Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
22 Janvier 2022 à 07:49:02

Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Textes à méditer (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: La fausse humilité 0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: La fausse humilité  (Lu 4531 fois)
Jeannine
Invité
La fausse humilité
« le: 10 Mars 2008 à 19:40:53 »

.................

Notre crainte la plus profonde n'est pas d’être insuffisant
    Notre crainte la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toute mesure

C'est notre propre lumière, et non pas l’obscurité‚ qui nous fait
le plus peur

Nous nous demandons "qui suis-je, moi, pour être brillant, superbe,
talentueux, fabuleux ?"
Il faudrait plutôt se demander "qui êtes-vous pour ne pas l’être
Vous êtes enfants de Dieu. Vous faire tout petit ne rend pas service
au monde.
L'illumination n'est pas de vous rapetisser pour éviter d'insécuriser
les autres

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.
Elle n'est pas réservée à quelques-uns uns; elle est en chacun de nous,
et en laissant briller notre propre lumière nous donnons aux
autres la permission de faire de même

En nous libérant de notre propre peur, notre présence
automatiquement libère les autres.


Texte lu par Nelson Mandela à son peuple
le jour de son investiture.
Auteur inconnu.


.......................
« Dernière édition: 10 Mars 2008 à 19:51:00 par Jeannine » Journalisée
Marie0802
Bourgeon de bavard
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 56



Voir le profil
Re : La fausse humilité
« Répondre #1 le: 13 Mars 2008 à 14:28:53 »

Merci Jeannine pour ce texte de Mandela. Il m'interpelle beaucoup.

Je suis oh combien en accord avec
Citation
En nous libérant de notre propre peur, notre présence
automatiquement libère les autres.

J'ai compris combien ma peur, l'enfant en souffrance, en moi, était envahissant et renvoyait en même temps la souffrance et la peur chez les autres.

Cette peur de l'autre, du regard, de ne pas savoir s'y prendre. Cette peur de la souffrance qui n'était pas la leur.
La peur engendre la défensive et forcément entraîne chez l'autre une certaine agressivité qui est une défensive car la peur dégage cette énergie parasitante.

Et il s'agit bien là, de fausse humilité.

Il m'a fallu un long travail de cheminement pour le comprendre.
En me libérant de ma propre peur, je permettais à l'autre d'accueillir la vie.
Tout comme je me suis mise à l'accueillir enfin.

Mais ceci dit, je ne suis pas parfaite et ne le serais jamais, je suis comme je suis et je m'accepte telle que je suis.
Ca aussi, il m'a fallu faire du chemin pour l'intégrer.

Petit partage en passant de ce parcours. Sourire
Marie
Journalisée

"Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi."
Sagesse arabe
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
Izazen  |  Au jardin des pensées et philosophies  |  Textes à méditer (Modérateur: Izazen)  |  Fil de discussion: La fausse humilité « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.161 secondes avec 19 requêtes.