Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
10 Juillet 2020 à 07:41:21

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3 ... 115
1  Au jardin des pensées et philosophies / Vos inspirations personnelles ou autres et poèmes / Re : Estampes et poésie le: 27 Juin 2020 à 13:40:54








Je marchais et parvins à l'endroit ou l'eau s'épuise,
je m’arrêtais et contemplais l'heure ou la nuée s'élève.



Zhongnan Bieye ✨


2  Au jardin des pensées et philosophies / Vos inspirations personnelles ou autres et poèmes / Estampes et poésie le: 25 Juin 2020 à 18:06:37



                           



Vers la fin de l’après-midi, nous arrivâmes à la source,
encastrée par un canal rudimentaire qui conduisait l’eau
jusqu’au cœur du village : une eau rapide et claire.
Nous en bûmes ; nous nous y plongeâmes.
Nous étions dans la joie, ravis d’être au bout d’une étonnante expérience,
d’avoir suivi cette chose vivante et secrète qu’est une rivière et
d’en toucher du doigt l’origine.



François Cheng




3  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Han-Chan le: 20 Juin 2020 à 15:36:01








Mon bonheur, c'est la voie de la vie quotidienne,
Au profond des rochers et des lierres brumeux...
Émotions sauvages et liberté sans frein,
Je me laisse aller et flâne avec mes amis les nuages.



Han-Chan

4  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : La nature, cette école de la vie. le: 09 Mai 2020 à 10:24:39





La nature, cette école de la vie




Leçon 3 : Diversité





La diversité fait la force




Imaginez un champ de fleurs sauvages, avec des marguerites, de la camomille, du trèfle lotier, des cheveux de vénus… Ces fleurs sont entourées d’abeilles, de bourdons de papillons, de mouches  - tous d’importants pollinisateurs. Lorsqu’il était jeune, Ferguson s’est trouvé en face d’un tel champ. Pourquoi y a-t-il ici autant d’espèces différentes, lui demanda son mentor, et pas simplement une ou deux ? Après une longue réflexion, Ferguson comprit : la nature multiplie ses chances. En cas de sécheresse, les plantes aux racines les plus profondes survivront, d’autres seront quant à elles plus résistantes à certains insectes. Plus les systèmes racinaires survivent, moins le sol risque de s’éroder. Si une plante meurt, les abeilles peuvent se retourner vers une autre.
Les régions ou la diversité est la plus grande sont les plus résilientes. Mieux encore : une étude récente a démontré que les personnes vivant à proximité de régions naturellement intactes et protégées sont moins sujettes aux infections respiratoires , au paludisme et à la maladie de Lyme.

La leçon est simple : la diversité est un gage de force. Votre propre jardin sera plus fort s’il ne contient pas  qu’un  hortensia. Mais la diversité est également une nécessité pour le genre humain, au travail, dans la rue .

Ferguson cite l’économiste américaine Jane Jacobs qui œuvrait dans les années 1950 en faveur de la mixité dans les quartiers. Elle prenait inlassablement comme exemple  la diversité présente dans la nature, « Il s’agit littéralement du même processus, expliquait Jacobs.

Assurez la diversité dans la vie quotidienne, respectez chaque individu ainsi que cette diversité, donnez lui un rôle dans la combinaison et le brassage des idées et des ressources – tant au travail que dans la rue – et, finalement, vous aurez les meilleurs chances d’une vie économique dynamique à long terme
».





   
Texte Jocelyn De Kwant d’après l’ouvrage de Gary Ferguson
5  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / Re : La nature, cette école de la vie. le: 09 Mai 2020 à 10:18:39



La nature, cette école de la vie.




Leçon 2 : Connexion




Tout est lié à tout



En occident, nous avons pris l’habitude de tout considérer séparément. La science procède de la sorte en plaçant quelque chose sous une loupe et e l’étudiant jusque dans ses moindres détails, Selon Ferguson, il y a une chose que nous avons négligée : L’inter connectivité. Rien n’existe sans l’autre. Dans la vie, tout, vraiment tout, est lié. Les champignons fertilisent le sol pour permettre à l’arbre de pousser. Les feuilles  de l’arbre convertissent les rayons du soleil en glucose – qui nourrit à son tour les champignons- et en oxygène – que nous respirons.

