Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
31 Mai 2020 à 04:09:51

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Hexagrammes à lire (Modérateurs: Izazen, Guy H)  |  Fil de discussion: Un temps pour décroître et nourrir. Guy H et 2 Invités sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Un temps pour décroître et nourrir.  (Lu 5 fois)
Guy H
Modérateur
Grappe de parlotte
***
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 206


" Source d'inspiration nous sommes "


Voir le profil
Un temps pour décroître et nourrir.
« le: Hier à 19:58:32 »




41,diminuer ou décroitre et
27, administration de la nourriture ou les lèvres.



Le 41, diminuer ou diminution ou décroissance.

Le trigramme Lac ou Brume est surmonté du trigramme Montagne.
Si la montagne est élevée et le lac profond, la voie de la " diminution "
demande confiance et sincérité.

 Les mots : déclin – réduction – frugalité – contraction – lâcher prise – moins égale plus -  ingéniosité – sacrifice.

Mais aussi :
Diminuer, amoindrir, décroître, abaisser, affaiblir, etc.

Autres symboles :
La main renverse le vase afin que son contenu s’écoule – extraire du vase, du chaudron – abaisser – diminution – concentration – distillation – affaiblir.

Le Ricci : diminution, moment où ce qui est en bas,
en décroissant, favorise le progrès de ce qui est en haut.


La diminution est parfois naturelle,
parfois volontaire
mais surtout imposée par les circonstances donc utile.


L'image est une main très active (car avec tous ses doigts),
à gauche de l’idéogramme bouche une ouverture (en haut à droite)
par où s’écoulent des choses précieuses.
Des cauris (coquillages) qui servaient jadis de monnaie en Chine, s’échappent.

Claude Pipitone ajoute en le " Yi King du thérapeute " :
["La richesse est à portée de main.
L’élan de la main vers ce cauris peut se bloquer.
On y voit une sorte d’inhibition de la capacité à) saisir sa valeur personnelle.
(Ici la montagne nourrit la brume : Inn Oe et Yang Oe). Le danger est donc d’assimiler sa propre estime à la quantité d’affection reçue.
Il en résulte que si la personne porteuse de cette configuration ne reçoit pas d’affection, elle se dévalorise totalement.
Elle inhibe sa passion, son mouvement créatif, son enthousiasme, sa confiance en elle. Il est donc nécessaire d’accéder à la sécurité par le contact affectif afin de ne pas sombrer dans des dépendances diverses."]


L’hexagramme a pour sens les mots " réfréner, réprimer ".
C’est également poser une réflexion préalable avant de déployer un potentiel.

Comme un bon nettoyage de printemps, le lâcher prise
peut rafraîchir une vision d’ensemble, se donner plus
d’espace pour évoluer et alléger le cœur qui parfois pense trop.
Celui-ci doit toutefois en être ébloui d’abord
pour ensuite en être assuré ou rassuré par l’affectif.

Le H41, la diminution survient après le H40,
une libération , un gros poids vient à disparaître ,
on s’en trouve grandi, eh bien non,
il est demandé de se " diminuer "
diminuer ce qui est grand (un potentiel)
car grandes sont encore les émotions.
Paradoxal, comme toute l’œuvre du Livre des Changements.

Au pied de la montagne , il y a la brume.
L’homme de bien contient sa colère et modère ses passions.
La brume qui est enjôleuse,
insensiblement s’approche et enveloppe,
scintille et cache dans le même mouvement.
A peine le paysage est apparu que déjà, il s’échappe.

L’imprévisible, l’ambiguë, noie tout dans sa légèreté diffuse.
Ses caresses mêlées de brusqueries soudaines
sont à l’image de nos émotions.
Émotions étrangères à la notion même de limite.

Mais la Montagne est là, qui veille et oblige à la retenue.
Image de ce dehors qui vient faire barrière à notre inconscience,
la montagne arrête, austère, intraitable,
imposant son autorité à qui s’égare dans la facilité.
Poussée à l’excès cependant, cette fermeté devient sévérité :
la rigueur se mue en rigidité, et la volonté en colère.

Personne n’aime se heurter à la limite.
Personne n’aime perdre.
Difficile, lorsque le réel met le holà à nos désirs,
de ne pas se laisser gagner par le ressentiment
ou succomber à des dramatisations échevelées.

Difficile quand la vie inflige des revers,
d’y voir l’occasion de nous défaire de nos extrémismes,
que ce soit celui de l’insouciance ou de l’autorité.

