Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
28 Février 2021 à 21:35:38

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Hexagrammes à lire (Modérateurs: Izazen, Guy H)  |  Fil de discussion: Figer l’instant préparé. Guy H et 5 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Figer l’instant préparé.  (Lu 4 fois)
Guy H
Modérateur
Liseron du clavier
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 181


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Figer l’instant préparé.
« le: Aujourd'hui à 11:29:51 »




22, la grâce, embellir, la beauté ou la forme,
5, attente (stratégique) ou encore savoir attendre.


Embellir, un feu à la base d’une montagne, lieu propice à l’embellir.
Lieu à choisir par son extrême beauté et patiemment trouvé idéal il est !



22, la grâce, élégance, embellir ou ornement.

Le trigramme Feu est surmonté du trigramme Montagne.

Le feu éclaire l’intérieur de la montagne, belle image
d’une parfaite correspondance entre l’apparence et la réalité.
Les atours extérieurs et l’intérieur de la masse de terre qui impose de sa hauteur (de vue).

Un feu sous terre, un bijoux enfoui, un métal flamboyant;
 existerait-il un moyen pour le mettre à jour, même soit-il à des profondeurs ?


Les mots : parure – élégance – mis en évidence de la beauté – extérieur, reflet de l’intérieure  - vanité – charisme – expression de soi .

Mais aussi :
Eclatant, brillant, orné, élégant.

Autres symboles :
Ornement – le jaillissement d’une multitude de coquillages, de choses belles et précieuses – émergence, jaillissement de ce qui est précieux :
 la beauté naturelle – sans apparence – sans maquillage .

Le Ricci: Raffinement, moment où l'harmonie du fort et du faible
 contribue à leur mutuel embellissement.


Dans l’idéogramme, il y a trois plantes et en bas un coquillage, le cauris.
C’est le symbole de l’ornement par des colliers de cauris fabriqué dans l’antiquité en extrême orient..

Mais l’image en idéogramme est le feu sous la montagne.
Deux lumières se rejoignent ici.
A l’intérieur le feu qui brûle de montrer –
 il est l’ardeur de l’éclat, il aime le visible et
 pousse à le faire apparaître et de porte le paraître avec un collier, bijoux.

Au dehors la montagne qui retient et transmet – elle est le seuil et la patience,
et son silence nous parle d’une conscience autre.
Le geste ni l’allure ne sont les mêmes.

Vivacité de la flamme, rapidité de l’œil, intelligence
qui prend acte du visage des choses , éclairant aussitôt
les affaires du monde. C’est aussi la profession de tout grand reporter avec son appareil photographique.

Sérénité de la montagne, surplomb du regard,
 élévation qui s’appuie sur le dessus des choses
Et toujours s’inscrira dans un temps plus étalé.
Ajustement de l’œil et du regard, pas trop de splendeur et pas trop d’aridité non plus.
Prendre donc soin de l’extérieur sans pour autant négliger l’intérieur.
L’harmonie se déplaçant dans la vision de la nature.

Un jour sous les auspices de la beauté,
 c’est simplement à accueillir la beauté partout où elle se manifeste,
de la réfléchir, à faire UN avec elle,
 sans attente ni demande.

[A signaler que le cauri, monnaie d’échange du peuple chinois était utilisé à des fins magiques; à la fois talisman et ornement corporel, il servait de paiement pour les devins, on donnait une certaine somme de cauris à celui qui flambait l’écaille de tortue ou tirait les brins d’achillée.
Lors de cérémonies rituelles avant tout départ au combat, en campagne, en voyage, les hommes tressaient leur barbe puis l’ornaient de bijoux, entouraient leurs chevilles d’un bracelet de pierre ou de métal, et baguaient certains de leurs orteils. Ces parures avaient valeur de protection (talismans) et de liens avec le clan.]

Sylvie Verbois dans "Le classique de la simplicité."

Contempler la beauté et la laisser s’imprégner à la vie,
on en reste embelli et un sens de l’esthétisme s’élève naturellement,
une belle citation du peintre Marc Chagall l’évoque :
"Dans notre vie, comme sur la palette d'un artiste,
une seule couleur donne tout son sens à l'art et à la vie;
 c'est la couleur de l'amour. "

En plusieurs de ses chef d’œuvre Chagall y a mis beaucoup de Yin par un bleu superbe.

Laissez Mère nature être un modèle,
son élégance et sa générosité ne connaissent aucune limite,
 son aptitude à créer le beau n’est jamais moins que parfaite.

La beauté de la nature est amour, de là d’écrire un vieil adage de circonstance :
« La grâce et la beauté sont bien peu de choses lorsqu’elles sont extérieures. »

Et donc accolé à ce H22, à cette beauté naturelle
un guide invitant à attendre. H5.



5, l’attente, attente stratégique,
ou encore savoir attendre.


Le trigramme du bas est le Ciel qui décrit une activité,
incitant à avancer. Surmonté du trigramme Eau qui constitue un danger.
De ce paradoxe résulte la nécessité d’attendre pour ne pas être piégé
par ce qui peut nous dépasser : l'imprévisible difficulté qui inquiète jusqu'à déstabiliser.

Les mots : persévérance – attention portée à l’essentiel – retenue – contentement – modération – rythme juste.

Mais aussi:
Nécessaire. Le nécessaire, avoir besoin. Requérir, réclamer. Être retardé par la pluie, attendre. Hésiter, tergiverser.

