Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
26 Octobre 2020 à 15:40:47

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Hexagrammes à lire (Modérateurs: Izazen, Guy H)  |  Fil de discussion: L’abondance spontanée du cœur. 0 Membres et 3 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: L’abondance spontanée du cœur.  (Lu 4 fois)
Guy H
Modérateur
Liseron du clavier
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 177


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
L’abondance spontanée du cœur.
« le: Hier à 17:06:46 »




11, la paix, force du cœur ou prospérité et
25, le spontané, imprévu, intuition connectée.


[/color]

11, la paix, prospérité ou force du cœur.

Le trigramme Ciel est surmonté du trigramme Terre.
Les éthers du ciel et de la terre s’unissent et s’harmonisent.
Nous sommes dans l’émerveillement de l’harmonie et son expansion.

Les mots : harmonie – équilibre- perfection- stabilité – sentiment de bien-être- conditions favorables- expansion.

Mais aussi :
Grand, éminent. Suprême, extrême. Très. Paisible. Excessif, fastueux, prodigue.

Le Ricci : prospérité, développement harmonieux, moment où les contraires communiquent.
Quelle bien belle image la paix ou prospérité.


Image à visionner en allant sur le site de Ma Deva Padma
 puis étant sur la première page du site…..au bandeau noir supérieur figure après le mot INTRO, le mot sample cards cliquer sur ce mot et apparaît les 64 cartes du jeu …ensuite ouvrir la carte Peace (H11) ou toute autre carte.


D’abord visualiser les deux éléments qui composent cet hexagramme.
En bas ; dans les trois traits du bas, que des traits Yang, se trouve l’image du Ciel
et en haut dans les trois traits yin, c’est l’image de la Terre.

Comme la nature du Ciel et son mouvement est d’aller vers le haut,
 et la nature de la Terre a son mouvement de s’enfoncer en terre.
Ces deux éléments fondamentaux s’épousent en un mouvement si harmonieux désignant la prospérité.

On dit qu’il y a une harmonie complète et tout expansion
est favorisée alors que les éléments néfastes
sont refoulés naturellement et rien ne favorise leur développement.

Une belle citation de Jean Lévi dans  " Les Fonctionnaires divins " :

  " La seule conformité aux rythmes saisonniers le métamorphose en roi,
car il accomplit par ce seul geste un acte de gouvernement."


L’idéogramme chinois très beau, enseigne de grandes idées.
Un homme en haut dispose de ses deux mains pour cultiver (son champ)
 et d’eau (en bas de l’idéogramme) pour l’irriguer.
C’est là le symbole de la  "paix dans le travail ".
Est-ce une définition de gouverner ?

Une autre image est proposée par Dominique Bonpaix, ce n’est pas un homme qui est en haut du pictogramme mais un germe. :dans la partie supérieure est représenté un germe en train de pousser et dans la partie inférieure, deux mains tendues encadrent le signe de l’eau.
L’ensemble donne le sens de " fluidité féconde. "


Quand le grand et le petit vont devant l’un de l’autre, c’est l’harmonie générale.
Ciel et Terre communiquent, Yin et Yang s'interpénètrent,
 favorisant la floraison de tout ce qui pousse à travers les saisons.

Cette prospérité liée à ce moment parfait " d’épousailles "
 entre ces deux éléments forts, est décrite comme un moment
riche de possibilités et de tranquillité.

C'est gouverner les éléments Yin et Yang, les plus opposés et complémentaires.
Et œuvrer face aux forces de méditation qui s’engagent n’est pas perçu au premier abord
par tout un chacun.

Le conseil donné par ce H11 est d’instaurer un parfait équilibre
 entre les polarités Yin et Yang comme celles observées au printemps.
Le cycle poursuit son déroulement jusqu’à ce que les positions
s’inversent lors de la séparation automnale.

La configuration finit ainsi par se renverser :
 les deux figures ne sont pas seulement en opposition,
elles sont le retournement et l’aboutissement l’une de l’autre.

Ce retournement est annoncé dans chacun des deux hexagrammes.
 H11 et H12…comme H23 et H24.
En résumé dans l’usure (hexa 23) est liée une mutation importante
et la prospérité en est l’aboutissement.
Si l’on use de trop de discipline on obtient l’effet inverse que celui qui était recherché à l’initial.