 Cet hexagramme porte aussi le nom de décantation.
Je dirais le mot éclairage de la décantation,
avec ce H 40 est contenu l’idée de dénouer par une action réfléchie.
Le H41 incite à un retour sur soi.

D'ailleurs l'hexa nucléaire est ce H24, le retour:
c'est un repli sur soi.
Une décantation se fait par un repli sur soi dans le présent,
promesse d'une nouvelle croissance dans le futur.
Une phrase résume très bien : "moins égal plus !"

H41...La soustraction comme allègement, comme décantation ?
Il faut pour cela accepter la sentence de cette réalité
qui irrite et contrarie quand elle abuse
de notre patience et de notre gentillesse…
on ne s’y soustrait pas.

Difficile de ressentir la privation comme une occasion
d’abandonner nos droits inaliénables et nos prérogatives.

Difficile de l’entrevoir comme un retour non voulu vers la source,
comme une invite à la simplicité.

L’homme de bien connaît la brume : ses inconséquences,
ses emportements,
mais aussi sa faculté d’adoucir des colères trop cassantes.
Il connaît encore mieux la montagne : son impassibilité, son silence,
mais aussi son aptitude patiente à modérer les passions trop farouches.
Ceci dans et par le rassemblement comme le conseille l’hexa guide.
Brume et Montagne sont des pouvoirs complémentaires,
qui savent s’atténuer l’un l’autre.

L’émotion peut prendre pour modèles cette montagne
qui ne confond pas sérénité et sévérité,
cette brume qui s’attarde puis s’effiloche
à l’approche des sommets :
une joie, qui s’étalonne sur des repères discrets.

Henri Michaux en parle si bien de cette subtilité de la diminution.

" Garde intacte ta faiblesse.
Ne cherche pas à acquérir des forces,
de celles surtout qui ne sont pas pour toi,
qui ne te sont pas destinés, dont la nature te préservait,
te destinant à autre chose. "


Ce H41, la décroissance est à comprendre comme
 une exhortation à simplifier une vie trop pleine
ou trop chaotique,
 en élaguant le superflu pour mieux
se concentrer sur l’essentiel...et
 la " contention de l'émotionnel, retenue des passions ."

Précision du Livre rouge, Yi Jing de C.Javary et P.Faure.

Et comment cette reconstruction en soi peut-elle se faire ?
Sinon avec le H27 qui est nourrir.



27, Les lèvres ou nourrir , administration de la nourriture :

Les mots :  nutrition – santé – bien-être – apport aux autres – instauration de l’équilibre – sustentation du corps, de l’esprit et de l’âme .
Mais aussi :
Bas du visage, menton, joues. Nourrir, entretenir.

Autres symboles :
La bouche – les joues – la tête – nourrir et se nourrir de concepts, d’informations, tout autant que d’aliments – c’est là entretenir la rectitude.

Le Ricci : entretien de la vie, moment où la puissance atteint graduellement tous les êtres et les fait vivre.  (en paix )


Ce guide est une image très belle.
Tonnerre en bas.
 Un trait yang " pousse " deux traits Yin,
c’est comme un bol posé, ouverture vers le haut, la mobilité en action.
Montagne en haut.
Nous avons un bol renversé, il y a stabilité.

Image de nos mâchoires,
l’une mobile l’inférieure,
 l’autre immobile attachée au crâne.


"  Ainsi l’homme de bien est attentif dans ses paroles
et mesure dans ce qu’il mange et boit. "


Le tonnerre gronde au pied de la montagne.
Turbulence et roulements où s’entendent le désir et l’impatience.
L’égarement poussant à des paroles excessives,
 engendrant des réactions brutales,
 nourrissons nous par ce guide de cette humilité.

S’il importe de calmer des ardeurs,
 c’est qu’aucune faim
– physique, affective, spirituelle, sexuelle ou autre –
 ne se comble réellement dans la hâte.

En Chine plus qu’ailleurs, le corps et l’esprit ne font qu’un.
Si la tempérance favorise un bon entretien du corps,
 une nourriture correcte n'influence-t-elle pas l’esprit en retour ?

Une saine régulation transparaît dans la manière de se comporter avec l’entourage, et notamment dans les paroles qui sortent de la bouche.
Il est surtout question de pensées de paix qui devront mûrir
 puis en chemin de pouvoir devenir paroles.

