terre qui descend d’une place revendiquée par le ciel et la terre d’accueillir le mouvement pour atteindre à son tour sa place originelle.

 Ce mouvement double fait place à un ciel qui actionne le vent
et modèle tout ce qui est sous "sa main. "

Tout est en accord, le ciel de donner sa préférence à la terre et de s’entendre
avec le vent, canaliser les énergies bouillonnantes et d'en tisser la trame de nouvelles aventures-rencontres que la vie féconde nous réserve.

De biens beaux hexas ce jour
un bouillonnement pour apprivoiser des choses petit à petit
une façon de les faire prospérer, grandir !

L’étude de cette association peut se résumer en cette citation :
lorsque la confiance est présente en soi,
 l’apprivoisement est aisé.
Il incite d’agir avec tact, aller vers mais non sans connaître :
  le comment aller..
ce qui demande une vision dite périphérique de toutes situations
 puis après une méditation d’aller au cœur des évènements.


... " /... Ce bouillonnement manifeste yang
au cœur de la réceptivité est doté d’un grand pouvoir
à qui sait apprivoiser......cela s'appelle
le Yin d'élévation du regard !



Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuels, et si cela était, complètement fortuit cela serait, car les baguettes utilisées apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire pour cette étude.]
Journalisée
Izazen
Administrateur
Prince(sse) du jardin
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2277



Voir le profil
Re : Une prospérité en l’année nouvelle.
« Répondre #1 le: 01 Janvier 2021 à 13:47:26 »




Merci Guy pour ta présence ici quotidienne dans le partage de ton travail, de ta sagesse, de ton chemin et de tes inspirations du livre Le Yi-Jing, un des plus anciens livres du monde qui constitue la base du taoïsme.

Je te souhaite une belle, heureuse et lumineuse année 2021 dans la paix, la joie, l'amour et l'accomplissement.





izazen

Journalisée
Guy H
Liseron du clavier
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 179


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Re : Une prospérité en l’année nouvelle.
« Répondre #2 le: 01 Janvier 2021 à 21:40:02 »


Des vœux se réalisent lorsqu'une énergie très forte est canalisée.

Izazen

que cette année nouvelle t'ouvre de belles dispositions
et de te préparer à des changements heureux !

Guy H
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Questionnements et réponses sur les hexagrammes du jour  |  Fil de discussion: Une prospérité en l’année nouvelle. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 5.178 secondes avec 19 requêtes.