Le concept de « loi du plus fort » est une des plus grandes erreurs d’interprétation de la nature, regrette Fergusson. En réalité, La vie sur Terre est un réseau infini de connexions et de collaborations, d’interdépendances. « Nous qui vivons ici sur Terre, chacun d’entre nous individuellement, sommes totalement dépendant les uns des autres, affirme Fergusson.

Que ce passerait-il si l’on pouvait voir le mouvement continuellement à l’œuvre ? Si l’on pouvait se rendre compte que tout n’est qu’une danse entre les différentes forme de vie ? Une danse à laquelle nous participons nous aussi. En arrêtant de voir la nature comme quelque chose d’extérieur à nous même, et en considérant comme un tout dont nous faisons partie, notre perspective change. La nature peut alors nous toucher à un point encore jamais atteint.
»

Fergusson cite une étude récente conduite par Elizabeth Nisbet et John Zelenski dont il ressort que lorsque les êtres humains sont davantage connectés émotionnellement. Ils mènent une vie plus saine, plus heureuse et plus productive. Mais aussi, et c’est sans doute l’aspect le plus important, ils développent plus de tolérance et d’amour envers les autres.





   
Texte Jocelyn De Kwant d’après l'ouvrage de Gary Ferguson
6  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / La nature, cette école de la vie. le: 08 Mai 2020 à 11:13:27




La nature, cette école de la vie.





Si nous souhaitons guérir le monde et nous-mêmes, nous avons beaucoup à apprendre des arbres, des plantes et des animaux, nous dit Gary Freguson dans son dernier ouvrage Eight Master Lessons of Nature ( Huit grandes leçons de la nature). Il nous apprend comment vivre de nouveau en harmonie avec elle, car nous sommes la nature et nous semblons parfois l’avoir oublier.



Texte : Jocelyn de Kwant




Leçon 1 : Mystère



La nature est faite de miracles





Nous flottons dans un univers immense, a priori sans le moindre signe de vie à des année lumière à la ronde. Prendre le temps de réfléchir à l’âge du monde peut provoquer ce même genre d’impression écrasante. Mais il n’est pas nécessaire d’aller chercher aussi loin cet émerveillement, cette magie, nous dit Ferguson. Ce sentiment de grandeur, de miracle, se manifeste au quotidien. Il suffit d’observer l’arbre au coin de votre rue et les fleurs dans votre jardin. Ce n’est pas un hasard si, partout dans le monde, les végétaux font partie des rituels sacrés.

Pour Ferguson, le mysticisme est quelque chose de merveilleux,  car il rend tout possible et nous élève au-dessus des petits soucis et tracas du quotidien. Il nous dit aussi que lorsque Einstein était confronté à un problème, il se rendait dans la nature.
Là, il parvenait mieux à libérez son esprit, son intuition. Il utilisait la forêt pour s’élever, lui et ses pensées, à un niveau supérieur. Observer en profondeur le mystère de la nature, disait Einstein, et vous comprendrez mieux tout.

Ne regardez pas uniquement le monde qui vous entoure avec vos yeux et votre tête, abonde Ferguson, mais avec tout votre être  - ne serait-ce que pendant quelques secondes - pour vraiment participer au mystère qui nous unit tous.






Gary Ferguson





Source : Gary Ferguson dans Happinez
7  Au jardin des pensées et philosophies / Textes à méditer / La douceur et la bonne humeur le: 03 Mai 2020 à 13:44:20









La douceur et la bonne humeur.




- un sage prit la parole et dit :


" Cultivez la douceur. Soyez doux et tendres envers vous-mêmes et envers les autres. Les fruits de la douceur sont la paix du cœur et la paix du monde. Ne répondez jamais à la violence par la violence, à l'insulte par l'insulte, à la colère par la colère. La violence conduit à la destruction de soi-même et du monde. Parfois, il est juste que vos colères puissent s'exprimer. Mais apprenez à les maîtriser, à les arrêter au bon moment. Ne vous laissez pas posséder par elles, car elles pourront vous conduire à des actes que vous regretterez amèrement."

- Un sage prit la parole et dit :

" Cultivez la bonne humeur, la gaieté, l'humour! Rien n'est pire qu'un homme sans humour, qui ne voit dans l'existence que le sérieux, le tragique ou l'utile. L'humour ne sert à rien, mais il n'y a rien de plus indispensable à une existence heureuse. L'humour ne nie pas le tragique, mais le détourne, crée un recul avec la douleur, et peut transformer les larmes en rire. Essayez de rire chaque jour, à commencer de vous-mêmes! La bonne humeur est la gaieté entretiennent un regard positif sur la vie et nous permettent de mieux accueillir les événements difficiles qui surviennent.