Michel Foucault dans Le souci de soi nous éclaire de belle manière.
 "  Il ne s’agit pas d’instaurer une lutte de l’âme
 contre le corps, ni même d’établir des moyens par lesquels elle pourrait se défendre en face de lui,
il s’agit plutôt pour l’âme de se corriger elle-même
 pour pouvoir conduire le corps
selon une loi qui est celle du corps lui-même. "


" En s’asseyant dans le silence, détendu et confortable,
observant simplement la respiration et les pensées,
 on vide l’ esprit et les tensions qui affectent le bien-être.

Quand une pensée qui captive l’attention s’élève,
on respire alors calmement, cette tension se relâche et
l’on revient à la neutralité.
C’est la forme de méditation la plus simple et elle fonctionne… "


Symbolisme des trigrammes.
H41 : le trigramme Brume (du lac) en bas est surmonté du trigramme Montagne.
H27 ; le trigramme Tonnerre en bas est surmonté du trigramme Montage.

La montagne dit-on ordonne, stabilise, impose son sommet comme une force tranquille à cette brume envahissante.
Cette tranquillité d’être secouée part le tonnerre qui lui, bouleverse, ébranle également souvent d’une dynamique assez brève, ces trigrammes vont être stabilisés, la mesure de la montagne est partout et de ne plus faire craindre un dynamisme échevelé du ciel comme du tonnerre.

Le caractère montagne est par excellence celui de la méditation et de l’observation, la vision depuis un point culminant.
En ce H27 les éléments sont inversés.
Est-ce une méditation inversée ? Par le manger (mastication) on rumine
ainsi de n’être plus hypnotisé par les habitudes terrestres, par une illusion sociétale.
 La montagne faite de terre est une terre qui pousse, un peu comme une plante est une promesse de fertilité.
En Chine plus qu’ailleurs, le corps et l’esprit ne font qu’un.
Si la tempérance favorise un bon entretien du corps,
 une nourriture correcte n’influence-t-elle pas l’esprit en retour ?

Une saine régulation transparaît dans la manière de se comporter avec l’entourage, et notamment dans les paroles qui sortent de la bouche.
En ce jour ce sont des pensées de paix qui doivent mûrir mais avant (hier),
 elles ont fait un chemin en soi pour pouvoir devenir paroles.

En ce guide l’idée basée au niveau de la bouche
démontre que de grandes choses comme des petites sont contenues puis délivrées en paroles justes, appropriées à une situation de décantation.

Cela demande de demeurer dans la juste confiance en cette nourriture
pour ramener de l’ordre et faire accepter le farouche,
quoi de plus normal que de vivre le plus simplement en mangeant
chaque jour ces "petites choses" comme de plus "grandes".

En ce H27, il y a matière à surveiller le comment nous mangeons,
comment nous absorbons tout ce qui va constituer
 notre corps,
 notre mental,
nos paroles!

Pour cette association il est bon de méditer avec mesure,
est ainsi souhaité de se rassasier du plus simple détail !

Etre attentif à tout ce qui décroît comme
à toutes forces montantes (Yin) maîtrisées.
Deux énergies imbriquées contraires complémentaires "s'expliquent".

Sachant que tout évolue comme il se doit, de manière parfaite (et imparfaite),
ces forces font reprendre progressivement… … de l’harmonie en soi.
Il y a alors une transformation symbolique
croissance et décroissance ne font plus qu’UN
et se vivent dans l’éclat en une saine lumière…
 qui dénoue tout problème.

Une formule chinoise très rare dans le Livre est écrite seulement par deux fois dans l’hexa suivant, le H42 Augmenter:
 "fondamentalement ouvert".

Que signifie ici placé ce fondamentalement ouvert.

Nous en trouvons la signification par une note très taoïste
comme forme de conclusion.


L'étude, tous les jours un peu plus
le Tao, tous les jours un peu moins
de moins en moins jusqu'au non-agir comme alimentation.




Guy H

[Aparté : A signaler qu'avec cette étude des hexagrammes,
il n'y a aucun rapprochement à des évènements
 actuels cela est complètement fortuit car les baguettes utilisées
 apportent chaque jour des hexagrammes de manière aléatoire à cette étude.]
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Yi-King : Le livre des transformations  |  Hexagrammes à lire (Modérateurs: Izazen, Guy H)  |  Fil de discussion: Un temps pour décroître et nourrir. « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.159 secondes avec 21 requêtes.