Prospérité est un contexte d’échange, où la rencontre entre
 Ciel et Terre permet l’exubérance printanière (un peu de folie ne nuit pas)
puis, les relations se durcissent
 (comme les conflits, d’où parfois l’intervention de gens armés)
 et au fil du temps, les difficultés apparaissent,
 d’où des récoltes bonnes ou mauvaises.

D’où cette citation énigmatique à la fin du H11:

  " …/…le rempart fait retour au fossé. "

Un nouvel espoir est né, la paix est la bienvenue.
Le cycle du temps met en valeur le bien-fondé et l’unité des contraires.
C'est ce qui guide de ne pas faire l’effort pour surmonter une oppression-dépression.

Persévérer dans une réflexion fait qu’elle aboutit au concret.
C’est qu’il est bon de méditer à propos de situations paradoxales présentées
 par le Livre des Changements,
développer du Yin mais en garder très haut du Yang.

Ces périodes d’harmonie constatées
sont la marque de la délicate
 phase de transition entre l’obscurité et la lumière,
 l’aube et le crépuscule,
quand tout semble être à sa juste place dans le monde et
que l’on expérimente un sentiment profond de bien-être et de liberté.
De tels moments rayonnent et étincèlent de promesses.
Le Ciel se manifeste sur Terre et la vie semble divine.

Toute prospérité renvoie à une leçon apprise.
Qu’est-ce à dire ?
Que notre paix intérieure se contente de rayonner

Attentifs à la saison, et au comportement
que chacune appelle,
l’être " accompli " apprend à tous
 à calquer toutes actions de paix sur le cours du ciel,
et cet accord avec le temps permet
à chacun d’épanouir sa nature propre, d'éparpiller cette paix.
C’est ce que nous pouvons rapprocher
 de la phrase un peu ésotérique :
Vivre le  " ici et maintenant.]"

L’homme de bien sait se comporter comme l’eau
"qui épouse les reliefs au lieu de chercher à les modifier,"
ou bien comme un tonnerre sous le ciel !

Au H25 de s’inviter spontanément, à l’improviste.
L’imprévu ou " ce qui vient" de manière spontanée fait réfléchir à une paix intérieure totalement opportune.



25, l’innocence, le spontané ou encore sans illusion, l’intuition connectée, pureté du cœur.

Le trigramme Foudre est surmonté du trigramme Ciel.
Le Tonnerre ou Foudre exprime le mouvement (parfois fort)
or le mouvement obéissant au Ciel est dans l’ordre du monde,
tandis que le mouvement ou l’acte né du désir humain
engendre le plus souvent le désordre et la peine.

Ce H25 est celui de l’extrême sincérité…ou Wou Wang.

Les mots : nature confiante – originalité – spontanéité – franchise – simplicité – inattendu.

Mais aussi :
Non, ne…pas. Négation.
Vain, téméraire, mensonger. A tort, à la légère, sans fondement.
Désordonné. Insensé, déraisonnable.

Autres symboles :
Ne pas laisser la femme disparaître - ne pas se couper du réel par la culture de certitudes erronées – fantasmes – attitude libre de préjugés favorisant attention et intuition – ne rien attendre – inattendu.

Le Ricci : Non errance, moment où la fidélité des êtres leur permet de procéder avec assurance.


Wou,
est imagé par un homme faisant des efforts
 pour dépasser une ligne horizontale au dessus de lui,
univers impénétrable par l’homme
c’est le domaine du non manifesté,
 domaine qui est impénétrable,
dit : en dehors de l’univers sensible.
Donc le mot dégagé est  " impossibilité ".

Wang montre en haut un homme qui se cache dans un coin,
 avec une femme en bas, d’où
l’idée de " une mauvaise conduite ".
Les deux images réunies donnent :
 " l’impossibilité de se mal conduire " ou " l’honnêteté morale."

En fait cette situation (H25)
 est la seule qui soit nommée par une négation,
comme si ce dont il s’agit,
 dépassant le cadre de l’entendement usuel,
ne pouvait pas être cerné que par la description
de " ce qui n’est pas ".
Autre subtilité du Livre.