- Une mère sermonne son garçon :

 " Ecoute, si tu es sage, tu iras au ciel, et si tu n'es pas sage, tu iras en enfer"


Le garçon réfléchit quelques instants :


" Et qu'est-ce que je dois faire pour aller au cirque?" :-)





8  Au jardin des pensées et philosophies / Citations, Pensées / Thich Nhat Hahn le: 03 Mai 2020 à 13:07:44









” Nous avons tous été des arbres, des roses et des animaux. Nous sommes encore des arbres en ce moment même. Arbres reflet de nous et en nous ? Regardez-vous profondément et vous verrez l’arbre, le nuage, la rose, l’écureuil en vous. Vous ne pouvez pas les enlever de vous-même.”




Thich Nhat Hahn.    Il n’y a ni mort ni peur
9  Au jardin des pensées et philosophies / ☯ Méditations du TAO ☯ / Re : ☯ Méditations du TAO ☯ rassemblées par Jean-Paul Bourre le: 03 Mai 2020 à 13:03:56











L'esprit se métamorphose dans l'homme
Sous la forme d'images et de pensées qui passent comme le fleuve
Surface brillante et miroitante
Comme la salive unie au souffle
Je contemple le vide aux cinq saveurs
Je reviens à l'enfance et je renais.



Lie Tseu
10  Au jardin des pensées et philosophies / ☯ Méditations du TAO ☯ / Re : ☯ Méditations du TAO ☯ rassemblées par Jean-Paul Bourre le: 03 Mai 2020 à 11:38:24

Merci Guy H pour cette excellente contribution  Lèvres scellées


11  La vie du site / ♥ Gifs, créations graphiques ♥ / Re : Spirituelle le: 01 Mai 2020 à 17:15:50







12  Au jardin d'images / Photos, images et films de nature / Vols majestueux d'oiseaux le: 01 Mai 2020 à 17:14:43



Vols majestueux d'oiseaux








13  Au jardin des pensées et philosophies / Hexagrammes en images / 36. l’obscurcissement de la lumière. le: 01 Mai 2020 à 11:56:43






36. l’obscurcissement de la lumière.


















14  Au jardin des pensées et philosophies / Hexagrammes en images / 48. le puits ou plongée à la source, une source intérieure. le: 01 Mai 2020 à 11:52:00






48. le puits ou plongée à la source, une source intérieure.











15  Au jardin des échanges / Psychologie / Cultivons l’enthousiasme ! le: 01 Mai 2020 à 10:19:52







Cultivons l’enthousiasme !


« La vérité se creuse comme un puits » écrivit Antoine de Saint-Exupéry dans la citadelle. Cet être d’une rare humanité, et tellement sensible, appréciait la ferveur par-dessus tout. Pourquoi ? Parce que la ferveur nous enflamme, à l’inverse de la perfection qui nous enferme.

Ferveur ? Oui. Ce mot trop longtemps rangé sur les étagères poussiéreuses des rituels religieux, ce mot méprisé, ce mot oublié revient en force aujourd’hui, car la ferveur est à la fois jubilation et exaltations, passion et extase, béatitude et débordement. La ferveur déloge les pâles petits bonheurs vite perdus, vendus répétitivement par le consumérisme morose, de plus en plus en panne.

Il est vrai que nous n’aimons pas être débordés… ou, peut-être que si, au fond. Cela dépend des circonstances, car nos débordements nous aident aussi à nous dépasser, à réussir, charmer, aimer, concevoir, inventer… Nous aurions tort de ne pas nous laisser déborder par la force de vie qui réside en nous !

Dans le langage actuel, enthousiasme est un équivalent de ferveur. A l’origine, il y a un sens très proche, Il signifie « en dieu » ou « se laisser porter par le divin ». C’est beau, vous ne trouvez pas ?  Et, franchement, peu importe ce que signifie « dieu » ou « divin », pour vous, pour moi, pour d’autre, que ce soient la source, le cosmos, la vie , l’amour, ect... L’essentiel n’est-il pas d’accepter de nous laisser transformer par ces mystères profonds qui nous rendent plus vivant ? Oui plus dans la vie !