Autres symboles :
La plante et son besoin d’eau – attendre – réclamer – ne pas avancer – la pluie –  retarder par la pluie.

Le Ricci : attente confiante, moment où l’on mesure le danger avec l’assurance de le surmonter.


En guide ce H5 indique une belle manière d’attendre… par le manger !
Les trigrammes parlent d’eux-mêmes en haut l’Eau et le Ciel en bas :
c'est des nuages qui s'amoncellent, montent dans le ciel "attente ".
Ainsi l’homme de bien mange et boit dans le plaisir et la joie.

L’eau est une et multiple.
Insouciante quand elle jaillit au moment du jeune fou H4,
inquiétante quand elle mugit au fond sombre des ravins,H29
 mais prometteuse aussi quand elle en vient à s’assembler en nuages :
elle symbolise alors la confusion qui préside à tout début H3
ou la tension qui serre le cœur au moment de l’attente H5.

Cette tension qui aboutira au déclic instantané à la fois de l’œil et d'un appareil photo.

Cette tension est un espoir, certes mêlé d’angoisse,
 mais entièrement tourné vers une éclosion que l’on sent imminente.
L’attente est une gestation, un grossissement (ou une macrophotographie).

Imitant le ciel qui retient son désir et guette le moment opportun pour déclencher l’averse,
 l’homme de bien évite le gâchis que provoquerait l’énervement ou l’impatience.
Et de rater la photo.

Il est un "dragon tapi dans l’onde, ne pas agir ".

Sentant le futur sourdre dans le présent, il ne le presse pas,
car il sait distinguer entre attente anxieuse et l’attente confiante :
avoir confiance, est-il indiqué au Jugement de l’attente.

Est-il meilleure méthode pour garder confiance et tromper l’anxiété
 que de partager le manger et le boire ?


Il y a deux hexagrammes qui évoquent particulièrement le nourrir,
H5 et H27. Le corps et l’esprit ne font qu’un :
 la bonne chair change le sentiment,
 et la convivialité désarme les tensions.

Manger et boire, n’est-ce pas se mettre au diapason de cette nourriture attendue,
 n’est-ce pas susciter en une heureuse et positive invocation ?
Conforter, se rasséréner le corps,
tout comme les nuages apprivoisent et emplissent le ciel,
ceci avant toute rencontre ou lâcher de la pluie.

On y voit aussi le plaisir suggéré par la tiédeur d’une fin d’après-midi ou la douceur d’une caresse, détente apportée par des saveurs subtiles ou des timbres lointains…
Prélude à cette heure où le ciel s’apaise en diffusant son éclat en ondes fines et légères.

Le flux vital poursuit un éternel chemin…et puis si l’harmonie est présente,
un nouveau regard, une vue nouvelle a lieu progressivement.
C’est parfois en renversant une situation qu’un autre regard se fait jour comme attendu depuis l’hier.


Symbolisme des trigrammes :
H22 : le trigramme Feu en bas est surmonté du trigramme Montagne.
H5 : le trigramme Ciel est surmonté du trigramme Eau.

C’est d’une hauteur qu’un magnifique panoramique s’offre à la vue, toutefois si un feu illumine au pieds d’une montagne, cela rehausse la stabilisation de celle-ci et devient sublime.
A cette sublimité, le ciel, élément déterminant, veille à retarder une pluie, une eau abondante et ne la déverser qu’à son heure ! Faire en sorte qu’une méditation dans les hauteurs soit des plus réussies pour observer les degrés de toutes les situations de la vie.

Cette étude permet de comprendre un équilibre entre ces deux H22 et H5.
Trois traits vont changer, trois ne changeront pas. Le premier trait à changer est le second du H22. On y apprend une phrase mantique un peu déconcertante.

EMBELLIR sa barbe.
Dans ces circonstances, il est nécessaire de soigner son apparence et ses manières afin de maintenir une harmonie avec les autres.
Extrait de " Le Yi Jing pour les nuls. " de Dominique Bonpaix.
En quelque sorte, il est utile de canaliser son impulsion et quitter son comportement habituel.
D’où une patience à se forger, l’impulsivité yang étant redoutée.

Quand le corps/esprit est en harmonie, l’aptitude à la patience s’intensifie…
pourquoi donc être inquiet ?
C’est la maîtrise du silence qui déclenche la phrase idéale, le clic idéal.
Une œuvre artistique (peinture, sculpture, photographie ou vidéo)
 peut tout à fait être une source d’inspiration et la partager à plusieurs est un régal.

Voici une courte conclusion.
Il y a à exprimer, échanger des paroles, communiquer
avec tout ce qui pourrait embellir…
Par exemple de belles anecdotes qui rendent
tangibles une idée forte… et par une belle alchimie
on en surprend agréablement l’entourage, un exemple une très belle photo avec des flamands rose.

Le flux vital poursuit un éternel chemin…de claire voyance
et de voir grand, réaliser de manière universelle en trouvant patiemment l’instant harmonieux
et devant nos yeux, on le fige pour l’éternité.

  "L’essentiel est invisible pour les yeux". Le petit Prince.



Guy H

[Aparté : A signaler qu'il n'y a aucun rapprochement à des événements actuel.
Si cela était, complètement fortuit cela serait car les baguettes utilisées apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire pour cette étude.]






Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Hexagrammes à lire (Modérateurs: Izazen, Guy H)  |  Fil de discussion: Figer l’instant préparé. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.068 secondes avec 21 requêtes.