Le nom de, Wou Wang se présente donc comme " négation de l’errance "
ou non divagation ou non désordre.

Et c’est pour cela que le mot spontanément fut retenu
pour souligner la stratégie qui découle de cette perspective de non errance.
La spontanéité ou innocence chez l’adulte est une qualité
qui accompagne sa maturité, provient de l’expérience.
Impulsion venant des mondes invisibles ?

Tout au long de sa vie l’adulte se fie aux conseils de son propre cœur
et l’amène à faire face à tous les aléas de la vie.

 C’est être dans l'instant présent.
 Être à l’écoute de l’instant, agir sans préconçu,
se départir de toute idée préalable de manière
 à pouvoir répondre avec justesse aux sollicitations du moment.

Les Chinois font confiance au flux vital, (T’ai Tchi)
C’est là que le mot errance prend toute sa valeur.
Une belle phrase résume cet hexagramme :


" L’attitude à adopter  ici n’est pas basée
sur l’innocence,
au sens de simplicité d’esprit ou non culpabilité,
 mais plutôt sur l’aptitude à se mettre
au diapason de ce qui surgit. "

 Le guide, en fait n’a pas grand-chose à faire….
si ce n’est d’inciter à se maintenir dans le spontané.

 Ce H25 permet d’accepter
 tout ce qui survient spontanément dans les échanges et
 renforce l’idée d’observer tout autour de soi.
Pourquoi pas d’entrevoir alors une convergence d’idées ?

La spontanéité ou innocence chez l’adulte est une qualité
qui accompagne sa maturité, provenant de l’expérience.

Suivre les mouvements produits par
 les changements demande parfois à ce que l’impulsivité
soit maîtrisée comme pour franchir l’infranchissable et
qu’une réflexion supplémentaire,
 une vision fugace,
un regard nouveau de s’installer
et d’éviter d’accentuer des différents !

L’action de diffuser, communiquer est l'action de la brume au-dessus du feu,
les partages sont abondants de divergences et parfois dans un fracas,
 bouleversent le mental.

En ce guide H25 l'intervention du Tonnerre, l’ébranlement, secoue mais alerte
qu’une surprise, un imprévu, le spontané s'invite aux échanges,
 comme "tombant" du ciel.

Cette association H11 et H25,
 contient de fortes énergies Terre et Ciel  puis Tonnerre et Ciel présentes par les trigrammes. Voyons le symbolisme.

H11 : le trigramme Ciel en bas est surmonté du trigramme Terre.
H25 :  le trigramme Tonnerre en bas est surmonté du trigramme Ciel.

Le ciel et sa dynamique Yang occupe un mouvement à ses débuts comme partant à la rencontre de la Terre qui descend d’une place revendiquée par le ciel et la terre d’accueillir le mouvement pour atteindre à son tour sa place originelle.
 Ce mouvement double va être secoué, le tonnerre s’y emploie sous l’égide du ciel qui demeure à la place initiale de la vie.

Tout est en accord car tonnerre et ciel s’entendent afin de canaliser les énergies bouillonnantes et d'en tisser la trame de nouvelles aventures-rencontres imprévues.

Le H25 parvient (en l’instant imprévu) à déstabiliser tout individu
qui n’est pas préparé à ce qui survient, le H25 est fait pour surprendre.

Donc s’accorder une pause nécessaire et une réflexion opportune
 de se faire jour avant d’agir, de franchir le spontané.

C’est en cela que le guide persuade de vivre l’instant d’un arrêt au présent.
En cette situation les H11 et H25,
préparent une confiance,
 encore faut-il qu’un arrêt obligé et qu’un silence préparé
soient acquis.
 De biens beaux hexas ce jour
un bouillonnement à préparer…
une façon de faire prospérer !


 ... " /... Ce bouillonnement manifeste
au cœur de la réceptivité qui
elle serait dotée d’un grand pouvoir
à qui sait attendre......cela s'appelle
le Yin d'élévation du regard !



Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuels,
 et si cela était, complètement fortuit cela serait, car les baguettes utilisées apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire pour cette étude.]
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Hexagrammes à lire (Modérateurs: Izazen, Guy H)  |  Fil de discussion: L’abondance spontanée du cœur. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 5.62 secondes avec 21 requêtes.