J’aime ses paroles pleines, colorées, ardentes, pétillantes, remplies de promesses, ces paroles libres qui nous apportent de magnifiques énergies, ces paroles espiègles qui nous surprennent, nous éveillent, nous grandissent, car l’enthousiasme et la ferveur vont très bien avec la spontanéité de l’enfant, ou des grands enfants que nous somme encore, avec cette somptueuse naïveté qui nous permet de faire confiance et de nous émerveiller.

Nos émotions résonnent en nous. Elles peuvent prendre de la place et s’installer, puis faire complètement partie de nous. Elles se transforment en sentiment profonds… Si je laisse la jubilation résonner en moi et se répandre, elle peut trouver sa demeure dans mon cœur et s’y répandre sous la forme d’une joie chaude et durable. Si je donne toutes ses chances à la ferveur, je lui permets de se muer en enthousiasme, un enthousiasme qui m’habite au quotidien.

Si je préfère contempler ce qui m’éblouit, me touche ou m’anime, je génère un émerveillement constant, qu’aucune contrariété ne viendra perturber très longtemps. Oui, ne l’oublions pas, une émotion que nous cultivons devient un sentiment. Quelles sont vos émotions préférées ? Choisissez-les avec soin avant de les inscrire dans votre corps et votre existence, avant de les propager autour de vous, car les émotions sont également contagieuses. Elle touchent les autres, les troublent et les mobilisent aussi.
Amies et amis humains, cultivons l’enthousiasme, voulez-vous ? Cultivons cette ferveur infinie qui réside en nous, pour créer ensemble cette farandole de la vie qui va, qui inspire, qui transporte. Cultivons la naïveté qui rend possible l’émerveillement à l’infini. Cultivons ce qui nous fait du bien, pas seulement pour chacune et chacun de nous, mais encore plus pour nous tous, ensemble. Cultivons la gaieté et la félicité commune grâce à la convivialité.

Je rêve ? Oui , je rêve, puisque nos rêves sont la source pure de nos plus belles réalisations…

Et si nous rêvons, ensemble, un meilleur rêve pour nos existences, pour nos proches, pour nos enfants, nous façonneront de toute pièce un monde où il fera vraiment bon vivre. C’est réellement possible. Alors, n’attendons plus, quittons nos petites peurs étriquées, nos mesquineries dépassées, nos jugement sans intérêt : dansons, voulez-vous, dansons tous ensemble, dès maintenant, cette farandole de la joie et de l’enthousiasme partagés !





Chronique de Saverio Tomasella : Docteur en psychologie, psychanalyste et chercheur.
16  Au jardin d'images / Nature et paysages au fil des mois / Arbres et fleurs avril 2020 par izazen le: 30 Avril 2020 à 13:25:05

















































































































































































































































































































































17  Au jardin d'images / Nature et paysages au fil des mois / Paysages et flore mars 2020 par izazen le: 30 Avril 2020 à 13:06:38











































































































































































































































18  Au jardin d'images / Nature et paysages au fil des mois / Paysages, faune et flore février 2020 par izazen. le: 30 Avril 2020 à 12:47:03









Gruissan



































































































19  Au jardin des pensées et philosophies / ☯ Méditations du TAO ☯ / Re : ☯ Méditations du TAO ☯ rassemblées par Jean-Paul Bourre le: 30 Avril 2020 à 08:41:03












Dans tous tes actes, prends conscience de l’instant présent, oublie le poids du passé et la crainte de l’avenir. Évite les questions, les hésitations, les incertitudes. Si tu entends être heureux, sois présent à toi-même, en accord avec le monde qui t’entoure, dans une communion amoureuse et fervente de l’instant, sans perdre ta lucidité.


Houen Ming
20  Au jardin d'images / Nature et paysages au fil des mois / Re : Insectes, flore et paysages 2020 par D. le: 28 Avril 2020 à 15:27:25


























































Orchis Pyramidale





























































Orchis pourpre hypochrome




















Ophrys araignée



















Araignée Crabe






































































































































Balanin des Châtaignes
































Scutellaire ponctuée




































































































































Pages: [1] 2 3 ... 115


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.2 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
SMF Theme © Gaia
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.133 secondes avec 18 requêtes.